Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 09:35

 

Interview du président de Pp au sujet de la prochaine sortie d'un livre sur les chemins d'Aubagne :

"Il y a plus d'un an de travail pour réunir des textes de volontaires dans et autour d'Aubagne et plusieurs des communes des alentours y seront représentés.

Gémenos avec Mireille Talotti-Miau et Lucien Pignol, La Destrousse avec Geneviève Casaburi, La Bouilladisse par moi-même, j'y ai construit et vécu durant dix ans avec une native de l'endroit, Auriol avec Janine Ravel et Rosette Escoffier, Peypin vu par Louis Moulet, Cadolive par Denise Biondo, Cuges selon Jean Di Fusco, autour d'Aubagne par Denise Roman, Albert Borelli, Josette Pons et Sonia Kitaëff, L'Huveaune par Philippe-Auguste Malsheres et  moi-même, puis, la ville elle-même par Emile Mihière, Joelle Foin, Francis Triay et Gaël Angelis.

Le livre s'ouvrira sur un hommage aux images de Paul Dol dans un sonnet de Robert Bruguière. (avec l'autorisation de l'auteur).

Ce sera un poisson d'avril  mais réaliste...

Il sera suivi dans l'année du recueil personnel de poésie particulière de Emile Mihière."

 

A cet effet, Provence-poésie présente son nouvel adhérent : le doyen de l'association rejoint Francis Triay et Jean-Marie Arvieu au sein de Pp. Emile Mihière, "notre copain Milou" a réuni une pleiade de textes de sa poésie particulière quelquefois tranchante pour laisser aux générations futures un recueil fringant "A bâtons rompus".

Danyel Camoin qui a déjà  interprété son poème : "le train" lors de la Fève littéraire essaie de regrouper les meilleurs titres avec Denise Biondo

pour une édition en milieu d'année mais d'ici là,  Emile Mihière fera partie des copains d'Aubagne dont les textes regroupés par Danyel parcouront "les chemins d'Aubagne". Francis Triay est de la partie et d'autres amis de Milou également ...

Ancien troubaïre de Gémenos auprès de Robert Bruguière,  Emile a été aussi président du jury du concours de poésie. Il a quitté recemment Aubagne mais communique à distance.

Voici ci-dessous un extrait de l'hommage du doyen à Aubagne.

milou

 IMAG0755.jpg

A l’époque ligure, était une rivière

Du nom de « Ubelka » : c’est du Celte, ma foi :

Déesse irrésistible et souvent meurtrière,

Ils redoutaient  ses crues, nos ancêtres Gaulois.

 

C’est ainsi dans la plaine, sur le plateau des Aires,

L’huveaune remplaçant le nom de Ubelka

Arrosait la contrée avec son compère

Le ruisseau Merlançon  qui court cahin-caha.

 

Ces cours d’eau encadraient la blanche Albanià

Au temps du Moustérien: un habitat très fruste :

Il lui faudra attendre le clan « Térantina » :

Une tribu romaine aux oppida  robustes,

 

Pour qu’enfin ce hameau devienne important

Vers le deuxième siècle avant l’ère moderne.

C’est un marché de grain, laisse de bâtiments

Abritant des potiers et surtout des tavernes

 

Où les chasseurs vénèrent une déesse Diane

Et puis surtout Bacchus, le Dieu des vignerons,

Nul besoin de vanter les vignes gallicanes

Qui font naître partout les rires et les chansons....

 

 

Emile Mihière Extrait: le texte entier sera édité en avril.

Article Frank Zorra

 ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

"Sur des pensers nouveaux, faisons des vers antiques".(André Chénier) une pensée qui plaît beaucoup à l'auteur d'Affabulations affables, président de Provence-poésie..

Parmi nos poètes amateurs ou chevronnés, nous savons que l'écrivain aixois Jean-Marie Arvieu, membre lauréat de l'Académie Poétique et littéraire de Provence en 2009 comme Danyel Camoin s'est vu récemment décerner le grand prix de poésie 2010 du centre culturel européen à Abbeville pour son recueil de trente poèmes : Les Robert'Ides.

 

Et aujourd'hui les Robert'ides est devenu un petit livre de trente huit pages ou la poésie néo-classique réaliste de l'auteur s'éclate au soleil de la Provence, entre la Rotonde d'Aix et le Cours Voltaire d'Aubagne, J.m. Arvieu prépare son retour avec son nouveau recueil : 52 hebdorimes. 

