Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2016 3 30 /03 /mars /2016 23:18
Sans Blague ! Danyel Camoin  écrit des scènes comiques et voilà le recueil !
Sans Blague ! Danyel Camoin  écrit des scènes comiques et voilà le recueil !
Sans Blague ! Danyel Camoin  écrit des scènes comiques et voilà le recueil !
Sans Blague ! Danyel Camoin  écrit des scènes comiques et voilà le recueil !
Sans Blague ! Danyel Camoin  écrit des scènes comiques et voilà le recueil !
Sans Blague ! Danyel Camoin  écrit des scènes comiques et voilà le recueil !
Sans Blague ! Danyel Camoin  écrit des scènes comiques et voilà le recueil !
Sans Blague ! Danyel Camoin  écrit des scènes comiques et voilà le recueil !
Sans Blague ! Danyel Camoin  écrit des scènes comiques et voilà le recueil !

Sans Blague ! Danyel Camoin écrit des scènes comiques et voilà le recueil !

Le dernier livre de Danyel Camoin

Un livre pour rire : sans Blague !

Est-ce que des gens ont envie de rire? Besoin ? peut-être ?

Place à l'interview !

 

Questions de l’entretien : Sans blague !

 

 

1 Présentation de l’auteur :

Pouvez-vous vous présenter en précisant votre résidence, la nature de vos écrits, vos rapports avec l’association, depuis quand écrivez-vous ?

Danyel Camoin, j’écris depuis l’âge de treize ans sur tout ce que j’ai sous la main, j’ai dû user plus de stylos que de papier toilettes, j’écris en essayant d’écrire bien, mais ce qui me pilote c’est l’imaginaire, mon écrit, c’est l’évasion, une façon d’échapper au monde pourri de l’argent, j’habite à Aubagne en Provence où nous avons créé, ma compagne et moi avec deux amis l’association Provence-poésie dont je suis le président.

 

2 Comment êtes-vous venu à l’écriture ?

Quelles sont vos principales sources d’inspiration ? Avez-vous des auteurs fétiches, des sources d’inspiration, des correcteurs, des livres de chevet ? Avez-vous participé à des concours ?

Principalement le cinéma est ma source : je suis né dans un cinéma de quartier pendant un western et j’ai concouru au Monsieur Cinéma de Pierre Tchernia : auteurs plus que fétiches Maurice Leblanc créateur d’Arsène Lupin, Maupassant et sa parure presque à ma même belle époque et puis pour la poésie : Brassens, des idoles ! J’ai participé à des concours toute ma vie et c’est grâce à un concours que j’ai été édité la première fois. Depuis j’ai écrit vingt-cinq bouquins et ce n’est pas fini.

 

3 Présentation du dernier livre :

Thème, pages, prix, disponibilité, donnez-nous envie d’acheter votre recueil ?

Le dernier livre est à la fois un exploit et un spectacle car la plupart de ses textes recueillis je les ai écrits  pour les jouer en scènes avec les amies de l’association et je n’ai jamais auparavant (excepté pour mes fables) écrit des nouvelles d’humour courtes. Sans Blague c’est un petit livret  pas cher qu’on peut lire vite ou doucement ou relire juste pour rire ou sourire.

 

4 Souhaitez-vous passer un message aux lecteurs ? Quelle sorte de message avez-vous à passer ? Que transmettez-vous au lecteur ? (événements, actualités, peine, état d’âme …)

D’habitude je fais tressaillir par le fantastique du futur ou l’intensité du drame, là, mes copains disparus m’ont démontré que le monde a besoin de rire ! En leur rendant hommage j’ai emprunté leur piste…Mais on n’y rit pas bêtement, c’est de l’humour à la Devos, Raynaud ou Allais. Vous y reconnaîtrez sûrement quelques voisins.

 

5 Avez-vous une autre vie en dehors de l’écrit ? Peut-on pénétrer dans une intimité différente ? (choix des meubles, jardinage, bricolage, peinture, mécanique, etc…)

Une autre vie, j’avais essayé de cultiver l’amour mais on manque d’arrosage en ce sens

Alors je vais au cinéma ou je bricole mais avec les stands, les lectures spectacles et les aide à l’édition de l’association, il ne me reste guère de temps.

 

6 Que souhaitez-vous dire à ceux qui vont acheter votre livre ?

Je pense que mes lecteurs habituels ne vont pas m’y reconnaître quoi que je m’étais défoulé dans les fables et les contes modernes mais ceux qui vont l’acheter ne le regretterons pas.

 

7 Auriez-vous un texte ou un extrait de texte rapide à lire pour clôturer l’entretien ?

En voici un extrait : Les poètes, tu parles ; une larme qui court sur la joue : a-t-on jamais vu une larme à quatre pattes ? Elle aurait les genoux dans l'eau, ma foi.

La femme qui te demande de sortir ton oiseau, que dirait-elle si tu partais promener le canari ? Et si elle dit de prendre la porte, doit-on emporter la menuiserie ? Nullité, ces images. Nullité.

On dit que c’est pour embellir la vie... À quoi bon ? La vie n'a pas de miroir.

Et puis les miroirs magiques, c’est nul aussi ! Tu vois un miroir dire à une femme qu’elle est la plus belle quand il lui montre ses points noirs ou ses rides ?

Eh ! On ne voit pas le temps passer, les femmes avec leurs balais et leurs plumeaux et nous à lire le journal… Et ce matin, je n’ai même pas eu le temps de le lire !

 

Entretien créé par Gaël Angélis

Partager cet article

Repost 0
Published by Pp editions
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de PP éditions
  • Le blog de PP éditions
  • : Présentation de nouvelles, poèmes et livres de Provence-Poésie avec ses auteurs attitrés : Denise BIONDO, Frank ZORRA, Danyel CAMOIN, Emile MIHIERE, Janine RAVEL... Infos sur les lectures-spectacles et les autres activités avec collège ou maison de retraite...
  • Contact

Recherche

Liens