Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 avril 2021 4 01 /04 /avril /2021 19:08
Reflet des interviews des auteurs qui ont dédicacé récemment sur nos tables.
Reflet des interviews des auteurs qui ont dédicacé récemment sur nos tables.
Reflet des interviews des auteurs qui ont dédicacé récemment sur nos tables.

Reflet des interviews des auteurs qui ont dédicacé récemment sur nos tables.

Face aux difficultés sanitaires, Provence-poésie éditions propose de publier les entretiens, qui n'ont pu être faits physiquement à cause des suppressions de prêt de salle à la maison de vie associative ou des reports dus à des confinements, sur cet article de notre blog, pour affichage sur Internet avec photos à l'appui.

Les premiers de nos auteurs qui vont figurer sur ce groupement sont  Marie-Thérèse ARZELIER et  Guy AMSALLEM (dont l'association a récemment édité le recueil poétique : PAVANE et qui a remporté notre prix de poésie Jean di FUSCO 2020).

Ensuite viendront suivant leur accord  d'autres adhérents dont :

Dominique BAUDOUIN, grand prix de la nouvelle 2020  et muse -poète de 2020 sur nos périodiques.

Alice HUGO,  prix spécial des auteurs au concours de nouvelles 2021, déjà primée au même concours en 2011.

 

Tous les adhérents auteurs qui n'ont pas déjà été publiés pour leur interview peuvent participer à l'opération.

La liste n'est pas forcément close et l'article est en cours.

 

Article FZ

Interview de Dominique Baudouin

________________________________________________________________________

Entretien avec l’auteur (création de Gaël Angélis-Aubagne)

Questions de l’entretien :

1 Présentation de l’auteur :

J’habite à Aix en Provence et j’écris depuis l’enfance ! Mais je n’ai commencé à publier qu’en 2018. Un long chemin de la création à l’édition ! Je suis très éclectique : j’ai écrit un livre sur la rencontre amoureuse après 50 ans, qui pourrait s’apparenter à du développement personnel, j’ai rédigé une méthode en collaboration avec ma professeure de chant, j’écris aussi des nouvelles et de la poésie. J’ai renoué en 2020 avec l’écriture de fiction grâce à Provence Poésie. Je suis d’ailleurs en train de finaliser un recueil de nouvelles. Je collabore étroitement avec l’association. Je suis notamment membre du Jury du concours de nouvelles de la ville d’Aubagne 2021. Il faut dire que j’ai eu la chance et l’honneur de gagner le premier Prix en 2020 !

2 Comment êtes-vous venu à l’écriture ?

L’écriture est depuis l’enfance pour moi un exutoire, un moyen d’expression privilégiée, un moyen de fixer mes idées et de déployer mon imaginaire… Mes sources d’inspiration ? Le réel souvent. J’aime beaucoup que la réalité serve de support à mon inventivité Le premier confinement m’a inspiré une nouvelle et de nombreux poèmes. Des faits de société aussi.. Faire vagabonder ma pensée à partir de ma vision du monde, j’adore…

J’ai des romanciers fétiches : Marguerite Duras (j’adore cette écriture minimaliste), Murakami, dont l’univers onirique est à la fois si proche et si loin de moi, Marguerite Yourcenar pour la profondeur de sa pensée et l’acuité de son regard, Garcia Marquez… Trois pages n’y suffiraient pas ! René Char est mon poète préféré.

3 Présentation du dernier livre :

J’ai vraiment envie de vous parler de Poursuivons l’aventure ! Je l’ai écrit pour que les quinquagénaires ne perdent pas espoir de retrouver l’amour. Son sous-titre : « J’ai plus de 50 ans et ma vie amoureuse est devant moi ». Tout un programme !  J’ai imaginé un dialogue entre cinq amies qui se retrouvent toutes les semaines  dans une brasserie pour évoquer leurs blocages et leurs avancées et célébrer leurs réussites. Un peu comme dans un café philo. Mais sont-elles parvenues à trouver l’amour ? Je vous laisse le découvrir !

