Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mars 2016 3 30 /03 /mars /2016 23:18
Sans Blague ! Danyel Camoin  écrit des scènes comiques et voilà le recueil !
Sans Blague ! Danyel Camoin  écrit des scènes comiques et voilà le recueil !
Sans Blague ! Danyel Camoin  écrit des scènes comiques et voilà le recueil !
Sans Blague ! Danyel Camoin  écrit des scènes comiques et voilà le recueil !
Sans Blague ! Danyel Camoin  écrit des scènes comiques et voilà le recueil !
Sans Blague ! Danyel Camoin  écrit des scènes comiques et voilà le recueil !
Sans Blague ! Danyel Camoin  écrit des scènes comiques et voilà le recueil !
Sans Blague ! Danyel Camoin  écrit des scènes comiques et voilà le recueil !
Sans Blague ! Danyel Camoin  écrit des scènes comiques et voilà le recueil !

Sans Blague ! Danyel Camoin écrit des scènes comiques et voilà le recueil !

Le dernier livre de Danyel Camoin

Un livre pour rire : sans Blague !

Est-ce que des gens ont envie de rire? Besoin ? peut-être ?

Place à l'interview !

 

Questions de l’entretien : Sans blague !

 

 

1 Présentation de l’auteur :

Pouvez-vous vous présenter en précisant votre résidence, la nature de vos écrits, vos rapports avec l’association, depuis quand écrivez-vous ?

Danyel Camoin, j’écris depuis l’âge de treize ans sur tout ce que j’ai sous la main, j’ai dû user plus de stylos que de papier toilettes, j’écris en essayant d’écrire bien, mais ce qui me pilote c’est l’imaginaire, mon écrit, c’est l’évasion, une façon d’échapper au monde pourri de l’argent, j’habite à Aubagne en Provence où nous avons créé, ma compagne et moi avec deux amis l’association Provence-poésie dont je suis le président.

 

2 Comment êtes-vous venu à l’écriture ?

Quelles sont vos principales sources d’inspiration ? Avez-vous des auteurs fétiches, des sources d’inspiration, des correcteurs, des livres de chevet ? Avez-vous participé à des concours ?

Principalement le cinéma est ma source : je suis né dans un cinéma de quartier pendant un western et j’ai concouru au Monsieur Cinéma de Pierre Tchernia : auteurs plus que fétiches Maurice Leblanc créateur d’Arsène Lupin, Maupassant et sa parure presque à ma même belle époque et puis pour la poésie : Brassens, des idoles ! J’ai participé à des concours toute ma vie et c’est grâce à un concours que j’ai été édité la première fois. Depuis j’ai écrit vingt-cinq bouquins et ce n’est pas fini.

 

3 Présentation du dernier livre :

Thème, pages, prix, disponibilité, donnez-nous envie d’acheter votre recueil ?

Le dernier livre est à la fois un exploit et un spectacle car la plupart de ses textes recueillis je les ai écrits  pour les jouer en scènes avec les amies de l’association et je n’ai jamais auparavant (excepté pour mes fables) écrit des nouvelles d’humour courtes. Sans Blague c’est un petit livret  pas cher qu’on peut lire vite ou doucement ou relire juste pour rire ou sourire.

 

4 Souhaitez-vous passer un message aux lecteurs ? Quelle sorte de message avez-vous à passer ? Que transmettez-vous au lecteur ? (événements, actualités, peine, état d’âme …)

D’habitude je fais tressaillir par le fantastique du futur ou l’intensité du drame, là, mes copains disparus m’ont démontré que le monde a besoin de rire ! En leur rendant hommage j’ai emprunté leur piste…Mais on n’y rit pas bêtement, c’est de l’humour à la Devos, Raynaud ou Allais. Vous y reconnaîtrez sûrement quelques voisins.

 

5 Avez-vous une autre vie en dehors de l’écrit ? Peut-on pénétrer dans une intimité différente ? (choix des meubles, jardinage, bricolage, peinture, mécanique, etc…)

Une autre vie, j’avais essayé de cultiver l’amour mais on manque d’arrosage en ce sens

Alors je vais au cinéma ou je bricole mais avec les stands, les lectures spectacles et les aide à l’édition de l’association, il ne me reste guère de temps.

 

6 Que souhaitez-vous dire à ceux qui vont acheter votre livre ?

Je pense que mes lecteurs habituels ne vont pas m’y reconnaître quoi que je m’étais défoulé dans les fables et les contes modernes mais ceux qui vont l’acheter ne le regretterons pas.

 

7 Auriez-vous un texte ou un extrait de texte rapide à lire pour clôturer l’entretien ?

En voici un extrait : Les poètes, tu parles ; une larme qui court sur la joue : a-t-on jamais vu une larme à quatre pattes ? Elle aurait les genoux dans l'eau, ma foi.

La femme qui te demande de sortir ton oiseau, que dirait-elle si tu partais promener le canari ? Et si elle dit de prendre la porte, doit-on emporter la menuiserie ? Nullité, ces images. Nullité.

On dit que c’est pour embellir la vie... À quoi bon ? La vie n'a pas de miroir.

Et puis les miroirs magiques, c’est nul aussi ! Tu vois un miroir dire à une femme qu’elle est la plus belle quand il lui montre ses points noirs ou ses rides ?

Eh ! On ne voit pas le temps passer, les femmes avec leurs balais et leurs plumeaux et nous à lire le journal… Et ce matin, je n’ai même pas eu le temps de le lire !

 

Entretien créé par Gaël Angélis

Partager cet article
Repost0
21 mars 2016 1 21 /03 /mars /2016 23:25
Notre première remise des prix en musique avec Alain et Jean-Paul !
Notre première remise des prix en musique avec Alain et Jean-Paul !
Notre première remise des prix en musique avec Alain et Jean-Paul !
Notre première remise des prix en musique avec Alain et Jean-Paul !
Notre première remise des prix en musique avec Alain et Jean-Paul !
Notre première remise des prix en musique avec Alain et Jean-Paul !
Notre première remise des prix en musique avec Alain et Jean-Paul !
Notre première remise des prix en musique avec Alain et Jean-Paul !
Notre première remise des prix en musique avec Alain et Jean-Paul !
Notre première remise des prix en musique avec Alain et Jean-Paul !
Notre première remise des prix en musique avec Alain et Jean-Paul !
Notre première remise des prix en musique avec Alain et Jean-Paul !
Notre première remise des prix en musique avec Alain et Jean-Paul !
Notre première remise des prix en musique avec Alain et Jean-Paul !
Notre première remise des prix en musique avec Alain et Jean-Paul !
Notre première remise des prix en musique avec Alain et Jean-Paul !
Notre première remise des prix en musique avec Alain et Jean-Paul !
Notre première remise des prix en musique avec Alain et Jean-Paul !
Notre première remise des prix en musique avec Alain et Jean-Paul !
Notre première remise des prix en musique avec Alain et Jean-Paul !
Notre première remise des prix en musique avec Alain et Jean-Paul !
Notre première remise des prix en musique avec Alain et Jean-Paul !
Notre première remise des prix en musique avec Alain et Jean-Paul !
Notre première remise des prix en musique avec Alain et Jean-Paul !
Notre première remise des prix en musique avec Alain et Jean-Paul !
Notre première remise des prix en musique avec Alain et Jean-Paul !
Notre première remise des prix en musique avec Alain et Jean-Paul !
Notre première remise des prix en musique avec Alain et Jean-Paul !

