Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 juin 2017 2 06 /06 /juin /2017 09:12
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.
Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.

Après l'odyssée 2017 de la Fable, toute l'équipe rendait hommage à Jean Di Fusco dont l'épouse était dans la salle : moment d'émotion.

Le 3 juin à partir de 16 heures...

Pour 2017 (nouvelle version de) l'odyssée de la fable depuis ESOPE jusqu'à Jean Di FUSCO, Denise Biondo rassemblait une douzaine d'auteurs dans le rôle des fabulistes les plus connus :

  • Guy FEUGIER : ESOPE, le roi Lion et lui-même.
  • Valérie DEMARCQ : Marie De France.
  • Danyel CAMOIN : La Fontaine et Brassens, le renard, le miroir, le serpent et le hérisson.
  • Zavèn SARAFIAN : Houdar de la Motte. 
  • Jean-Claude COLAY : Claris De FLORIAN et le petit âne.
  • Alain D'AIX : Alphonse ALLAIS et Jean DI FUSCO.
  • Mauricette BUFFE : Françoise Sagan, une fourmi et Alice HUGO 
  • Denise BIONDO : La moule, la cigale, une fourmi et la poupée.
  • Ghislène LAYANI : La troisième fourmi 
  • Janine Ravel : La ronce. 
  • Edouard : Le loup.

 

Après cette première partie, Les auteurs dédicaçaient leurs ouvrages. Parmi eux :

  • Daniel GLIZE avec la dernière édition de Pp : Salon de Provence au fil du temps. 
  • Alain D'AIX  avec ses CD.
  • Micheline DAOU présentait les livres de Jean DI FUSCO et les recueils poétiques  des élèves du collège LAKANAL.
  • L'habituel tirage  au sort octroyait deux livres : l'un  à Sonia  KITAEFF et l'autre à Micheline.

 

La deuxième partie offrait, à son épouse présente dans la salle, un hommage émouvant à Jean Di FUSCO. Il a été l'un des premiers poètes édité par l'association. Il est l'auteur de grands poèmes et de chansons.

Le trio du bureau déclamait  "A nos Amis" (poème de Danyel CAMOIN) accompagné par l'accordéon d'Alain VERRIEZ puis" Quatre voix pour Cuges" (la ville de Jean DI FUSCO).

S'en est suivi un défilé de ses poèmes et pour clore ce rendez-vous, a été interprété  "Sur une étoile" (poème de Danyel) accompagné par la musique de "On se reverra un jour ou l'autre".

Avant le verre de l'amitié, Edouard chantait : "Quand il est mort le poète" et Alain VERRIEZ terminait à l'accordéon.

Une bien belle après-midi où une vingtaine de personnes avait rejoint l'équipe en scène.

 

 

Photos Yves RAVEL

Article FZ

 

 

 

 

L'odyssée de la fable depuis Esope jusqu'à Jean Di Fusco (photos de 2011)
L'odyssée de la fable depuis Esope jusqu'à Jean Di Fusco (photos de 2011)
L'odyssée de la fable depuis Esope jusqu'à Jean Di Fusco (photos de 2011)
L'odyssée de la fable depuis Esope jusqu'à Jean Di Fusco (photos de 2011)

L'odyssée de la fable depuis Esope jusqu'à Jean Di Fusco (photos de 2011)

Provence-poésie vous invitait le 3 juin de 16 heures jusqu'à  19h30 à la MVA  autour de :

              2017, l'odyssée de la fable depuis ESOPE jusqu'à Jean DI FUSCO

Une rétrospective des fabulistes, animée par Denise BIONDO  avec  Alain VERRIEZ à l'accordéon.

Réception : Micheline DAOU - Valérie DEMARCQ - Jean-Claude COLAY

Auteurs invités à la table de dédicaces :

 Daniel GLIZE -  Alain D'AIX avec une présentation par Micheline  des oeuvres de Jean DI FUSCO.

Egalement nous vous présentions l'oeuvre poétique des trente élèves du collège Lakanal sous la direction de Jérémy ENGLER 

En deuxième partie hommage à Jean DI FUSCO (lecture de ses textes par les adhérents et amis).

Et puis final : musique avec Alain VERRIEZ et chants : Edouard.

 

Article FZ

 

Auteurs invités : Daniel GLIZE - Alain D'AIX- Jean DI FUSCO à titre posthume et Jérémy ENGLER pour le livre du collège
Auteurs invités : Daniel GLIZE - Alain D'AIX- Jean DI FUSCO à titre posthume et Jérémy ENGLER pour le livre du collège
Auteurs invités : Daniel GLIZE - Alain D'AIX- Jean DI FUSCO à titre posthume et Jérémy ENGLER pour le livre du collège
Auteurs invités : Daniel GLIZE - Alain D'AIX- Jean DI FUSCO à titre posthume et Jérémy ENGLER pour le livre du collège
Auteurs invités : Daniel GLIZE - Alain D'AIX- Jean DI FUSCO à titre posthume et Jérémy ENGLER pour le livre du collège
Auteurs invités : Daniel GLIZE - Alain D'AIX- Jean DI FUSCO à titre posthume et Jérémy ENGLER pour le livre du collège

Auteurs invités : Daniel GLIZE - Alain D'AIX- Jean DI FUSCO à titre posthume et Jérémy ENGLER pour le livre du collège

Repost 0
Published by Pp editions
commenter cet article
4 mai 2017 4 04 /05 /mai /2017 08:57
Denise BIONDO, Premier prix de la nouvelle aux Apollons d'or 2017.
Denise BIONDO, Premier prix de la nouvelle aux Apollons d'or 2017.
Denise BIONDO, Premier prix de la nouvelle aux Apollons d'or 2017.
Denise BIONDO, Premier prix de la nouvelle aux Apollons d'or 2017.
Denise BIONDO, Premier prix de la nouvelle aux Apollons d'or 2017.
Denise BIONDO, Premier prix de la nouvelle aux Apollons d'or 2017.
Denise BIONDO, Premier prix de la nouvelle aux Apollons d'or 2017.
Denise BIONDO, Premier prix de la nouvelle aux Apollons d'or 2017.
Denise BIONDO, Premier prix de la nouvelle aux Apollons d'or 2017.
Denise BIONDO, Premier prix de la nouvelle aux Apollons d'or 2017.
Denise BIONDO, Premier prix de la nouvelle aux Apollons d'or 2017.
Denise BIONDO, Premier prix de la nouvelle aux Apollons d'or 2017.

Denise BIONDO, Premier prix de la nouvelle aux Apollons d'or 2017.

L'information vient de tomber.

Le premier prix catégorie conte et nouvelle des Apollons d'or 2017 a été décerné à Denise Biondo pour sa nouvelle : "premier pas vers la renaissance"

Remise des prix le matin du 30 septembre.

Cette nouvelle sera insérée dans notre recueil des plumes de fin d'année.

Pour ce recueil ont déjà postulé (sauf erreur) Janine RAVEL, Joëlle SOLARI, Mauricette BUFFE, Daniel AUGENDRE, Anthony DEGOIS, Jean-André MARGOSSIAN, Adam CONNIELY.