Poursuivons l’aventure est disponible sur Amazon mais plus simplement en me contactant directement. Son prix : 12,90€.

4 Souhaitez-vous passer un message aux lecteurs ?

Venez me découvrir dans mes multiples facettes ! Je refuse de me laisser enfermer dans un genre, même si la fiction occupe actuellement toute mon attention.

5 Avez-vous une autre vie en dehors de l’écrit ?

J’ai une autre vraie passion : je suis chanteuse. J’interprète avec autant de joie, standards de jazz et chanson française.

6 Que souhaitez-vous dire à ceux qui vont acheter votre livre ?

Vous avez plus de 50 ans ? Venez découvrir mon univers ! Entrez dans mon café philo !

7 Existe-t-il une question que vous aimeriez qu’on vous pose ? Pourquoi ?

Qu’est-ce qui vous anime vraiment ? Parce que j’aime la vie avec passion, que j’ai toujours envie de découvrir des gens, des univers, des paysages…

 

8 Auriez-vous un extrait de vos poèmes rapide à lire pour clôturer l’entretien ?

« Serions-nous en train de nous dire que maintenant c’est trop tard, ou trop difficile, que ça nous demanderait trop d’énergie ou plutôt nous demandons-nous comment faire ?

Comme bon nombre de mes amies veuves, divorcées, célibataires, j’aimerais bien rencontrer quelqu’un. Mais dans quel but ? Au fond je ne le sais pas vraiment. Comment faut-il s’y prendre pour que ça marche ? »

_______________________________________________________________________________________________________________

 

Interview de Alice HUGO

Entretien avec l’auteur (création de Gaël Angélis-Aubagne)

Questions de l’entretien :

 

1 Présentation de l’auteur :

Pouvez-vous vous présenter en précisant votre résidence, la nature de vos écrits, vos rapports avec l’association, depuis quand écrivez-vous ?

Je m’appelle Alice HUGO., et ma maison est sertie d’un écrin verdoyant et de forêts dans la région de Sommières (Gard). Je taquine la Muse (quand ce n’est pas l’inverse !) le plus souvent en alexandrins, depuis l’âge de 12 ans. Je me suis également essayée à l’écriture de Nouvelles, sous l’émulation de mon cher Troubadour de Provence, Danyel Camoin, et je l’en remercie.

2 Comment êtes-vous venu à l’écriture ?

Quelles sont vos principales sources d’inspiration ?

Avez-vous des auteurs fétiches, des sources d’inspiration, des livres de chevet ?

Avec mon 1er prix de Français, en 6ème, j’ai reçu « La Légende des Siècles », de Victor Hugo. « Booz endormi » m’a transportée. Mon imagination galopante a fait le reste…

Enfant, j’ai lu (presque) tous les poètes, et je me suis également plongée dans la Mythologie.

À présent mes goûts sont éclectiques : Sweig, Schmitt, Nothomb, Pennac, et Frank Zorra !

3 Présentation du dernier livre :

Thème, pages, prix, disponibilité, donnez-nous envie d’acheter votre livre ?

« Les Échos de l’Âme » est mon 2ème Recueil. En dédicace, Vital Heurtebize écrit (extrait) : « …À l’heure où le doute fond sur nous, les poèmes d’Alice HUGO sont de fortes paroles qui résonnent au plus profond de nous et réveillent nos aspirations les plus nobles ». C’est bien ainsi que je souhaitais partager ces émotions. 47 pages ; 12 euros (frais d’envoi compris).

4 Souhaitez-vous passer un message aux lecteurs ?

Que transmettez-vous au lecteur ? (événements, actualités, peine, état d’âme …)

Ma voluptueuse félicité d’avoir retrouvé mon encrier et le chant de la Muse.