Notre première remise des prix en musique avec Alain et Jean-Paul !

Le 19 mars consacrent quatre espoirs de la nouvelle, mets Erine Lechevalier dans les gagnantes, et honorent cinq autres lauréats sous la présidence de Jean-Claude Colay .

Hélène Tric, Adjointe au maire, et Valérie Morinière, déléguée à la vie Associative, représentant la mairie, remettent les coupes aux lauréats medaillés par le président de l'association.

Brigitte Jean Triomphe avec Le sourire de Lucienne et le grand prix de la Ville d'Aubagne

coupe du Maire, médaille du conseil général, livre du conseil régional, diplôme de Provence-poésie, recueil des dix lauréats, médaille d'Aubagne offerte par Georges Corradi (également dans le jury), 50 euros en bons d'achat et le chèque bancaire de 100 euros + un droit de publication dans le prochain recueil de groupe de l'association.

Corinne Falbet-Desmoulin la suit avec Evasion et le deuxième prix comprenant une énorme coupe de la région, recueil, diplôme, 20 euros en bons d'achats et un chèque de 50 euros.

Erine Lechevalier et son Parfum d'indépendance en troisième prix (chèque 40 euros).

Pascale Bouchet-Falco, la vie ne tient qu'à un fil, quatrième prix (coupe et médaille)

Et la plus jeune, quinze ans, Elsa Millon-Fauré prix d'honneur de Provence-poésie pour Histoire de cafards, coupe, diplôme, bon d'achat, recueil, médaille jeunesse et félicitations.

Derrière eux : Maïté Rochas grâce à Elzéa prend le premier accessit

et Henri Mahé le deuxième pour Chloé des collines

Trois mentions pour Jeanne Champel-Grenier, absente, (Oeil pour oeil) Sonia Kitaëff (Un braqueur peu ordinaire) et Bernard Vitiello (Treize)

Présentation des membres du jury présents: Isabelle Sachot- Michel Péralès-Daniel Glize

(absents outre G.Corradi déjà cité, Claude Jégo et Joëlle Solari )

Hors concours : médaille de participation à l'association pour Mauricette Buffe et Yves Ravel.

Cadeaux aux participants présents: Janine Ravel, Emilie Coignard, Valérie Lagier, Josette Deydier, Alice Marini, Geneviève Casaburi, Zaven Sarafian, Jean-André Margossian.

Article FZ

Photos Yves Ravel

Brigitte Jean - Corinne Falbet-Desmoulin et Elsa Millon-Fauré... Des espoirs de la nouvelle ?
Brigitte Jean - Corinne Falbet-Desmoulin et Elsa Millon-Fauré... Des espoirs de la nouvelle ?

Brigitte Jean - Corinne Falbet-Desmoulin et Elsa Millon-Fauré... Des espoirs de la nouvelle ?

Partager cet article
Repost0
21 mars 2016 1 21 /03 /mars /2016 22:23
Les projecteurs montages de scènes d'après les textes du livre : Sans Blague et ceux interprétés par Joseph Lévonian au Théâtre

Les projecteurs montages de scènes d'après les textes du livre : Sans Blague et ceux interprétés par Joseph Lévonian au Théâtre

Ils sont venus pour l'hommage à Joseph soit en spectateurs soit pour participer et quelques auteurs ont dédicacé.
Ils sont venus pour l'hommage à Joseph soit en spectateurs soit pour participer et quelques auteurs ont dédicacé.
Ils sont venus pour l'hommage à Joseph soit en spectateurs soit pour participer et quelques auteurs ont dédicacé.
Ils sont venus pour l'hommage à Joseph soit en spectateurs soit pour participer et quelques auteurs ont dédicacé.
Ils sont venus pour l'hommage à Joseph soit en spectateurs soit pour participer et quelques auteurs ont dédicacé.
Ils sont venus pour l'hommage à Joseph soit en spectateurs soit pour participer et quelques auteurs ont dédicacé.
Ils sont venus pour l'hommage à Joseph soit en spectateurs soit pour participer et quelques auteurs ont dédicacé.
Ils sont venus pour l'hommage à Joseph soit en spectateurs soit pour participer et quelques auteurs ont dédicacé.
Ils sont venus pour l'hommage à Joseph soit en spectateurs soit pour participer et quelques auteurs ont dédicacé.
Ils sont venus pour l'hommage à Joseph soit en spectateurs soit pour participer et quelques auteurs ont dédicacé.
Ils sont venus pour l'hommage à Joseph soit en spectateurs soit pour participer et quelques auteurs ont dédicacé.
Ils sont venus pour l'hommage à Joseph soit en spectateurs soit pour participer et quelques auteurs ont dédicacé.
Ils sont venus pour l'hommage à Joseph soit en spectateurs soit pour participer et quelques auteurs ont dédicacé.
Ils sont venus pour l'hommage à Joseph soit en spectateurs soit pour participer et quelques auteurs ont dédicacé.
Ils sont venus pour l'hommage à Joseph soit en spectateurs soit pour participer et quelques auteurs ont dédicacé.
Ils sont venus pour l'hommage à Joseph soit en spectateurs soit pour participer et quelques auteurs ont dédicacé.
Ils sont venus pour l'hommage à Joseph soit en spectateurs soit pour participer et quelques auteurs ont dédicacé.
Ils sont venus pour l'hommage à Joseph soit en spectateurs soit pour participer et quelques auteurs ont dédicacé.
Ils sont venus pour l'hommage à Joseph soit en spectateurs soit pour participer et quelques auteurs ont dédicacé.
Ils sont venus pour l'hommage à Joseph soit en spectateurs soit pour participer et quelques auteurs ont dédicacé.
Ils sont venus pour l'hommage à Joseph soit en spectateurs soit pour participer et quelques auteurs ont dédicacé.
Ils sont venus pour l'hommage à Joseph soit en spectateurs soit pour participer et quelques auteurs ont dédicacé.
Ils sont venus pour l'hommage à Joseph soit en spectateurs soit pour participer et quelques auteurs ont dédicacé.
Ils sont venus pour l'hommage à Joseph soit en spectateurs soit pour participer et quelques auteurs ont dédicacé.
Ils sont venus pour l'hommage à Joseph soit en spectateurs soit pour participer et quelques auteurs ont dédicacé.
Ils sont venus pour l'hommage à Joseph soit en spectateurs soit pour participer et quelques auteurs ont dédicacé.
Ils sont venus pour l'hommage à Joseph soit en spectateurs soit pour participer et quelques auteurs ont dédicacé.
Ils sont venus pour l'hommage à Joseph soit en spectateurs soit pour participer et quelques auteurs ont dédicacé.
Ils sont venus pour l'hommage à Joseph soit en spectateurs soit pour participer et quelques auteurs ont dédicacé.
Ils sont venus pour l'hommage à Joseph soit en spectateurs soit pour participer et quelques auteurs ont dédicacé.
Ils sont venus pour l'hommage à Joseph soit en spectateurs soit pour participer et quelques auteurs ont dédicacé.
Ils sont venus pour l'hommage à Joseph soit en spectateurs soit pour participer et quelques auteurs ont dédicacé.
Ils sont venus pour l'hommage à Joseph soit en spectateurs soit pour participer et quelques auteurs ont dédicacé.
Ils sont venus pour l'hommage à Joseph soit en spectateurs soit pour participer et quelques auteurs ont dédicacé.