La liste n'est pas définitive. L'inscription reste ouverte jusqu'au 3 juin.

Article FZ

 

Une nouvelle fois à l'honneur à Montélimar avec son prix d'humour pour le texte Windows : Danyel Camoin
Une nouvelle fois à l'honneur à Montélimar avec son prix d'humour pour le texte Windows : Danyel Camoin
Une nouvelle fois à l'honneur à Montélimar avec son prix d'humour pour le texte Windows : Danyel Camoin
Une nouvelle fois à l'honneur à Montélimar avec son prix d'humour pour le texte Windows : Danyel Camoin
Une nouvelle fois à l'honneur à Montélimar avec son prix d'humour pour le texte Windows : Danyel Camoin

Une nouvelle fois à l'honneur à Montélimar avec son prix d'humour pour le texte Windows : Danyel Camoin

De nouveau à l'honneur à Montélimar, pour le prix d'humour décerné à son texte : Windows, Danyel Camoin accompagné de Denise Biondo également participante au concours y retrouvait Chris Bernard, membre du Jury et bien d'autres connaissances littéraires dont la présidente du club organisateur (Juliette-Astier- Cestion) la jeune Canelle Roux. (voir article an dernier)

Aux lendemains de la remise des prix, l'auteur, toujours accompagné de la vice-présidente de notre association, dédicaçait ses œuvres éditées, invité à l'étang des Aulnes par une journée bien ensoleillée parmi des stands de multiples créations sous la bannière de la maison de quartier des Passons, siège de notre atelier d'écriture et lecture...

Juste pour l'humour, notre président offre aux lecteurs de cet article une page de...

Windows

Aujourd'hui, les fenêtres s'ouvrent sur un écran et notent leurs informations à l'intérieur. C’est automatique !

Nous, dans le temps, les fenêtres ouvertes nous donnaient l'heure : on n’avait pas besoin de pendule. On écoutait la voisine ou le marchand de brousse.

Et on se prenait des nouvelles en pleine figure :

---Comment ça va, ma belle ?

Oh ! La belle, tu as mal ! Ah ! C'est menstruel ?

Les problèmes du couple, aux vingt-huit jours, se résolvaient comme on pouvait.

« Quand la rivière est rouge, emprunte le petit chemin boueux, disait Confucius ».

Et pour la solidarité aussi, on utilisait l'autre fenêtre :

---Ah ! Madame Farigoule, je vais chez l'épicier, vous avez besoin de quelque chose ?

---Vouais, prenez-moi des blettes, tè ! Les enfants vont venir…

Et vous ne passez pas au boulanger ? Monsieur Pignolle, le rassis me fait mal aux dents !

Et elle descendait le panier par la fenêtre avec le porte-monnaie à l'intérieur.

« Va leur mettre, maintenant, le porte-monnaie dans le panier ! Non seulement, on te le pique au passage mais on tire sur la corde et on te descend la vieille ! »

Pour la communication, on n'avait pas besoin du téléphone : au diable, les portables ! On avait la voix de son maître et le chien qui aboyait pour ponctuer la fin du disque !

---Oh ! Clémentine ! Tu vas un peu l’essorer ton linge ! Il coule du quatrième devant l'atelier… Tu comptes creuser une piscine !

---Heureusement que je te l'arrose, ta plante verte, parce que sinon elle serait aussi sèche que toi, Patate !

---Je sais que j’ai un gros nez mais ne m’appelle pas Patate, Tortue !

---Tortue ?

--- Ouais, mais la carapace, tu (ne) l’as pas sur le dos avec tes cent kilos, la tienne est sous le nombril. Tu ne peux même pas voir comment tu arroses.

Maintenant, c'est fini, les gens ne s'expriment plus : on s'envoie des mails (courriels). Ils se parlent dans une boîte où ils s'envoient des SMS qui ont de la peine à s’écrire en français : la phonétique, comme les Anglais, bientôt on marchera aux diphtongues.

Tout ça pour vous dire que la fenêtre, aujourd'hui, elle a changé de nom : on l'appelle Windows comme en anglais. Et tous les matins quand j'ouvre mes volets… Peu après, j'illumine aussi l’écran, la fenêtre moderne. Essayez de prendre le frais à cette fenêtre !

J’en ouvre une sur le président, une autre sur l'actualité : c'est aussi morne et triste que de tourner les pages du journal où les médias entassent les mauvaises nouvelles. Quel monde laissera-t-on à nos enfants, derrière les pétrodollars qui engluent la plage et les variations planétaires qui déciment les abeilles ? Le pollen est sorti par la fenêtre… Les fruits entrent dans le tableau des natures mortes.

Heureusement, de temps en temps, je reçois un mail d'une amie ou d'une autre, l'une ayant apprécié son petit déjeuner, l'autre ayant retenu ma dernière phrase de la veille, ce sont mes sourires Internet.

Il est loin le temps où chacun prenait sa chaise pour s'asseoir devant la porte et écouter les potins du quartier. Maintenant ces potins sont à grande échelle, ils traversent le monde entier par une page de Facebook.

Et j'ouvre une fenêtre sur une chanson de Michel Isard : Si on m'avait dit…

Et oui ! Où sont donc les fenêtres que chantaient Jacques Brel ? Où sont mes persiennes, mes menuiseries, mes battants en bois…

Sont-ils partis courir dans les bois ? Mais quels bois ? On déboise jusqu’en Amazonie.

Pvc, volets roulants, silicone, fenêtres qui ne font rien naître, rapidité, rendement et domination du progrès, comme dirait Emile Mihière, on ne l’arrête pas ce train d’enfer.

Alors permettez que j’ouvre une porte-fenêtre sur mon texte pour aller aspirer une bouffée d’air dans ce qui nous reste de campagne. Windows signale qu’il recherche la panne… N’y en a pas, Mister Robot, c’est moi qui ai coupé Internet ! J’ai tiré la prise, un geste qui reste du bon vieux temps et là, pour changer, je referme la porte et je vais communiquer avec les oiseaux.

Bon Windows !

Papy

Remise de prix 2015  dirigée par la présidente Canelle Roux pour les lauréats du concours Juliette Astier Cestion
Remise de prix 2015  dirigée par la présidente Canelle Roux pour les lauréats du concours Juliette Astier Cestion
Remise de prix 2015  dirigée par la présidente Canelle Roux pour les lauréats du concours Juliette Astier Cestion
Remise de prix 2015  dirigée par la présidente Canelle Roux pour les lauréats du concours Juliette Astier Cestion
Remise de prix 2015  dirigée par la présidente Canelle Roux pour les lauréats du concours Juliette Astier Cestion
Remise de prix 2015  dirigée par la présidente Canelle Roux pour les lauréats du concours Juliette Astier Cestion
Remise de prix 2015  dirigée par la présidente Canelle Roux pour les lauréats du concours Juliette Astier Cestion
Remise de prix 2015  dirigée par la présidente Canelle Roux pour les lauréats du concours Juliette Astier Cestion
Remise de prix 2015  dirigée par la présidente Canelle Roux pour les lauréats du concours Juliette Astier Cestion
Remise de prix 2015  dirigée par la présidente Canelle Roux pour les lauréats du concours Juliette Astier Cestion
Remise de prix 2015  dirigée par la présidente Canelle Roux pour les lauréats du concours Juliette Astier Cestion

Remise de prix 2015 dirigée par la présidente Canelle Roux pour les lauréats du concours Juliette Astier Cestion

Info dernière heure : trois adhérents de Pp remportent des prix au concours des marseillais venus d'ailleurs.
Info dernière heure : trois adhérents de Pp remportent des prix au concours des marseillais venus d'ailleurs.
Info dernière heure : trois adhérents de Pp remportent des prix au concours des marseillais venus d'ailleurs.