Jean-Marie-Arvieu est né le 18/08/1926 à Aix-en- Provence: il est veuf depuis 2004.

Amicalement, il n'a pas hésité à rendre visite à Danyel Camoin  sur les stands de Fuveau : cet adepte du néo-classique réaliste, comme il se définit lui-même, a offert un petit recueil à Danyel.

Nicole Manday a demandé qu'il soit incorporé à la collection poétique comme ceux de Sonia Kitaëff et Jean DiFusco également lauréat de l'Académie de Provence (en 2010).

Jean-Marie Arvieu aura une table le 23 juin à Aubagne auprès de  Jean Di Fusco en espérant que son état de santé lui permettra de dédicacer ses oeuvres. Son livre est en vente librairie Le Blason Aix en Provence et sur les stands de Provence-poésie par Denise avec en quart de couverture une magnifique photo de la Rotonde.

Vous pouvez l'acquérir aussi par correspondance.

 

 

"J'écris pour me souvenir,

Pour adoucir mon avenir

Et procurer quelques plaisirs

A ceux qui veulent bien me lire..."

Jean-Marie Arvieu  arvieu-id.jpg

 

robertides.jpg 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

triay.jpg 

Francis Triay connu comme artiste de variétés sous le pseudo de Tony Franck a écrit plusieurs textes sur "les chemins d'Aubagne", actifs au sein de plusieurs associations, il chantait récemment "la Montagne " de Jean Ferrat à l'assemblée générale de  l'Olive et l'Olivier et déclamait un poème de Robert Lamoureux à celle de Provence-poésie.

Voici ci-dessous un de ses textes...

 

 

             N  O  S  T  A  L  G  I  E     D  U     P  A  S   S  E

 

Je vous parle d’un temps que les jeunes d’aujourd’hui ne  connaîtrons  jamais. Aubagne en ce temps là n’était ni perturbé,  ni pollué par autant de véhicules à moteur.                                          

Je me souviens d’une époque où à la belle saison, les rues et les places s’animaient dans la tiédeur  des soirs d’été  alors que les cigales ralentissaient  le rythme endiablé de leur chant éternel, symbole de la Provence.

En ce temps là, nombreux étaient les aubagnais qui, le soir venu, sortaient leurs sièges et venaient "Prendre le frais " selon l’expression consacrée. Il n’y avait ni poste de radio  et ni télévision, c’était l’occasion de papoter sur toutes sortes de sujets ; certains racontaient des histoires  d’autres possédant quelques talents vocaux étaient conviés à chanter et tout le monde reprenait  le refrain en cœur. Et ainsi dans la douceur des soirs d’été ces braves gens oubliaient  pendant  quelques heures leurs soucis et leurs tracas, car en ce temps là, la vie était plus dure qu’aujourd’hui et le père de famille était seul à travailler pendant plus de 35 h et il n’y avait pas d’allocations d’aucune  sorte, pas de  C.P.C.A.M et les épouses ne possédaient  pas de machine à laver et rares étaient  les  personnes possédant un poste de radio.

Les enfants jouaient, couraient dans les ruelles, nous étions heureux sans nous douter qu’à l’horizon se profilait une période noire qui allait durer quatre années. J’étais l’un de ces enfants.

Depuis les temps ont bien changé, je suis heureux de constater toutes les possibilités et les avantages  dont  disposent  nos enfants dans différents  domaines,  l’instruction, les loisirs, les moyens de transport .

Et  cependant  certains individus  sont encore insatisfaits, ils devraient plonger dans mon passé pour mieux constater qu’aujourd’hui, ils sont heureux. Et comme dit le proverbe chinois  ( Si tu veux être heureux, regarde derrière et au dessous de toi !....... )

 

 

 Article Frank Zorra-Photos Denise Biondo

 

 

 

 

 

                                

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                     

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pp editions - dans présentation
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de PP éditions
  • Le blog de PP éditions
  • : Présentation de nouvelles, poèmes et livres de Provence-Poésie avec ses auteurs attitrés : Denise BIONDO, Frank ZORRA, Danyel CAMOIN, Emile MIHIERE, Janine RAVEL... Infos sur les lectures-spectacles et les autres activités avec collège ou maison de retraite...
  • Contact

Recherche

Liens