Ils sont venus pour l'hommage à Joseph soit en spectateurs soit pour participer et quelques auteurs ont dédicacé.

C'était le 19 mars : peut-être de là-haut Joseph a-t-il assisté à sa fête (Saint-Joseph) en musique et texte : Denise Biondo a animé un nouveau spectacle de lecture théâtrales où Jean-Claude Colay et Danyel Camoin (en curé) parmi une quinzaine de participants ont rendu en direct un vibrant hommage de textes, applaudi par le public, avant que Michel Isard, Edouard, Alain et Jean-Paul ne déclenche pour lui musique et chants.

Quelques auteurs présentés par Danyel ont dédicacé à plusieurs reprises, payés en partie par des bons d'achat de l'association : plus de 100 euros de bons ont été remboursés.

Flora Del Sol et Paul Di Giovanni étaient plébiscités auprès de Joëlle Foin, Joëlle Solari remplacée par Geneviève Casaburi.

Jean-André Margossian et Yves Ravel Gagnants du tirage au sort.

Rendez-vous le 18 juin pour un hommage semblable au regretté Francis Triay avec des textes et des chants de Jean Ferrat.

Article FZ

Photos Yves Ravel

Extrait de la lecture-spectacle en hommage à Joseph :

Hier encore, j’avais deux amis, comme dirait Eddy

Le premier s’appelait Francis, on en reparlera en juin

Hier encore, j’avais deux amis

Et l’autre s’appelait Joseph !

Avec le temps...

Avec le temps va tout s'en va

On oublie le visag' et l'on oublie… la voix

Le cœur quand ça bat plus c'est pas la pein' d'aller

Chercher plus loin, faut laisser fair' et c'est très bien

Avec le temps...

 

 Alain continue en musique le générique : avec le temps (musique uniquement)

Danyel et Denise, le metteur en scène et la vedette, récitent à deux le texte de Joseph sans aller jusqu’au bout …

 

Moi, Joseph, je suis un projecteur !

De ma belle carcasse de fer

Ou bien noire ou bien grise

Jaillit le jour, jaillit l’étoile… Qui me grise.

 

Moi, Joseph, je suis un projecteur !

De ma belle carcasse de fer

Ou bien noire ou bien grise

Jaillit le jour, jaillit l’étoile… Qui me grise.

 

Moi, je suis la lumière de l’aube, froide…

Moi, je suis la clarté du soir, chaude…

Et sur le décor

Nous dessinons des reflets d’or

Voulez-vous du bleu nuit que je cache?

Du rose ambré, du vert pistache ?

 

Il ne faut pas vous alarmer

Il suffit de nous allumer !

Alors, acteurs, sous nos carcasses de fer

Venez recevoir nos douches de lumière ! (arrêt )

 

Interprétation : Denise et Danyel

Musique : les comédiens d’Aznavour par Alain (extrait sans chanter))

 

A la fin d'une série de scènes...

Le metteur en scène vêtu en curé réapparaît sur le plateau…

 

Dédié à Joseph : le curé  (de Danyel Camoin)

 

- Et où vas-tu habillé ainsi ?

- Beh ! Je répète pour le curé de Cucugnan !

- C’était le rôle de Joseph, tu trouves que tu lui ressembles ?

- Ben, avec un oreiller pour faire un peu plus de ventre…

-Joseph avait un oreiller ?

-Ah ! non, justement, quant il entrait en scène il disait ne pas en avoir besoin !

Mais je ne suis pas Joseph…

- Alors ?

- On est là pour son hommage, non ?

- Ouais, mais ton sourire n’est pas de circonstance…

- C’est ce que Verneuil avait dit à Joseph sur le tournage de Mayrig !

- Henri Verneuil ?

- Oui, Joseph était un figurant et nous rappelait souvent qu’il avait dansé avec Claudia Cardinale sur ce tournage, seulement pour les réfugiés arméniens, le sourire était de trop !

- Evidemment mais Joseph était un bon vivant… et il faisait rire !

- Il suffisait qu’il apparaisse : un charisme à la Fernandel !

- Que tu n’as pas, toi ! Et s’il était là maintenant… qu’est-ce que tu lui dirais ?

- Je lui dirais en espérant qu’il nous entend de là-haut :

 

Tu aurais pu, mon vieux Joseph
Rentrer chez toi
Encore un’fois
Disons que c’est fatalité…

Si l’on pleure notr’ amitié.

Voilà c'que c'est, mon vieux Joseph

Que d’avoir pris habitude

De ton sourire parmi nous

Ton absence nous est rude,

Ton départ a creusé un trou…

 

Musique : Joseph de G. Moustaki par Alain

Interprètes : Jean- Claude et Danyel en curé

 

Retour du metteur en scène et de sa vedette

 

Final :  A Joseph :

 

Pour Joseph, nous sommes des projecteurs !

Et savez-vous que longtemps après le spectacle

Nous vivons encore dans le silence du théâtre ?

Ecoutez-nous. Je craque longtemps…

Je grince en me refroidissant.

Et ce soir, si nous sommes saltimbanques

(ensemble) C’est pour dire à Joseph, qu’il nous manque.

Et nous vous remercions tous de votre participation…

 

Salut final  Denise et Danyel

suivi du générique Avec le temps par Alain

Et de l’appel des partenaires pour saluer le public...