Info dernière heure : trois adhérents de Pp remportent des prix au concours des marseillais venus d'ailleurs.

L'association toute entière à l'honneur le 17 mai à Longchamp : son président Danyel Camoin reçoit des mains de Bruno Gilles, maire de secteur, le diplôme d'honneur de participation.
L'association toute entière à l'honneur le 17 mai à Longchamp : son président Danyel Camoin reçoit des mains de Bruno Gilles, maire de secteur, le diplôme d'honneur de participation.
L'association toute entière à l'honneur le 17 mai à Longchamp : son président Danyel Camoin reçoit des mains de Bruno Gilles, maire de secteur, le diplôme d'honneur de participation.
L'association toute entière à l'honneur le 17 mai à Longchamp : son président Danyel Camoin reçoit des mains de Bruno Gilles, maire de secteur, le diplôme d'honneur de participation.
L'association toute entière à l'honneur le 17 mai à Longchamp : son président Danyel Camoin reçoit des mains de Bruno Gilles, maire de secteur, le diplôme d'honneur de participation.
L'association toute entière à l'honneur le 17 mai à Longchamp : son président Danyel Camoin reçoit des mains de Bruno Gilles, maire de secteur, le diplôme d'honneur de participation.

L'association toute entière à l'honneur le 17 mai à Longchamp : son président Danyel Camoin reçoit des mains de Bruno Gilles, maire de secteur, le diplôme d'honneur de participation.

Janine Ravel déjà souvent primée et muse-poète de l'association : une des plus anciennes poètes de Pp
Janine Ravel déjà souvent primée et muse-poète de l'association : une des plus anciennes poètes de Pp
Janine Ravel déjà souvent primée et muse-poète de l'association : une des plus anciennes poètes de Pp

Janine Ravel déjà souvent primée et muse-poète de l'association : une des plus anciennes poètes de Pp

Provence-poésie, l'association toute entière à l'honneur : son président  reçoit des mains de Bruno Gilles maire de secteur de Marseille le diplôme de participation sur le podium du palais Longchamp en présence de Guy Feugier, jacqueline Laurenzati et quelques membres de Provence-poésie éditions : Michel Isard, Denise Biondo, Geneviève Casaburi, Sonia Kitaëff, Joëlle Foin, Paul Di Giovanni.

A signaler :

Sonia Kitaëff, Michel Isard et Zaven Sarafian remportent les prix du concours des marseillais venus d'ailleurs le 21 mai 2015.

Provence-poésie félicite également Erine Lechevalier pour son 1er prix de Nouvelles : Au fil des Mots...

et de nouveau Janine Ravel qui remporte un premier accessit en poésie classique au concours de Montélimar (concours J. Astier-Cestion) aux côtés de Danyel Camoin ainsi que Denise Biondo, mention d'honneur de la nouvelle. Le concours de Montélimar est renommé pour sa rigueur.

Ci-dessus reportage photographique de la remise des prix et du repas pris à la suite au restaurant du Prieuré : on remarquera la plume d'or remise par un adjoint au maire au grand vainqueur de la journée(quatre textes primés dans des disciplines différentes) et un jeune écrivain de 11 ans (qui lit son histoire avec brio). Le tout présidé par la jeune Canelle Roux : les trois lauréats issus de Provence-poésie photographiés par Yves Ravel ont apprécié.

 

 

 

 

Article FZ

 

 

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------articles précédents:

Provence-poésie vous invite à féliciter :

Janine Ravel

Déjà plusieurs fois à l'honneur dans cette rubrique

elle est aussi l'auteur du dernier livre des éditions Pp (voir l'article sur Ecrit en quatre temps)

elle a reçu le 31 janvier un diplôme de poésie contemporaine à Aix en provence par HORIZON

pour son poème: l'enfant de l'an 3000.

Nos premiers grands bravos de l'année ouvrent le chemin à d'autres lauréats...

ne serait-ce que ceux qui vont être primés le 14 mars pour le concours de nouvelles à Provence-poésie.

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeanne Champel-Grenier, auteur de Ave Toyota dans notre recueil Retour en Provence, dirigé par Denise Biondo avec 15 auteurs pour 2015, a remporté le prix du recueil à Vaison la Romaine pour "La grand'voile"(120 exemplaires édités gratuitement par l'association Poésie Vivante de notre ami Chris Bernard) le 27 septembre dernier en présence de Jacques Borsarelli, adjoint à la culture avant un repas convivial au restaurant le Tournesol.

Bravo Jeanne et merci d'être aussi avec nous.

jeanne

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

précédent article :

Même pendant les vacances, la presse peut vous parler d'un auteur...

Voici l'article paru dans La Provence, (secteur Marseille) ce jour Lundi 4 Aout 2014.

article-Gael-001.jpg

 

Rappelons que Gaël a également créé et animé l'interview des auteurs au sein de Pp les années précedentes.

Les auteurs en pays d'Aubagne profitent de cette occasion, entre orages et soleil,  pour présenter :

Un projet d'oeuvre commune en poésie à laquelle Gaël devrait participer : l'ouvrage paraîtrait en 2015.

Outre les dames de l'association qui ont déjà été acclamées pour leur poésie dans la rubrique périodique : Quand la muse est poète...

En suivant le même chemin poétique, quelques poètes masculins à l'image de Michel Isard (la belle, envolée ; poème récompensé à Aubagne en 2014) Zaven Sarafian (le paradis perdu) et Danyel Camoin (Poétesses de Provence et La pianiste, rondel récompensé par Guy Feugier à Marseille) pourraient être de la partie si leurs poèmes s'adressent à une dame.

Et d'autres dames peuvent rejoindre le groupe (les textes sont à regrouper à partir de la rentrée)

En attendant Pp félicite et remercie Gaël pour son ascension et ses paroles concernant la véritable Culture.