5 Avez-vous une autre vie en dehors de l’écrit ?

Peut-on pénétrer dans une intimité différente ?  (choix des meubles, jardinage, bricolage, peinture, mécanique, etc…)

J’ai été comédienne pendant 15 ans, semant les mots des autres. Aujourd’hui, c’est dans mon jardin que je cueille mes pensées, et que le temps m’est revenu de les transmettre.

6 Que souhaitez-vous dire à ceux qui vont acheter votre livre ?

Qu’ils éprouvent à le lire autant d’exaltation que j’ai eu à l’écrire.

 

7 Existe-t-il une question que vous aimeriez qu’on vous pose ? Pourquoi ?

J’en ai déjà dit beaucoup, pour la ‘’sauvage’’ que je suis ! Je suis plutôt une observatrice silencieuse.

 

8 Auriez-vous un extrait de vos livres rapide à lire pour clôturer l’entretien ?

JOURNAL D’UN SOUPIRANT  (fin du poème) :

Quand soudain délivré de son incertitude,

Le corps, tirant l’esprit de sa béatitude

Se soulève et repart d’un amble conquérant,

 Car aimer c’est souffrir mais c’est être vivant.

 

Interview de Guy AMSALLEM

________________________________________________________________________

Réponses en vision globale de l’auteur.

Observation :

Ah ! Parler de l’écriture, en peu de lignes, à mon âge, est une vraie gageure ! Allons-y tout de même !

1 Présentation de l’auteur :

Je me prénomme Guy et je suis né en 1932 de l’autre côté de la Méditerranée. J’ai grandi, avec cinq frères et sœurs, dans une famille unie.

2 Comment êtes-vous venu à l’écriture ?

Dès l’adolescence, je me suis pris de passion pour le théâtre que j’ai dévoré, en totalité, dans la collection des Classiques favoris. Grâce à mes professeurs de français en seconde et première, j’ai écrit des saynètes qui ont alors été jouées.

Romantique, sentimental et rêveur, à l’instar de Musset, j’ai pondu aussi quelques poèmes.

3 Présentation du dernier livre 

Mon dernier livre : «  Pavane pour une compagne défunte », de la poésie venant du cœur à dix euros pour tout public édité par Provence-poésie .

4 Souhaitez-vous passer un message aux lecteurs ?

Passionné de Maupassant, mais paresseux de nature, j’ai opté pour l’écriture Nouvelles  parce que, dans ces récits courts, on fait l’impasse sur les grandes envolées, les foisonnantes descriptions du site ou des personnages. Dans la nouvelle, on va presto à l’essentiel et on surprend par une chute !!! Un bien vilain mot pour parler d’un dénouement.

5 Avez-vous une autre vie en dehors de l’écrit ?

J’ai abandonné à dix-huit ans mes rêves de metteur en scène pour épouser Dame Médecine. Après dix-sept années d’exercice (1960-1977) en Algérie et vingt-deux à Marseille, j’ai eu le droit en 1999 de prendre ma retraite et de me consacrer à ce que j’aimais.

Ayant rencontré une animatrice diplômée, nous avons créé, dans mon ancien cabinet, la Mel (Maison de l’Ecriture et Lecture).

J’ai alors participé à de nombreux concours en France et à l’étranger. Mme Martine Bontoux m’a incité à concourir à Aubagne en 2020. J’ai adoré l’atmosphère « soft » de l’Association Pp et la gentillesse de tous ses membres. J’ai adhéré.

6 Que souhaitez-vous dire à ceux qui vont acheter votre livre ?

Afin que mes trois enfants et huit petits-enfants ne m’oublient pas, j’ai publié neuf ouvrages (nouvelles, théâtre, SF, policier, contes et poésies).

Auriez-vous un extrait de vos poèmes rapide à lire pour clôturer l’entretien ?

Voici un très court poème tiré de : Pavane pour une compagne défunte.