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
15 mars 2016 2 15 /03 /mars /2016 15:28
Trois nouveaux visages de lauréates dans Provence-poésie cette année l'une des trois aura peut-être le grand prix de la ville mais près d'elles sept autres lauréats dont Erine Lechevalier l'espèrent aussi...
Trois nouveaux visages de lauréates dans Provence-poésie cette année l'une des trois aura peut-être le grand prix de la ville mais près d'elles sept autres lauréats dont Erine Lechevalier l'espèrent aussi...
Trois nouveaux visages de lauréates dans Provence-poésie cette année l'une des trois aura peut-être le grand prix de la ville mais près d'elles sept autres lauréats dont Erine Lechevalier l'espèrent aussi...

Trois nouveaux visages de lauréates dans Provence-poésie cette année l'une des trois aura peut-être le grand prix de la ville mais près d'elles sept autres lauréats dont Erine Lechevalier l'espèrent aussi...

Non seulement Provence-poésie sort le livre Plumes de Provence où Denise Biondo vous entraîne sur le temps des silences, avec quelques plumes qui méritent considération même si elle n'ont pas remporté les coupes, et rend hommage au regretté Joseph Lévonian pour la St Joseph le 19 mars mais en plus c'est ce jour-là que Denise présentera à la mairie et à La Provence les lauréats du concours Fantastique Provence avec l'autre recueil.

Parmi la sélection des noms connus et des surprises, un cadeau à tous les participants présents à la remise des prix et spécialement à ceux qui étaient proches de la sélection.

Et bien sûr coupe, diplôme, médaille, livres, recueil attritré, bons d'achats pour les dix sélectionnés avec en plus chèque pour les premiers.

Derrière une heure de spectacle avec des textes tirés de nouvelles d'auteurs de l'association et d'une nouvelle d'Alphonse Allais associés à des scènes jouées par Joseph Lévonian et un tirage au sort pour gagner un livre (ticket pour 1 euro symbolique à l'entrée) le président du jury annoncera les gagnants. Grosse responsabilité pour Jean-Claude Colay (qui succède à Jean-Claude Beltramo) et son jury 2016 (les gagnants de l'an dernier : Joëlle Solari- Michel Péralès-

Claude Jégo, la représentante de la Médiathèque d'Aubagne : Isabelle Sachot, le poète de l'UTL : Daniel Glize et l'historien aubagnais : Georges Corradi )

Nous ne pouvons citer tous les auteurs chevronnés ou plus ou moins en herbe qui ont participé au concours mais dans les favoris, on remarquera par ordre alphabétique : Pascale Bouchet-Falco /Jeanne Champel -Grenier/ Corinne Falbet- Desmoulin / Brigitte Jean / Sonia Kitaëff / Erine Lechevalier / Henri Mahé / Maïté Rochas / Bernard Vitiello et une jeune nouvelliste qui fera la surprise du jour.

Résultat final le 19 mars après la lecture-spectacle :

Sur la scène auprès de Denise Biondo : Sonia Kitaëff-Michel Isard-Guy Feugier- Alain d'Aix-Mauricette Buffe-Joëlle Foin-Yves et Janine Ravel- Monique et Jacky - Edouard Rostain- Geneviève Casaburi - Zaven Sarafian- Philippe-Auguste Malsheres

Venez nombreux applaudir les dix lauréats et pourquoi pas tous les participants présents.

Vous pourrez aussi parler aux auteurs qui sont invités à dédicacer à nos tables :

Joëlle Foin, Flora Del Sol, Paul Di Giovanni, Joëlle Solari, Christine Lubrano

et apprécier les chanteurs ( Edouard et Michel Isard ) au final avant le verre de l'amitié offert

par Jean-André Margossian et Jean-Claude Colay.

ainsi qu' Alain et Jean-Paul chargés d'accompagner tout l'après-midi en musique.

Le nouveau recueil du concours de nouvelles de Pp sur les tables de la remise des prix le 19 mars 2016 lors de l'hommage à Joseph Lévonian ex président du premier jury.
Le nouveau recueil du concours de nouvelles de Pp sur les tables de la remise des prix le 19 mars 2016 lors de l'hommage à Joseph Lévonian ex président du premier jury.

Le nouveau recueil du concours de nouvelles de Pp sur les tables de la remise des prix le 19 mars 2016 lors de l'hommage à Joseph Lévonian ex président du premier jury.