 

Article FZ

Repost 0
Published by Pp editions - dans présentation
commenter cet article
29 avril 2017 6 29 /04 /avril /2017 10:04
A saluer le retour de Janine Ravel et de Rose-Marie Palun avec l'adhésion de Michel Castéropoulos.
A saluer le retour de Janine Ravel et de Rose-Marie Palun avec l'adhésion de Michel Castéropoulos.
A saluer le retour de Janine Ravel et de Rose-Marie Palun avec l'adhésion de Michel Castéropoulos.
A saluer le retour de Janine Ravel et de Rose-Marie Palun avec l'adhésion de Michel Castéropoulos.
A saluer le retour de Janine Ravel et de Rose-Marie Palun avec l'adhésion de Michel Castéropoulos.
A saluer le retour de Janine Ravel et de Rose-Marie Palun avec l'adhésion de Michel Castéropoulos.
A saluer le retour de Janine Ravel et de Rose-Marie Palun avec l'adhésion de Michel Castéropoulos.
A saluer le retour de Janine Ravel et de Rose-Marie Palun avec l'adhésion de Michel Castéropoulos.
A saluer le retour de Janine Ravel et de Rose-Marie Palun avec l'adhésion de Michel Castéropoulos.
A saluer le retour de Janine Ravel et de Rose-Marie Palun avec l'adhésion de Michel Castéropoulos.
A saluer le retour de Janine Ravel et de Rose-Marie Palun avec l'adhésion de Michel Castéropoulos.
A saluer le retour de Janine Ravel et de Rose-Marie Palun avec l'adhésion de Michel Castéropoulos.
A saluer le retour de Janine Ravel et de Rose-Marie Palun avec l'adhésion de Michel Castéropoulos.
A saluer le retour de Janine Ravel et de Rose-Marie Palun avec l'adhésion de Michel Castéropoulos.
A saluer le retour de Janine Ravel et de Rose-Marie Palun avec l'adhésion de Michel Castéropoulos.
A saluer le retour de Janine Ravel et de Rose-Marie Palun avec l'adhésion de Michel Castéropoulos.
A saluer le retour de Janine Ravel et de Rose-Marie Palun avec l'adhésion de Michel Castéropoulos.
A saluer le retour de Janine Ravel et de Rose-Marie Palun avec l'adhésion de Michel Castéropoulos.

A saluer le retour de Janine Ravel et de Rose-Marie Palun avec l'adhésion de Michel Castéropoulos.

Provence-poésie récompense six participants dans son nouveau concours interne, le septième, "L'avenir du futur". Au cours de sa deuxième réunion d'information annuelle sur les activités extérieures de l'association, qui compte toujours 69 adhérents et quelques associations amies alliées. Preuve en est la présence de Jehan ARMAGNAC du Club Castéropoulos, Guy FEUGIER de Passeport pour la Poésie, Fernanda OLIVER, ou en ce jour du 28 avril, Edouard et Mireille MANDUCA des Cigaloun de l'Estello prenant part au jury.

Après l'exposé de Denise sur les multiples actions de l'association, avait lieu la remise de prix.

Le jury (Les non-participants présents dans la salle) votait par bulletin secret vérifié par la présidente du jour : Micheline DAOU également remplaçante de notre secrétaire Jean-Claude COLAY tandis que notre assistante secrétaire Valérie DEMARCQ remplaçait Joëlle SOLARI sur place.

Six candidats retenus pour le prix Francis Triay  remis cet année à Janine RAVEL pour son texte : "L'espoir des saisons" devant Mauricette BUFFE pour "Les poules".

Quatre candidats présents retenus pour le prix Joseph Lévonian remis cette année à Zavèn SARAFIAN pour  "L'avenir du Futur" devant Valérie DEMARCQ pour "La chambre".

 

S'en est suivi un tour de table où les poètes et auteurs ont pu s'exprimer en lisant leur texte choisi.

A souligner le texte hilarant en duo de Denise et Edouard et la lecture d'un extrait de son prochain livre de Michel (Préface de Costa-Gavras).

Et pour finir, le rituel verre de l'Amitié amélioré de quelques morceaux de quiiches et autres amuse-gueules.

 

Article FZ

Photos Yves RAVEL

 

 

Repost 0
Published by Pp editions
commenter cet article
25 avril 2017 2 25 /04 /avril /2017 00:33
Journal des annonces particulières de nos adhérents et amis...
Journal des annonces particulières de nos adhérents et amis...

Journal des annonces particulières de nos adhérents et amis...

Le vendredi 28 avril à 17h30, salle habituelle de la MVA à Aubagne, de déroulera la deuxième réunion annuelle d'information aux adhérents.

Denise TANZI-BIONDO vous tiendra au courant du présent et des projets de l'association :

Valérie DEMARCQ et Micheline DAOU remplaceront les membres du bureau absents.

Les adhérents présents seront le jury du concours interne. Après la lecture des textes, il sera décerné :

1) le prix Francis TRIAY pour le meilleur texte

2) le prix Joseph Lévonian pour la meilleure lecture

 

Les candidats  retenus sont :

Mauricette BUFFE - Valérie DEMARCQ - Michelle DURELLO - Jean-André MARGOSSIAN - Janine RAVEL et Zavèn SARAFIAN.

Que le meilleur gagne !

La coupe de Pp, la médaille du Crédit Mutuel, le stylo de Pp, des bons d'achats et les diplômes seront de la partie comme de coutume.

Un tour de table réservé aux lecteurs présents suivra avant de clôturer avec Jean-André pour le verre de l'amitié.

Les adhérents qui le souhaitent peuvent apporter un complément à la table.

 

article FZ

Anthony DEGOIS, adhérent de Provence-poésie, auteur de Théâtre et candidat de notre concours de nouvelles des auteurs en pays d'Aubagne, vous informe du passage de sa pièce.

Les représentations auront lieu au Carré Rond, 23 rue des trois rois 13006 Marseille, les vendredi 19 et samedi 20 mai  à 20h30.

Sa nouvelle (Copie double) sera publiée par Provence-poésie dans notre recueil annuel, ainsi que celles qui, sans gagner au concours, avaient tout de même attiré notre attention (et la dernière inédite de Denise BIONDO).

Ceux qui veulent s'y joindre peuvent proposer leur nouvelle jusqu'au 3 juin 2017.

Anthony vous annonce aussi, pour les fans de l'association, que dans le même théâtre sera présenté un concert de Georges Brassens en date du 22 avril à 20h30.

Merci Anthony

FZ

Cuges relance son concours de poésie.

Poètes à vos plumes  !

vous pouvez vous procurer le règlement sur internet ou à la médiathèque de Cuges.

Voir affiche.

Repost 0
Published by Pp editions
commenter cet article
20 avril 2017 4 20 /04 /avril /2017 09:52
En prévision : distribution gratuite de poèmes ...
En prévision : distribution gratuite de poèmes ...
En prévision : distribution gratuite de poèmes ...
En prévision : distribution gratuite de poèmes ...
En prévision : distribution gratuite de poèmes ...

En prévision : distribution gratuite de poèmes ...

En accord avec l'atelier d'écriture et le bureau de Provence-poésie...

Un tremplin va être lancé aux poètes de l'association lors des stands des fêtes des associations à Aubagne et à Marseille. Valérie et Danyel distribueront des poèmes gratuits, imprimés sur papier spécial,  aux passants intéressés.

Tous les poètes doivent, s'ils désirent participer, remettre un poème d'une seule page à Valérie ou au Président. Ils seront imprimés après acceptation du bureau. 

Aucune obligation autre mais les poètes adhérents acceptés seront tenus de définir une rotation sur le stand le 9 septembre au centre d'Aubagne ou le 10 septembre au parc Borély à Marseille (suivant leur proximité).

Dernier délai pour les remettre le 29 juin 2017 (dernier atelier de saison).