C'est dans ce cimetière où croît l'herbe folâtre

Qu'au jour de la Toussaint, je viens te retrouver

Avec ces quelques fleurs dans un vase d’albâtre.

Fantôme silencieux, j’en parcours les allées

Découvrant, çà ou là, des noms que je connais.

Dans ce lieu de prière et de recueillement

Je me souviens parfois de quelques bons moments

Que le temps, il est vrai, est venu magnifier

Car  les mauvais, vois-tu, je les ai oubliés.

 

 

Interview de Marie Thérèse ARZELIER

________________________________________________________________________

Entretien avec l’auteur (création de Gaël Angélis-Aubagne)

Questions de l’entretien :

1 Présentation de l’auteur :

Pouvez-vous vous présenter en précisant votre résidence, la nature de vos écrits, vos rapports avec l’association, depuis quand écrivez-vous ?

MTA : J’habite Ensuès La Redonne, j’écris depuis toujours des polars, de la science-fiction, des pièces de théâtre. Je suis adhérente de Pp depuis septembre 2020 et j’ai participé au concours de nouvelles 2021. Mon premier livre : « l’être à l’école » est sorti en 2008.

2 Comment êtes-vous venu à l’écriture ? Quelles sont vos principales sources d’inspiration ?

Avez-vous des auteurs fétiches, des sources d’inspiration, des livres de chevet ?

MTA : Je puise mon inspiration dans la vie, les films et le théâtre. Je lis aussi bien Agatha Christie que Victor Hugo.

3 Présentation du dernier livre :Thème, pages, prix, disponibilité, donnez-nous envie d’acheter votre livre ?

MTA : « Ecole, école, quand tu nous tiens ! » 10 euros, cinquante-six pages, deux heures de théâtre environ, non vécu : désopilante rencontre avec un inspecteur autoritaire et stupide.

4 Souhaitez-vous passer un message aux lecteurs ?

Que transmettez-vous au lecteur ? (Évènements, actualités, peine, état d’âme …)

MTA : Je compte transmettre l’envie de résister aux injonctions, de vivre ses difficultés avec humour et sa profession avec passions.

5 Avez-vous une autre vie en dehors de l’écrit ? Peut-on pénétrer dans une intimité différente ? (choix des meubles, jardinage, bricolage, peinture, mécanique, etc…)

MTA : J’adore jardiner, peindre et rénover des meubles, m’occuper des animaux en détresse et dessiner.

6 Que souhaitez-vous dire à ceux qui vont acheter votre livre ?

MTA : Ils vont passer un excellent moment, rires assurés, et les enseignant vont se reconnaître dans certains caractères.

7 Existe-t-il une question que vous aimeriez qu’on vous pose ? Pourquoi ?

MTA : Quel mot peut résumer votre passion pour l’écriture ? Pour sa pluralité.

8 Auriez-vous un extrait de vos poèmes rapide à lire pour clôturer l’entretien ?

MTA : Concours : « Le courage d’écrire et de dire »

Ecrire tous les mots qui enflamment les pages,

Ou noient de leurs larmes les lignes bleues…

Crier des mots de joie, d’amour et d’espérance

Ecrire pour être lu…Dire et être entendu…

Par quoi croyez-vous donc que passe le courage ?

La pointe d’un crayon qui trace les images ?

La plume ou le stylo ? Qui dessinant l’arabesque des lettres les anime ?

L’expression d’un regard ? Un geste de la main ?

Les mots d’une chanson ? Un sentiment sublime ?

C’est le corps tout entier qui parle ce langage !

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de PP éditions
  • : Présentation de nouvelles, poèmes et livres de Provence-Poésie avec ses auteurs attitrés : Denise BIONDO, Frank ZORRA, Danyel CAMOIN, Emile MIHIERE, Joëlle SOLARI... Infos sur les lectures-spectacles et les autres activités avec collège ou maison de retraite...
  • Contact

Recherche

Liens