Partager cet article
Repost0
11 mars 2016 5 11 /03 /mars /2016 13:09
Mettre en scène un texte ce n'est pas toujours facile mais c'est ce que nous faisons depuis 2010 et ce livre est un peu un remerciement  à ceux qui nous ont aidé et surtout à Joseph et à Francis
Mettre en scène un texte ce n'est pas toujours facile mais c'est ce que nous faisons depuis 2010 et ce livre est un peu un remerciement  à ceux qui nous ont aidé et surtout à Joseph et à Francis
Mettre en scène un texte ce n'est pas toujours facile mais c'est ce que nous faisons depuis 2010 et ce livre est un peu un remerciement  à ceux qui nous ont aidé et surtout à Joseph et à Francis
Mettre en scène un texte ce n'est pas toujours facile mais c'est ce que nous faisons depuis 2010 et ce livre est un peu un remerciement  à ceux qui nous ont aidé et surtout à Joseph et à Francis
Mettre en scène un texte ce n'est pas toujours facile mais c'est ce que nous faisons depuis 2010 et ce livre est un peu un remerciement  à ceux qui nous ont aidé et surtout à Joseph et à Francis
Mettre en scène un texte ce n'est pas toujours facile mais c'est ce que nous faisons depuis 2010 et ce livre est un peu un remerciement  à ceux qui nous ont aidé et surtout à Joseph et à Francis
Mettre en scène un texte ce n'est pas toujours facile mais c'est ce que nous faisons depuis 2010 et ce livre est un peu un remerciement  à ceux qui nous ont aidé et surtout à Joseph et à Francis
Mettre en scène un texte ce n'est pas toujours facile mais c'est ce que nous faisons depuis 2010 et ce livre est un peu un remerciement  à ceux qui nous ont aidé et surtout à Joseph et à Francis
Mettre en scène un texte ce n'est pas toujours facile mais c'est ce que nous faisons depuis 2010 et ce livre est un peu un remerciement  à ceux qui nous ont aidé et surtout à Joseph et à Francis
Mettre en scène un texte ce n'est pas toujours facile mais c'est ce que nous faisons depuis 2010 et ce livre est un peu un remerciement  à ceux qui nous ont aidé et surtout à Joseph et à Francis
Mettre en scène un texte ce n'est pas toujours facile mais c'est ce que nous faisons depuis 2010 et ce livre est un peu un remerciement  à ceux qui nous ont aidé et surtout à Joseph et à Francis
Mettre en scène un texte ce n'est pas toujours facile mais c'est ce que nous faisons depuis 2010 et ce livre est un peu un remerciement  à ceux qui nous ont aidé et surtout à Joseph et à Francis
Mettre en scène un texte ce n'est pas toujours facile mais c'est ce que nous faisons depuis 2010 et ce livre est un peu un remerciement  à ceux qui nous ont aidé et surtout à Joseph et à Francis
Mettre en scène un texte ce n'est pas toujours facile mais c'est ce que nous faisons depuis 2010 et ce livre est un peu un remerciement  à ceux qui nous ont aidé et surtout à Joseph et à Francis
Mettre en scène un texte ce n'est pas toujours facile mais c'est ce que nous faisons depuis 2010 et ce livre est un peu un remerciement  à ceux qui nous ont aidé et surtout à Joseph et à Francis
Mettre en scène un texte ce n'est pas toujours facile mais c'est ce que nous faisons depuis 2010 et ce livre est un peu un remerciement  à ceux qui nous ont aidé et surtout à Joseph et à Francis
Mettre en scène un texte ce n'est pas toujours facile mais c'est ce que nous faisons depuis 2010 et ce livre est un peu un remerciement  à ceux qui nous ont aidé et surtout à Joseph et à Francis
Mettre en scène un texte ce n'est pas toujours facile mais c'est ce que nous faisons depuis 2010 et ce livre est un peu un remerciement  à ceux qui nous ont aidé et surtout à Joseph et à Francis
Mettre en scène un texte ce n'est pas toujours facile mais c'est ce que nous faisons depuis 2010 et ce livre est un peu un remerciement  à ceux qui nous ont aidé et surtout à Joseph et à Francis
Mettre en scène un texte ce n'est pas toujours facile mais c'est ce que nous faisons depuis 2010 et ce livre est un peu un remerciement  à ceux qui nous ont aidé et surtout à Joseph et à Francis
Mettre en scène un texte ce n'est pas toujours facile mais c'est ce que nous faisons depuis 2010 et ce livre est un peu un remerciement  à ceux qui nous ont aidé et surtout à Joseph et à Francis
Mettre en scène un texte ce n'est pas toujours facile mais c'est ce que nous faisons depuis 2010 et ce livre est un peu un remerciement  à ceux qui nous ont aidé et surtout à Joseph et à Francis
Mettre en scène un texte ce n'est pas toujours facile mais c'est ce que nous faisons depuis 2010 et ce livre est un peu un remerciement  à ceux qui nous ont aidé et surtout à Joseph et à Francis
Mettre en scène un texte ce n'est pas toujours facile mais c'est ce que nous faisons depuis 2010 et ce livre est un peu un remerciement  à ceux qui nous ont aidé et surtout à Joseph et à Francis
Mettre en scène un texte ce n'est pas toujours facile mais c'est ce que nous faisons depuis 2010 et ce livre est un peu un remerciement  à ceux qui nous ont aidé et surtout à Joseph et à Francis
Mettre en scène un texte ce n'est pas toujours facile mais c'est ce que nous faisons depuis 2010 et ce livre est un peu un remerciement  à ceux qui nous ont aidé et surtout à Joseph et à Francis
Mettre en scène un texte ce n'est pas toujours facile mais c'est ce que nous faisons depuis 2010 et ce livre est un peu un remerciement  à ceux qui nous ont aidé et surtout à Joseph et à Francis
Mettre en scène un texte ce n'est pas toujours facile mais c'est ce que nous faisons depuis 2010 et ce livre est un peu un remerciement  à ceux qui nous ont aidé et surtout à Joseph et à Francis

Mettre en scène un texte ce n'est pas toujours facile mais c'est ce que nous faisons depuis 2010 et ce livre est un peu un remerciement à ceux qui nous ont aidé et surtout à Joseph et à Francis

Est-ce que je suis un écrivain qui prend de la hauteur ou plutôt un auteur qui présente des écrits vains ?

Si pour moi l'absence garde un sens, le sens de certaines absences m'échappe...

Et si mes écrits consacrent notre temps, je n'ai que peu de temps à consacrer à mes écrits.

Danyel Camoin ou Frank Zorra

Qui a écrit ces pensées-là ?

Vous pourrez peut-être trancher quand vous vous en serez payé une tranche dans le recueil de textes attaché aux lectures-spectacle de Provence -poésie : à partir du 19 mars sera édité

Sans Blague, recueil pour ceux qui ont aimé rire à ces lectures ou ceux qui n'y ont pas assisté.

Danyel Camoin, pour rire ? Sans blague !

Et pourtant assisté par Brigitte Jean, Christine Lubrano, Joëlle Solari et Geneviève Casaburi

Le recueil va voir le jour dédié à Francis Triay et Joseph Lévonian.

Si vous voulez en rire, c'est à portée d'un bon d'achat de 10 euros offert à l'occasion du concours.

Et à vos sourires !

Poutounades !

Partager cet article
Repost0
5 mars 2016 6 05 /03 /mars /2016 11:25
Plusieurs auteures adhérentes de Pp éditions pour dédicacer aux doigts d'or le dimanche 13 mars...
Plusieurs auteures adhérentes de Pp éditions pour dédicacer aux doigts d'or le dimanche 13 mars...
Plusieurs auteures adhérentes de Pp éditions pour dédicacer aux doigts d'or le dimanche 13 mars...
Plusieurs auteures adhérentes de Pp éditions pour dédicacer aux doigts d'or le dimanche 13 mars...
Plusieurs auteures adhérentes de Pp éditions pour dédicacer aux doigts d'or le dimanche 13 mars...
Plusieurs auteures adhérentes de Pp éditions pour dédicacer aux doigts d'or le dimanche 13 mars...
Plusieurs auteures adhérentes de Pp éditions pour dédicacer aux doigts d'or le dimanche 13 mars...
Plusieurs auteures adhérentes de Pp éditions pour dédicacer aux doigts d'or le dimanche 13 mars...
Plusieurs auteures adhérentes de Pp éditions pour dédicacer aux doigts d'or le dimanche 13 mars...
Plusieurs auteures adhérentes de Pp éditions pour dédicacer aux doigts d'or le dimanche 13 mars...
Plusieurs auteures adhérentes de Pp éditions pour dédicacer aux doigts d'or le dimanche 13 mars...
Plusieurs auteures adhérentes de Pp éditions pour dédicacer aux doigts d'or le dimanche 13 mars...
Plusieurs auteures adhérentes de Pp éditions pour dédicacer aux doigts d'or le dimanche 13 mars...
Plusieurs auteures adhérentes de Pp éditions pour dédicacer aux doigts d'or le dimanche 13 mars...
Plusieurs auteures adhérentes de Pp éditions pour dédicacer aux doigts d'or le dimanche 13 mars...

Plusieurs auteures adhérentes de Pp éditions pour dédicacer aux doigts d'or le dimanche 13 mars...