 

Pour lancer le dépôt voici un acrostiche du président dédié à Alice HUGO et un poème de Valérie DEMARCQ :

 

 

Poésie néoclassique en acrostiche

La porte des mots

 

À la recherche du meilleur mot…

 

Avec le sourire des fenêtres,

Le poète devient un marmot.

Ici le rêve seul règne en maître

Cueillant des lettres au kilomètre

Et le soleil plonge pour renaître...

 

Hiver, retire la blanche cape !

Une herbe a déjà troué ta nappe.

Gagnons le printemps des vieux hameaux.

Ouvrons la porte à nos vers nouveaux.

 

Dédié à une amie poète- Danyel Camoin

________________________________

 

 

Crois-tu ?

 

 

Crois-tu qu’il sera possible

Un jour avant l’éternel,

De t’entrevoir. Juste un instant,

Juste pour savoir.

 

Crois-tu qu’il arrivera, ce jour flou,

Où tu me souffleras ton

Sourire. Juste une seconde,

Juste pour un soir.

 

Crois-tu qu’il me suffira, ce jour-là,

En survolant les étoiles, de fermer

Les yeux. Juste pour te sentir,

Juste pour voir.

 

Crois-tu qu’il me faudra, avant l’envol,

Crier au monde,

Ton existence. Juste un mirage,

Juste un espoir.

 

Valérie Demarcq

 

article FZ

 

Repost 0
Published by Pp editions
commenter cet article
3 avril 2017 1 03 /04 /avril /2017 08:44
Des auteurs invités pour vous dédicacer leurs œuvres sur le marché aux fleurs de AVH.
Des auteurs invités pour vous dédicacer leurs œuvres sur le marché aux fleurs de AVH.
Des auteurs invités pour vous dédicacer leurs œuvres sur le marché aux fleurs de AVH.
Des auteurs invités pour vous dédicacer leurs œuvres sur le marché aux fleurs de AVH.
Des auteurs invités pour vous dédicacer leurs œuvres sur le marché aux fleurs de AVH.
Des auteurs invités pour vous dédicacer leurs œuvres sur le marché aux fleurs de AVH.
Des auteurs invités pour vous dédicacer leurs œuvres sur le marché aux fleurs de AVH.
Des auteurs invités pour vous dédicacer leurs œuvres sur le marché aux fleurs de AVH.
Des auteurs invités pour vous dédicacer leurs œuvres sur le marché aux fleurs de AVH.

Des auteurs invités pour vous dédicacer leurs œuvres sur le marché aux fleurs de AVH.

Le 9 avril, sur le cours Foch à Aubagne et si le temps le permet, Provence-poésie, animée par Valérie et Danyel, vous invite à visiter le stand implanté sur le marché du printemps :

 

Quatre auteurs invités à la dédicace :

Vincente CHASTEL  avec INSTANTS  - auto-édition.

Christine LUBRANO partenaire de Frank Zorra  pour L'impossible crime  mais aussi poétiquement  A Petits Pas.

Frank ZORRA  avec Il était une... Femme - éditions Baudelaire ( + rétro des autres Aventures).

Denise BIONDO avec la réédition de Au bouts des doigts et Les plumes de Provence.

Une visite à ne pas manquer !

Les auteurs régionaux... et les animateurs-poètes du stand.
Les auteurs régionaux... et les animateurs-poètes du stand.
Les auteurs régionaux... et les animateurs-poètes du stand.
Les auteurs régionaux... et les animateurs-poètes du stand.
Les auteurs régionaux... et les animateurs-poètes du stand.
Les auteurs régionaux... et les animateurs-poètes du stand.

Les auteurs régionaux... et les animateurs-poètes du stand.

Repost 0
Published by Pp editions
commenter cet article
25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 01:24
Ce semestre, après Mauricette BUFFE et beaucoup d'autres, Valérie DEMARCQ devient la Muse-Poète de Pp.

Ce semestre, après Mauricette BUFFE et beaucoup d'autres, Valérie DEMARCQ devient la Muse-Poète de Pp.

Muses-Poètes précédentes :
Muses-Poètes précédentes :
Muses-Poètes précédentes :
Muses-Poètes précédentes :
Muses-Poètes précédentes :
Muses-Poètes précédentes :
Muses-Poètes précédentes :
Muses-Poètes précédentes :
Muses-Poètes précédentes :
Muses-Poètes précédentes :
Muses-Poètes précédentes :
Muses-Poètes précédentes :

Muses-Poètes précédentes :

Provence-poèsie présente "Quand la muse est poète…", rubrique semestrielle de Danyel CAMOIN, destinée à révéler les poétesses de l'association.

 

 

Danyel CAMOIN présente

 

Quand la muse

 

est poète…

 

 

Rubrique trimestrielle de la poésie :

à chaque poème répondre par un ou plusieurs quatrains.

 

Ce semestre la Muse prend le visage et les vers de

 

 

Valérie DEMARCQ

Photo ci-dessus

 

Texte :

 

 

Avenir

 

Avenir, tout de noir vêtu

Tu effraies à en faire pleurer

Le futur est si laid

 

Avenir, toi qui dicte notre vie

Ne la laisse pas se briser

Je suis jeune. Nous sommes jeunes !

 

Avenir, tout de rose vêtu

On espère encore. On espère toujours.

Ce futur sera beau et gai

 

 

Réponse : L’Avenir...

 

Avenir, à venir

Quelqu’un qu’on espérait

Un soutien, une amie…

Pas si sûr ?

 

Avenir, à venir

La présence qui m’aiderait

Un espoir sur la vie…

Mon futur !

Danyel CAMOIN

 

 

Sans titre…

 

Comme un pétale qui tombe

Comme une goutte qui roule

Une larme qui coule

 

Comme un navire qui sombre

Comme un château qui s’effondre

Une ville sous les bombes

 

Comme une perle rouge

Comme le coqu’licot des champs

Une goutte de sang

 

Comme l’arbre en Automne

Comme un oiseau qui chantonne

Un homme qui songe

A la maladie qui le ronge

 

 

Réponse : Sans titre !

 

Et si l’homme répond

Dans une simple larme,

Sans lumière et sans barbe

Plus de Père-Noël !

 

Un pétale qui perle

A la rosée du matin ;

Comme un chagrin ?

Peut-être pas.

Danyel CAMOIN

 

 

Réponse

 

L’aurore s’était levée.

Ce matin, où la Rose était née.

Ses pétales, le soleil chauffait,

Comme une vie commencée.

 

L’air de la Provence planait.

Cette journée, où la Rose brillait.

Ses pétales, le soleil brûlait,

Comme une vie à oublier.

 

Sous un ciel étoilé,

La nuit s’étant levée,

La Rose s’est fanée,

Habillée de rosée,

Comme une vie inachevée.

 

 

Réponse : A Louka

 

Quelques vers ramènent la rose en pleurs.

Elle occupera ta pensée,

Même si le vent en fureur

L’a vraiment toute décoiffée.

 

Une pensée, c’est aussi une fleur

Elle s’ouvre pour animer

Un souffle de vie dans le cœur…

Si on l’aime elle ne fane jamais !