Provence-poésie éditions annonce la présence de certains de ses ouvrages aux doigts d'or à La Destrousse dimanche 13 mars (certains aussi samedi 12).

Denise Biondo- Geneviève Casaburi- Janine Ravel -Joëlle Foin -Flora Del Sol

(entre autres car les doigts d'or présentent aussi d'autres ouvrages hors littérature)

pourront dédicacer leurs œuvres éditées ou non par Pp éditions...

Voici les livres de Pp pouvant être dédicacés aux doigts d'or :

Au bout des doigts (Denise Biondo) - Plumes de Provence (Denise Biondo-Janine Ravel- Geneviève Casaburi)- Entre deux eaux- (Denise Biondo- Geneviève Casaburi- Janine Ravel) Les fantômes de Marseille ( Geneviève Casaburi- Joëlle Behez)- L'impossible crime- (Geneviève Casaburi - Christine Lubrano) Ecrit en quatre temps (Janine Ravel)- Entre terre et ciel (Janine Ravel) Les messagers de l'instant (Joëlle Foin )...

Parmi les adhérentes de l'association présentes à cette journée insistons sur Flora Del Sol, qu'on retrouvera avec Denise Biondo et Joëlle Foin sur les tables de Provence-poésie le 19 mars pour dédicacer leurs œuvres entre les lectures.

pour vous Mesdames !

Partager cet article
Repost0
29 février 2016 1 29 /02 /février /2016 18:47
Le troisième repas de l'association a groupé 27 personnes pour le 28 février 2013 dans la salle de l'Origan à Roquevaire
Le troisième repas de l'association a groupé 27 personnes pour le 28 février 2013 dans la salle de l'Origan à Roquevaire
Le troisième repas de l'association a groupé 27 personnes pour le 28 février 2013 dans la salle de l'Origan à Roquevaire
Le troisième repas de l'association a groupé 27 personnes pour le 28 février 2013 dans la salle de l'Origan à Roquevaire
Le troisième repas de l'association a groupé 27 personnes pour le 28 février 2013 dans la salle de l'Origan à Roquevaire
Le troisième repas de l'association a groupé 27 personnes pour le 28 février 2013 dans la salle de l'Origan à Roquevaire
Le troisième repas de l'association a groupé 27 personnes pour le 28 février 2013 dans la salle de l'Origan à Roquevaire
Le troisième repas de l'association a groupé 27 personnes pour le 28 février 2013 dans la salle de l'Origan à Roquevaire
Le troisième repas de l'association a groupé 27 personnes pour le 28 février 2013 dans la salle de l'Origan à Roquevaire
Le troisième repas de l'association a groupé 27 personnes pour le 28 février 2013 dans la salle de l'Origan à Roquevaire
Le troisième repas de l'association a groupé 27 personnes pour le 28 février 2013 dans la salle de l'Origan à Roquevaire
Le troisième repas de l'association a groupé 27 personnes pour le 28 février 2013 dans la salle de l'Origan à Roquevaire
Le troisième repas de l'association a groupé 27 personnes pour le 28 février 2013 dans la salle de l'Origan à Roquevaire
Le troisième repas de l'association a groupé 27 personnes pour le 28 février 2013 dans la salle de l'Origan à Roquevaire
Le troisième repas de l'association a groupé 27 personnes pour le 28 février 2013 dans la salle de l'Origan à Roquevaire
Le troisième repas de l'association a groupé 27 personnes pour le 28 février 2013 dans la salle de l'Origan à Roquevaire
Le troisième repas de l'association a groupé 27 personnes pour le 28 février 2013 dans la salle de l'Origan à Roquevaire
Le troisième repas de l'association a groupé 27 personnes pour le 28 février 2013 dans la salle de l'Origan à Roquevaire
Le troisième repas de l'association a groupé 27 personnes pour le 28 février 2013 dans la salle de l'Origan à Roquevaire
Le troisième repas de l'association a groupé 27 personnes pour le 28 février 2013 dans la salle de l'Origan à Roquevaire
Le troisième repas de l'association a groupé 27 personnes pour le 28 février 2013 dans la salle de l'Origan à Roquevaire
Le troisième repas de l'association a groupé 27 personnes pour le 28 février 2013 dans la salle de l'Origan à Roquevaire
Le troisième repas de l'association a groupé 27 personnes pour le 28 février 2013 dans la salle de l'Origan à Roquevaire
Le troisième repas de l'association a groupé 27 personnes pour le 28 février 2013 dans la salle de l'Origan à Roquevaire
Le troisième repas de l'association a groupé 27 personnes pour le 28 février 2013 dans la salle de l'Origan à Roquevaire
Le troisième repas de l'association a groupé 27 personnes pour le 28 février 2013 dans la salle de l'Origan à Roquevaire
Le troisième repas de l'association a groupé 27 personnes pour le 28 février 2013 dans la salle de l'Origan à Roquevaire
Le troisième repas de l'association a groupé 27 personnes pour le 28 février 2013 dans la salle de l'Origan à Roquevaire
Le troisième repas de l'association a groupé 27 personnes pour le 28 février 2013 dans la salle de l'Origan à Roquevaire
Le troisième repas de l'association a groupé 27 personnes pour le 28 février 2013 dans la salle de l'Origan à Roquevaire
Le troisième repas de l'association a groupé 27 personnes pour le 28 février 2013 dans la salle de l'Origan à Roquevaire
Le troisième repas de l'association a groupé 27 personnes pour le 28 février 2013 dans la salle de l'Origan à Roquevaire
Le troisième repas de l'association a groupé 27 personnes pour le 28 février 2013 dans la salle de l'Origan à Roquevaire

Le troisième repas de l'association a groupé 27 personnes pour le 28 février 2013 dans la salle de l'Origan à Roquevaire

Vingt sept pour le vingt-huit c'est le nombre exact réunis à Roquevaire par le double apéritif- olives-feuilletés-pizza offert par l'association aux convives du repas de l'association au restaurant l'Origan.

Un tirage au sort des noms octroyait un petit cadeau à deux d'entre eux avant que n'arrivent les menus : chèvre chaud ou escargots suivis de bourride ou joue de boeuf puis de l'omelette norvégienne flambée au Garlaban et du café.

Après le repas près de deux heures de lecture, interprétation, centon (et chanson : Joëlle Foin et Michel Péralès).

De midi à dix-sept heures trente, une joyeuse rencontre entre les adhérents et quelques nouveaux visages.

Organisation : Denise Biondo

Photos : Yves Ravel

report : FZ

Partager cet article
Repost0
5 février 2016 5 05 /02 /février /2016 13:31
Joseph Lévonian fit partie du bureau de Provence-poésie de juillet 2010 à avril 2014 : il fit de remarquables interprétations.
Joseph Lévonian fit partie du bureau de Provence-poésie de juillet 2010 à avril 2014 : il fit de remarquables interprétations.
Joseph Lévonian fit partie du bureau de Provence-poésie de juillet 2010 à avril 2014 : il fit de remarquables interprétations.
Joseph Lévonian fit partie du bureau de Provence-poésie de juillet 2010 à avril 2014 : il fit de remarquables interprétations.
Joseph Lévonian fit partie du bureau de Provence-poésie de juillet 2010 à avril 2014 : il fit de remarquables interprétations.
Joseph Lévonian fit partie du bureau de Provence-poésie de juillet 2010 à avril 2014 : il fit de remarquables interprétations.
Joseph Lévonian fit partie du bureau de Provence-poésie de juillet 2010 à avril 2014 : il fit de remarquables interprétations.
Joseph Lévonian fit partie du bureau de Provence-poésie de juillet 2010 à avril 2014 : il fit de remarquables interprétations.
Joseph Lévonian fit partie du bureau de Provence-poésie de juillet 2010 à avril 2014 : il fit de remarquables interprétations.
Joseph Lévonian fit partie du bureau de Provence-poésie de juillet 2010 à avril 2014 : il fit de remarquables interprétations.
Joseph Lévonian fit partie du bureau de Provence-poésie de juillet 2010 à avril 2014 : il fit de remarquables interprétations.
Joseph Lévonian fit partie du bureau de Provence-poésie de juillet 2010 à avril 2014 : il fit de remarquables interprétations.
Joseph Lévonian fit partie du bureau de Provence-poésie de juillet 2010 à avril 2014 : il fit de remarquables interprétations.
Joseph Lévonian fit partie du bureau de Provence-poésie de juillet 2010 à avril 2014 : il fit de remarquables interprétations.
Joseph Lévonian fit partie du bureau de Provence-poésie de juillet 2010 à avril 2014 : il fit de remarquables interprétations.
Joseph Lévonian fit partie du bureau de Provence-poésie de juillet 2010 à avril 2014 : il fit de remarquables interprétations.
Joseph Lévonian fit partie du bureau de Provence-poésie de juillet 2010 à avril 2014 : il fit de remarquables interprétations.

Joseph Lévonian fit partie du bureau de Provence-poésie de juillet 2010 à avril 2014 : il fit de remarquables interprétations.

Charly Valenza - Joseph Lévonian- Francis Triay : des Aubagnais sont partis...
Charly Valenza - Joseph Lévonian- Francis Triay : des Aubagnais sont partis...
Charly Valenza - Joseph Lévonian- Francis Triay : des Aubagnais sont partis...
Charly Valenza - Joseph Lévonian- Francis Triay : des Aubagnais sont partis...

Charly Valenza - Joseph Lévonian- Francis Triay : des Aubagnais sont partis...

Les arts d'Aubagne et notre association sont en deuil depuis ces dernières années et la disparition de Charly Valenza s'ajoute pour Provence-poésie à celles de Joseph Lévonian et de Francis Triay déjà citées sur notre blog.

Maître Yoda ou Little Bigman, surnoms donnés à Charly, décédé le 30 novembre 2015,

était un homme de passions et de convictions, défenseur du jazz avec les cafés jazz, il combattait pour que les handicapés aient leur place dans la ville et dans la société à égalité.

Un militant du parti de la vie dont la présence manquera dans les assemblées.

Le mercredi 27 janvier à 20h30 au théâtre Comoedia à Aubagne, les musiciens joueront pour Charly une sélection de morceaux qui lui étaient chers.

Joseph Lévonian est parti avant lui, en 2014, nous en avons déjà parlé mais en hommage à l'homme de théâtre, figurant de cinéma et membre de notre bureau de 2010 à 2014, Provence-poésie programme pour le samedi 19 mars 2016, pour la Saint-Joseph, à 16h, un mini-spectacle en son honneur, dans le genre de ceux auxquels il a participé avec nous. Il a été aussi président de notre jury de concours et administrateur du Crédit Mutuel, entre autres...

Avec son mémorable sourire, il est toujours avec nous.

Francis Triay est parti avant eux le 31 décembre 2013 en créant un vide dans nos animations.

De la poterie aubagnaise jusqu'à la scène parisienne (Tony Franck), il était le chanteur capable de déclamer de mémoire la tirade de Cyrano ou les histoires drôles de Robert Lamoureux.

Fan de Jean Ferrat dont il a chanté plusieurs fois pour nous La Montagne, Francis sera encore

à l'honneur le samedi 18 juin 2016 à 16 h pour la journée de la poésie de Provence-poésie qui s'ouvrira sur un poème à lui : Nostalgie, publié, avec son autorisation, dans le Festival poétique en Provence (Pp éditions) aux côtés de ses amis. D'autres textes de Francis ont été publiés dans : Tous les chemins mènent à Aubagne.

Membre de l'association et du jury de 2010 à 2013, on l'entend encore dans sa dernière intervention pour l'association ( la chanson Et maintenant...) Francis est toujours avec nous.

article DC

Partager cet article
Repost0
2 février 2016 2 02 /02 /février /2016 13:13
Jean-André Margossian vous présentera ses oeuvres pour la journée de la poésie le 18 juin 2016...
Jean-André Margossian vous présentera ses oeuvres pour la journée de la poésie le 18 juin 2016...
Jean-André Margossian vous présentera ses oeuvres pour la journée de la poésie le 18 juin 2016...
Jean-André Margossian vous présentera ses oeuvres pour la journée de la poésie le 18 juin 2016...
Jean-André Margossian vous présentera ses oeuvres pour la journée de la poésie le 18 juin 2016...

Jean-André Margossian vous présentera ses oeuvres pour la journée de la poésie le 18 juin 2016...

Notre ami Jean-André Margossian

que les adhérents présent à nos réunions ont pu apprécier pour son aide autour de la table des apéritifs et du gâteau des rois autant que pour ses interprétations de textes en hommage à Emile Mihière ou plus personnelles au concours interne de l'an dernier

présentera en juin pour la journée de la poésie en hommage à Francis Triay et à  Aragon

ses oeuvres littéraires personnelles éditées par Les Presses du midi.

Rarement vu sur les tables de dédicaces, c'est en toute amitié que Jean-André se joindra à nous le 18 juin à l'appel (non pas du Général ) mais de la poésie et il participera également à la lecture-spectacle et au verre de l'amitié offert au final.

Hommage à Francis Triay, artiste disparu le 31 décembre 2013, qui représente désormais notre prix pour les lauréats de l'écrit au concours interne et à Aragon, à travers des textes mis en musique par Jean Ferrat mis en scène par Danyel Camoin et  présentés par Denise Biondo, la journée du 18 juin sera accompagnée par Alain à l'accordéon partagée par un tirage qui permettra de gagner une oeuvre poétique de l'association.