Danyel CAMOIN

_________________________________________________________________________

Précédente Muse-Poète : Mauricette BUFFE

 

 

Re-naissance

 

Dès le premier soleil les bourgeons écarquillent

Leurs petits yeux verts clairs, étonnés d’être là.

Les derniers gels guettent ; ils étirent leurs bras,

Sur tous les ceps porteurs ouvrant grand leurs pupilles.

Sur le sol accueillant, ils s’installent sereins,

Entourés d’ennemis, ils ont beau se cacher,

Comme des nouveaux nés, ignorant les dangers,

Grandissant à vue d’œil mais ne voyant pas loin.

Ils ne mourront pas tous. Il en restera bien

Qui tendront vers les cieux leurs mains effilochées,

Supportant tout l’été, les fruits de sucs gorgés.

Leur mission accomplie je vous dis, c’est certain,

Le repos mérité, attachés par leurs vrilles,

Enfin débarrassés de tous les fruits mûris,

Soulagés, satisfaits, le devoir accompli,

La taille ils attendront pour devenir brindilles.

 

 

Réponse : Nature éternelle ?

 

Un coup d’œil sur cette étendue

Révèle ce travail ardu…

Tous ces fabricants immobiles

Porteurs de raisins pour la ville…

Horizon vert mû par le vent

Malgré le poids d’un nouvel an,

Ces vignes à fruits ou à vins

Dont le labeur n’est jamais vain

Montrent la vie de la Nature

Qui malgré tout le Mal perdure

Et peu après chaque vendange

Se versera tout ce sang d’ange.

Danyel CAMOIN

 

 

L’absent

 

Se glisser sous les draps jusqu'à la place vide,

Ne plus aimer la vie, plus aimer la musique,

Mais hurler à la mort sur une note unique,

Vouloir perdre l’esprit, ne plus être lucide.

Puis retrouver l’odeur de la peau de l’absent,

Et s’enfoncer bien fort dans l’oreiller de plumes,

Chercher des souvenirs, mais aussi l’amertume,

D’une si courte vie, garder tous les fragments.

En ne respirant plus, étouffer la douleur,

Allongée sur le sol, le corps tout comprimé,

Le visage caché, les genoux repliés,

Et en fermant les yeux, plonger dans la noirceur.

La fuite monotone et sans hâte du temps,

Creuse le désespoir, enlève toute audace.

Vivre dans le malheur n’est pas bien efficace

Pour soigner les esprits et guérir les tourments.

 

 

Réponse : L'autre absence (version abrégée)

 

L'absence ne se réfère pas forcément

À quelqu'un qui s'en va, car ce pourrait bien être

Un simple mouvement, un muscle qui se meurt…

Ce qui vous paraissait si simple avant devient

Si compliqué bloqué… Tout geste devient lourd.

Puis les carreaux du sol aussi petits qu'ils soient

Pour le corps amoindri, marquent chacun des pas.

Et la main sur la canne, un long chemin de croix.

L'angoisse qui étreint, atteindre un simple but

Devient une espérance, alors que l’on n'a jamais

Pensé au gros travail du membre concerné.

C’est l’absence imprévue de la mobilité !

La fuite monotone et sans hâte du temps

Ramène à la maison, de l'armoire jusqu'au lit,

Goutte à goutte d’espoir entre joie et ennui.

L’espace même réduit est dur à parcourir…

Lorsque s'enfuit loin de la machine humaine

Cette mobilité, alors, on ne marche plus,

Et l’on vient s'enfermer, peu à peu, dans l'oubli.

Danyel CAMOIN

 

____________________________________________________________________________

La précédente Muse-Poète du semestre de Provence-poésie était Geneviève CASABURI qui effectue une plongée dans le recueil de poésie : son monde poétique concourait à Vaison La Romaine pour le prix du recueil inédit qui est d'ordinaire récompensé par Chris Bernard par 100 exemplaires gratuits. Depuis un recueil relié et cartonné vous tend les bras...

 

 

Absence

 

Le poème du jour a su tirer des larmes,
Même aux yeux les plus secs, cœurs les plus endurcis.
Ce n'est que vérité qui nous torture l'âme,
L'absence n'est qu'un mot mais elle nous occit.

Fin d'un monde parfait, début de la souffrance,
La fuite monotone et sans hâte du temps,
Laissera une plaie, perdue notre espérance,
Une vie amputée et un vide béant.

Les heures qui coulent, comme sang dans les veines,
Font faiblir, peu à peu, un corps déjà exsangue,
Mais que sera demain, la suite est incertaine,
Une fuite en avant mais guérir à la  longue.

 

 

Réponse : L'autre absence

 

L'absence ne se réfère pas forcément

À quelqu'un qui s'en va, car ce pourrait bien être

Un simple mouvement, un muscle qui se meurt,

Fonction naturelle soudainement enfuie.

Ce qui vous paraissait si simple avant devient

Si compliqué bloqué… Le geste devient lourd.

Puis les carreaux du sol aussi petits qu'ils soient

Pour le corps amoindri, marquent chacun des pas.

Et pour l'handicapé, ce corridor devient,

La main sur la canne, un long chemin de croix.

L'angoisse qui étreint, atteindre un simple but

Devient une espérance, alors qu'on n'a jamais

Penser au gros travail du membre concerné,

Voilà qu'il faut prendre sa jambe à deux mains

Pour l'entrée dans l'auto à l’abri des regards.

Cette absence imprévue de la mobilité

Sans être la pire, est à considérer !

Je n'ose vous nommer celle de la mémoire

Qui peut dans ce cas-là, tuer le souvenir…

De la facilité qu'autrefois on avait.

La pendule marque l’heure inexorablement,

La fuite monotone et sans hâte du temps

Ramène à la maison de l'armoire jusqu'au lit

Goutte à goutte d’espoir entre joie et ennui.

L’espace même réduit est dur à parcourir

Lorsque s'enfuit loin de la machine humaine

Toute mobilité, et qu'on ne marche plus,

Qu’on devient un roulant criant adieu footing,

Et qu’on vient s'enfermer, peu à peu, dans l'oubli.

Danyel CAMOIN 2014

 

 

L’ETERNEL OLIVIER

 

Les neiges de février recouvrent la Provence,

Sa silhouette tordue tremble sous la froidure,

L’été reste encore loin mais il faut qu’il résiste,

 

Au milieu du bancaou, il est bien malheureux,

Même les pies bavardes ne viennent plus le voir,

Et préfèrent rester bien au chaud dans leur nid.

 

Seul et sans amis, il doit trouver la force

De continuer à vivre même par mauvais temps.

La neige le calcine et le froid le cisaille,

 

Chaque jour il faiblit un peu plus, solitaire.

Il se meurt maintenant, le froid est le vainqueur !

Pourtant sous le soleil du printemps qui s’annonce,

 

Sur la souche noircie, un bouquet de verdure…

La vie qui recommence, une résurrection !

L’olivier de Provence est comme le phénix,

 

Il renaît de ses cendres et retourne à la vie,

Pour peupler nos campagnes de son feuillage vert,

Et charmer nos papilles de son or savoureux.