Jean-André Margossian, aubagnais, y sera à l'honneur et vous invite à venir nombreux.

Voir ci-joint la présentation de ses livres...

 

Article FZ

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2016 4 28 /01 /janvier /2016 12:02
Le temps qu'il reste : clin doeil à Emile Mihière et à Serge Reggianni
Le temps qu'il reste : clin doeil à Emile Mihière et à Serge Reggianni
Le temps qu'il reste : clin doeil à Emile Mihière et à Serge Reggianni
Le temps qu'il reste : clin doeil à Emile Mihière et à Serge Reggianni
Le temps qu'il reste : clin doeil à Emile Mihière et à Serge Reggianni
Le temps qu'il reste : clin doeil à Emile Mihière et à Serge Reggianni
Le temps qu'il reste : clin doeil à Emile Mihière et à Serge Reggianni
Le temps qu'il reste : clin doeil à Emile Mihière et à Serge Reggianni
Le temps qu'il reste : clin doeil à Emile Mihière et à Serge Reggianni
Le temps qu'il reste : clin doeil à Emile Mihière et à Serge Reggianni

Le temps qu'il reste : clin doeil à Emile Mihière et à Serge Reggianni

Concours interne  2016 réservé aux adhérents (adhésion 20 euros pour les intéressés)

Titre du concours : Le temps qu'il reste (clin d'oeil à Serge Reggiani)

Cette année : poésie sous toutes ses formes (attention en classique les fautes comptent)

Thème : la longévité (en coup de chapeau aux 93 ans d'Emile Mihière)

Vers à incorporer (Jules Laforgue) Il rit d'oiseaux le pin dont mon cercueil viendra

Ceux qui n'aiment pas le thème peuvent écrire sur Aubagne mais ils ne sont pas dispensés du vers à incorporer.

rappel  : les textes seront lu durant la réunion du 29 avril et seront jugés par les non-participants présents dans la salle sous la direction d'une présidente de jury

deux prix :

Prix Francis Triay pour le texte 

Prix Joseph Lévonian pour l'interprétation (uniquement pour ceux qui lisent leur texte)

dans les deux cas  : coupe ou médaille-diplôme-bons d'achat

pour le texte : en plus le stylo de Provence-poésie

Un cadeau à tous les participants présents.

 

Adhérents 2016

A vos plumes !

 

Voici  hors concours le poème du président : ce n'est pas un exemple, essayez si vous pouvez de faire plus gai et différent mais c'est simplement la preuve que l'on peut écrire un poème sur ce thème avec le vers imposé :

 

Un zeste de temps   

 

 

Ô toi, ma femme, la vestale,

Aux ailes dorées de cigales…

Etend sur le grand fil d'argent,

Tous les mouchoirs tachés de sang.

 

Et puis que ma fuite en avant,

Sur les larges ailes des vents,

Multiplie les essaims d'abeilles

Limitant les pleurs de nos vieilles…

Car voir cesser toutes les guerres

Reste le rêve de nos pères !

Mais que verra le temps qu'il reste :

Peut-on fuir bien loin de la peste ?

Combien de temps, de temps encor

Avec des nuits de corps à corps ?

L’âge aidant, de par notre temps,

Qu'ils sont loin tous nos verts printemps…

« Il rit d'oiseaux le pin dont mon cercueil viendra » ;

Il pleure de sel le sol que l'humain souilla…

Un drapeau blanc, l’énorme drap

Qui flotte au vent à bout de bras,

Seul pourra recouvrir nos chaînes.

Où pendra-t-on notre sirène ?

Aux branches mortes du coteau ?

Qu’un cocktail de vers de Cocteau

Amène jusqu’aux nobles fées…

Le testament perdu d’Orphée.

 

Puisse le ciel calmer la colère

Installée depuis longtemps sur terre…

Peut-être que la flamme viendra

Durant le temps qui reste pour moi.

 

Danyel Camoin 2016

 

Concours Interne Provence-poésie

 

« Le temps qu’il reste» (la vie et la longévité)

 

Le concours interne est réservé aux adhérents volontaires.

Il est récompensé par deux prix valorisés par une coupe et une médaille et le « diplôme d’honneur de Provence-poésie » accompagné par un bon d’achat d’une valeur de 10 euros dans notre catalogue :

Prix de l’écrit ou prix Francis Triay.

Prix de l’interprétation ou prix Joseph Lévonian.

Les textes seront lus par les candidats le jour de la réunion d’avril ( le 29 à 17h30); le vote secret des adhérents présents désignera le gagnant ou la gagnante de chaque prix.

Tous les adhérents peuvent y participer sauf les dirigeants du concours.

Tous les participants présents à la remise de prix recevront un cadeau.

Le texte ne peut être au choix de l’auteur une nouvelle, un conte ou un texte quelconque : cette année, ce doit être une poésie

Il ne devra pas excéder une page A4 rédigée en caractères Times 12 avec marge de 3 à gauche. Il devra représenter le thème de l’année mais aussi comporter le vers clé dans son intégralité :

« Il rit d’oiseaux le pin dont mon cercueil viendra »  Vers de Jules Laforgue présenté par Georges Brassens.

 

Les textes pourront parvenir à l’association en 1 seul exemplaire sur papier A4 par tous moyens à votre convenance (sauf le mail bien entendu) avec un titre et le nom de l’auteur uniquement (pas d’anonymat mais dernier délai de réception le 21 avril.)

Les textes non conformes seront éliminés par le bureau sans recours ; tout participant acceptant la règle d’office.

Ce concours est bien évidemment gratuit mais pour un seul texte par personne.

 

Etant dans l’année de notre coup de chapeau au doyen Emile Mihière, le thème choisi ouvrira de multiples possibilités avec le vers de Jules Laforgue.

Reste aussi le thème d’Aubagne avec la même obligation.

D’où

Thèmes proposés pour l’année 2016 :

                                                                   La vie et la longévité

       ou                                                       Aubagne

 

Pour un souci d’égalité, tous les participants absents laisseront lire leur texte par le président du jury le jour de la réunion : les autres lisent eux-mêmes.

Tous ceux qui ne liront pas (absents ou pas) perdront un point sur le vote du jury de l’écrit et ne pourront recevoir le prix d’interprétation.

 

À vos Plumes et bon courage !

Le Président

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Provence-poésie
  • : Présentation de nouvelles, poèmes et livres de Provence-Poésie avec ses auteurs attitrés : Denise BIONDO, Frank ZORRA, Danyel CAMOIN, Emile MIHIERE, Joëlle SOLARI... Infos sur les lectures-spectacles et les autres activités avec collège ou maison de retraite...
  • Contact

Recherche

Liens