 

 

Réponse :

 

Et l’olivier t’ouvre ses bras,

Toi, la femme qui l’a fait vivre,

Comme déesse d’autrefois,

                                                        Pour nourrir l’œil du poète.

Danyel CAMOIN

 

 

FZ

 

D’une rencontre imprévue, une complicité.

Une histoire d’écriture, des mots qui s’entremêlent,

Comme on joue à quatre mains.

Des pages qui se noircissent, sans jamais se lasser,

Pour de nouvelles aventures,

Comme on écrit une symphonie.

Avec sa casquette vissée sur la tête,

Le détective a trouvé cette harmonie.

Mais ce n’est que le début de l’histoire.

Une passion partagée et des idées à l’infini.

D’une rencontre imprévue, une amitié.

 

 

Réponse 

 

Si page à page s’effeuillent les jours,

L’amitié s'accompagne d'un amour,

Celui du suspense et de la surprise

La robe des mots couvre la valise…

Hasard et destin au creux des deux mains…

Page à page, s’ouvre le lendemain.

Frank Zorra

 

Les poèmes de la Muse -Poète vont être insérés dans le  prochain périodique.

Repost 0
Published by Pp editions
commenter cet article
23 mars 2017 4 23 /03 /mars /2017 15:55
Le premier printemps des poètes d'Aubagne à l'UTL.
Le premier printemps des poètes d'Aubagne à l'UTL.
Le premier printemps des poètes d'Aubagne à l'UTL.
Le premier printemps des poètes d'Aubagne à l'UTL.
Le premier printemps des poètes d'Aubagne à l'UTL.
Le premier printemps des poètes d'Aubagne à l'UTL.
Le premier printemps des poètes d'Aubagne à l'UTL.
Le premier printemps des poètes d'Aubagne à l'UTL.
Le premier printemps des poètes d'Aubagne à l'UTL.
Le premier printemps des poètes d'Aubagne à l'UTL.
Le premier printemps des poètes d'Aubagne à l'UTL.

Le premier printemps des poètes d'Aubagne à l'UTL.

Autour de Daniel GLIZE, poète de L'UTL et de Madame BERTIN s'est tenue une réunion de poètes. Poésies en lecture ou en scène, musiciens, chanteurs et danseurs s'exprimaient au milieu d' images de peintures et sculptures. à l'amphi de l'UTL, à Agora. On y célébrait le premier Printemps des poètes d'Aubagne.

Michel Isard ouvrait la séance avec sa chanson : Paris-Marseille.

Provence-poésie présentait le petit garçon et le dessin d'après Paul CARPITA.

De nombreuses lectures de poèmes par l'atelier de poésie de l'UTL.

Quelques scènes autour de chaises et parapluies.

Le tango et la valse parmi les danses sur scène de Raoul OLIVIERI.

Les fables en musique et dessins.

L'homme et le saxo avec Nicolas De MARTINO du groupe Aubagne Jazz band.

Denise et Danyel dans la fable (de Danyel Camoin) : Le miroir et la poupée.

Retour de Michel ISARD chantant : Rien ne tombe dans l'oubli.

 

Un bon rendez-vous de poésie auquel ont répondu cent-trente personnes.

 

Article FZ

Photos : Daniel GLIZE

 

 

Repost 0
Published by Pp editions
commenter cet article
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 13:50
Jean DI FUSCO, un ami, un poète...
Jean DI FUSCO, un ami, un poète...
Jean DI FUSCO, un ami, un poète...
Jean DI FUSCO, un ami, un poète...
Jean DI FUSCO, un ami, un poète...
Jean DI FUSCO, un ami, un poète...
Jean DI FUSCO, un ami, un poète...
Jean DI FUSCO, un ami, un poète...
Jean DI FUSCO, un ami, un poète...

Jean DI FUSCO, un ami, un poète...

On rencontre des copains, des camarades de travail, des amis même, et puis au-dessus de cela il existe un lien céleste qui relie quelques poètes et parmi ceux-là était Jean DI FUSCO.

C'est le printemps des poètes, paraît-il ; lui, ne le verra pas ! Et son printemps, cette année, est mort en janvier.

Parmi les feuilles mortes du carnet noir hors saison, Francis TRIAY et Joseph LEVONIAN avaient déjà creusé un trou dans l'amitié sincère, dans cette relation au-delà des mots, qui nourrit les pages de liens littéraires, de participations artistiques et de lignes communes.

Jean Di FUSCO va contribuer à former un trio de disparus qui affecte l'association parce qu'ils sont irremplaçables, même s'ils seront remplacés au fil du temps, parce qu'ils étaient nos amis, certes, mais aussi parce qu'ils faisaient corps avec Provence-poésie depuis le début.

Le prix de la prose de Pp s'appelle Francis TRIAY, le prix d'interprétation de Pp s'appelle Joseph LEVONIAN, le prix de poésie de Pp s'appellera Jean Di FUSCO dorénavant...

C'est bien peu pour ces piliers dont le trou dans l'eau ne se referme pas, puisque les poètes ne meurent pas. Mais c'est pour les garder en notre mémoire dans leur action et peut-être qu'au-dessus de nous l'étoile où s'est réfugiée leur âme sourira.

Jean Di FUSCO est encore parmi nous dans Le petit guide poétique des trésors de Marseille, Tous les chemins mènent à Aubagne et Festival poétique en Provence, trois livres auxquels il a participé avec nous. D'autre part, il survit en ses créations dans Fables et sonnets ou Colère et nostalgie, éditions Provence-poésie (titres disponibles).

Le 3 juin après la réédition de la lecture-spectacle à laquelle il avait participé en 2011 : L'odyssée de la Fable depuis Esope jusqu'à Jean DI FUSCO, les adhérents volontaires pourront lui rendre hommage en déclamant un texte por lui.

En attendant nous avons réunis quelques photos depuis la création de Pp pour résumer la participation active de Jean à qui je ne veux pas dire" Adieu" mais plutôt "on se reverra, un jour, sur une étoile".

 

 

Le rouge-gorge et la cigale

 

Au fond de mon jardin vivait une cigale.

Elle était arrivée au début de l'été,

Séduite par le charme et la tranquillité

De ce havre de paix, sous l'ardeur estivale.

 

Elle avait fait son trou sur la branche d'un pin,

En laissant éclater sa nature joviale,

Du matin jusqu'au soir, toujours d'humeur égale,

Elle chantait gaiement, elle chantait sans fin.

 

Dans ce même jardin, un rouge-gorge mâle

Avait bâti son nid sur l'arbre d'à côté.

C'était un gai luron, épris de liberté,

Dont les trilles perçaient dès l'heure matinale.

 

Les deux se complétaient : ils devinrent copains

Transformant leur duo en joyeuse chorale,

Ils jouaient tous les jours, Symphonie Pastorale,

Pour leur plus grand bonheur et celui des voisins.

 

Puis un jour, notre oiseau, saisi par la fringale,

Alla tout bêtement chercher du grain ailleurs.

Il tomba sous les plombs d’un sinistre chasseur

Et vint près de son nid pousser son dernier râle.

 

Depuis ce matin-là, même au cœur de l'été,

La cigale au jardin n'a plus jamais chanté.

 

Article : Danyel CAMOIN, un ami.

 

Retrouvez Jean dans ses vers...
Retrouvez Jean dans ses vers...
Retrouvez Jean dans ses vers...
Retrouvez Jean dans ses vers...
Retrouvez Jean dans ses vers...

Retrouvez Jean dans ses vers...

Repost 0
Published by Pp editions
commenter cet article
21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 15:42
ALLAIS chez MAUPASSANT, une rencontre de géants de la belle époque...
ALLAIS chez MAUPASSANT, une rencontre de géants de la belle époque...
ALLAIS chez MAUPASSANT, une rencontre de géants de la belle époque...
ALLAIS chez MAUPASSANT, une rencontre de géants de la belle époque...
ALLAIS chez MAUPASSANT, une rencontre de géants de la belle époque...
ALLAIS chez MAUPASSANT, une rencontre de géants de la belle époque...
ALLAIS chez MAUPASSANT, une rencontre de géants de la belle époque...
ALLAIS chez MAUPASSANT, une rencontre de géants de la belle époque...
ALLAIS chez MAUPASSANT, une rencontre de géants de la belle époque...
ALLAIS chez MAUPASSANT, une rencontre de géants de la belle époque...
ALLAIS chez MAUPASSANT, une rencontre de géants de la belle époque...
ALLAIS chez MAUPASSANT, une rencontre de géants de la belle époque...
ALLAIS chez MAUPASSANT, une rencontre de géants de la belle époque...
ALLAIS chez MAUPASSANT, une rencontre de géants de la belle époque...
ALLAIS chez MAUPASSANT, une rencontre de géants de la belle époque...
ALLAIS chez MAUPASSANT, une rencontre de géants de la belle époque...
ALLAIS chez MAUPASSANT, une rencontre de géants de la belle époque...
ALLAIS chez MAUPASSANT, une rencontre de géants de la belle époque...
ALLAIS chez MAUPASSANT, une rencontre de géants de la belle époque...
ALLAIS chez MAUPASSANT, une rencontre de géants de la belle époque...
ALLAIS chez MAUPASSANT, une rencontre de géants de la belle époque...
ALLAIS chez MAUPASSANT, une rencontre de géants de la belle époque...
ALLAIS chez MAUPASSANT, une rencontre de géants de la belle époque...
ALLAIS chez MAUPASSANT, une rencontre de géants de la belle époque...
ALLAIS chez MAUPASSANT, une rencontre de géants de la belle époque...
ALLAIS chez MAUPASSANT, une rencontre de géants de la belle époque...
ALLAIS chez MAUPASSANT, une rencontre de géants de la belle époque...
ALLAIS chez MAUPASSANT, une rencontre de géants de la belle époque...
ALLAIS chez MAUPASSANT, une rencontre de géants de la belle époque...
ALLAIS chez MAUPASSANT, une rencontre de géants de la belle époque...
ALLAIS chez MAUPASSANT, une rencontre de géants de la belle époque...
ALLAIS chez MAUPASSANT, une rencontre de géants de la belle époque...
ALLAIS chez MAUPASSANT, une rencontre de géants de la belle époque...
ALLAIS chez MAUPASSANT, une rencontre de géants de la belle époque...
ALLAIS chez MAUPASSANT, une rencontre de géants de la belle époque...
ALLAIS chez MAUPASSANT, une rencontre de géants de la belle époque...
ALLAIS chez MAUPASSANT, une rencontre de géants de la belle époque...
ALLAIS chez MAUPASSANT, une rencontre de géants de la belle époque...
ALLAIS chez MAUPASSANT, une rencontre de géants de la belle époque...

ALLAIS chez MAUPASSANT, une rencontre de géants de la belle époque...

Juste avant la remise des prix du concours de nouvelles, les soixante et quelques personnes accueillies par Micheline et Valérie, présentes avant l'entracte,(d'autres ne sont arrivés qu'après) ont pu assister à une rencontre exceptionnelle : ALLAIS chez MAUPASSANT.

Présentés par Denise BIONDO, tout comme la remise de prix, les deux principaux protagonistes : Alain d'AIX dans le rôle d'Alphonse ALLAIS et Danyel CAMOIN dans celui de Guy De MAUPASSANT étaient ensuite entourés d'une dizaine de partenaires dont Guy FEUGIER (Gustave FLAUBERT) et Zaven SARAFIAN (Le Captain CAP).

A l'ouverture, après le générique et l'aubade d'Alain VERRIEZ, ainsi que la présentation des auteurs invités, débutait la rencontre des deux têtes d'affiche...

Querelle fictive au sujet de la poésie d'ALLAIS avec La complainte amoureuse...

Ensuite, présentée par MAUPASSANT, partenaire de Denise dans le final de La parure, Mauricette BUFFE s'illustrait en dame huppée.

Après chaque texte de MAUPASSANT, FLAUBERT déclamait une citation et après chaque texte d'ALLAIS retentissait un air d'accordéon.

Ainsi, après le développé du Captain Capse terminant sur la musique de La Marine de BRASSENS,  Valérie DEMARCQ apparaissait dans le spectacle en servante, aux côtés de Denise en Me HUSSON chez MAUPASSANT pour Le rosier.

On la revoyait un peu plus tard sur les mots d'ALLAIS dans le rôle de la fille aux bottines du temps bien employé.

Joëlle FOIN et Jean-André MARGOSSIAN racontaient l'histoire de La folle

et Fernanda OLIVER secondait Edouard pour le fils Boitelle sorti de Maupassant.

Abandonnant pour un instant leur visage d'ALLAIS et MAUPASSANT, Alain et Danyel rivalisaient dans deux portraits types de l'administration vue par ALLAIS : L'Affaire Blaireau et Le cantonnier.

Le moulin et la source, poèmes de Maupassant étaient accompagnés musicalement.

La postière de Baisemoy-en-Cort (Mauricette BUFFE) rencontrait Alphonse ALLAIS amoureux.

A contre courant de BOITELLE, ALLAIS présentait son Black Christmas animé par Ghislène LAYANI et  Guy FEUGIER

Et les "Horla", Denise (en Docteur Marrante) et Danyel, sortis des lignes de Maupassant accusaient les spectateurs d'être des successeurs...avant de les remercier de leur écoute. Puis, toute l'équipe fût rappelée pour un final endiablé sur le french cancan de la vie Parisienne.

 

 

Notre prochaine lecture spectacle :

2017 l'odyssée de la Fable  (D'Esope jusqu'à Jean DI FUSCO) sera suivie d'un hommage à Jean DI FUSCO dont le prix de poésie de Provence-poésie portera désormais le nom.

Elle sera en principe programmée le 03 juin 2017 (16h) .

 

 

Article : FZ

Photos : Micheline DAOU

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Pp editions
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de PP éditions
  • Le blog de PP éditions
  • : Présentation de nouvelles, poèmes et livres de Provence-Poésie avec ses auteurs attitrés : Denise BIONDO, Frank ZORRA, Danyel CAMOIN, Emile MIHIERE, Janine RAVEL... Infos sur les lectures-spectacles et les autres activités avec collège ou maison de retraite...
  • Contact

Recherche

Liens