Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 novembre 2016 3 16 /11 /novembre /2016 13:37
Après "Je suis né à Marseille" le retour de Frank Zorra chez les éditions Baudelaire: Il était une... Femme

Après "Je suis né à Marseille" le retour de Frank Zorra chez les éditions Baudelaire: Il était une... Femme

Frank Zorra effectue un retour à remarquer chez les éditions Baudelaire après "Je suis né à Marseille"

Brigitte Bansard-Jean  (Plumes fantastiques)

Frank Zorra est un type bien. Le "privé" marseillais est pourvu d’un œil aiguisé, d’un flair hyper développé, d’un bagout provençal parfois fleuri et imagé, d’une oreille attentive et d’une capacité d’adaptation hors du commun. Ce héros populaire s’apprécie car ses aventures se dégustent comme des petits chocolats fourrés : un enrobage un peu rude mais capable de fondre à la première occasion pour libérer un cœur aussi gros que la sardine qui a bouché le Vieux Port ! Si vous ne connaissez pas encore Frank, suivez un instant ses péripéties et à coup sûr, vous serez sous le charme. Par contre, si vous l'accompagnez depuis ses premières investigations, vous le verrez évoluer car, à l'instar d'un bon vin, il semble se bonifier avec l'âge.

Il confie aujourd’hui quelques enquêtes inédites où humour, action  et sensualité  côtoient délicatesse et finesse d’esprit avec un brin d'opportunisme et une note poético-argotique qui vous fera sourire. Exagère-t-il ? Evidemment et c'est bien ce qui le rend attachant. Un détective méridional qui lâche sa plume acérée pour coucher les idées qui traversent son esprit joueur et torturé, cela ne peut être que jubilatoire et exubérant. D'ailleurs, nous connaissons bien l'adage "Ce sont ceux qui en parlent le plus, qui en font le moins !" L'imagination crée le reste. N'empêche, cette lecture dévoile un florilège de sentiments et de comportements variés que vous avez sûrement déjà croisés. 

Christine  Lubrano (L'impossible Crime)

J'ai eu le plaisir de rencontrer Frank Zorra (comme Zorro, mais avec un "a"), lors de l'écriture d'une de ses aventures "L'impossible crime".

Le personnage, au regard vif et intelligent est plein de verve ; rien ne lui échappe. Sous ses airs à la Columbo, il fait partie des fins limiers. C'est un marseillais de souche. Il connaît la ville et ses habitants, comme sa poche. Il interroge ses suspects avec un fort accent et un langage qui fleure bon la méditerranée. Pour parvenir à ses fins, il n'hésite pas à donner de sa personne. Le sacripant, va jusqu'au sacrifice de son corps pour mieux cibler sa suspecte ! Oui, bon, uniquement avec les dames dont il garde à cœur de défendre l'honneur quand elles sont innocentes. Un vrai pistachier comme l'on dit à Marseille ! Mais cela ne le détourne pas de son enquête qu'il mène de main de maître.

J'avoue ne désirer qu'une chose, renouveler mon expérience de collaboratrice et, pourquoi pas, m'embarquer dans une suite toute aussi forte en suspens et rebondissements de "l'impossible crime".

Joëlle Solari (Le voyage de l'imaginaire)

Comment ? Vous ne connaissez pas Zorra, Frank Zorra ? Mais c’est impossible ! Je vais vous expliquer … « Le con ne perd jamais son temps, il perd celui des autres » ; la citation est de San-Antonio mais pourrait aussi bien s’appliquer à notre détective dont le talent n’est plus à vérifier. Au fil des lignes on partage aussi bien sa vie que ses aventures toutes deux toujours très mouvementées. On passe du lit au frigo ou du frigo au lit, le résultat étant toujours le même puisque au final tous deux restent vides !

Avec sa dégaine et son humour ravageur, il déploie une verve inimitable typiquement marseillaise. Toujours ou presque en limite il ne franchit jamais la ligne, héritage sans doute de son passé de « flic ou voyou » suivant la période ! Toujours entouré de jolies filles peu farouches il emmène balader le lecteur tant dans l’anecdote que quelques fois dans l’excès au travers de comparaisons souvent très « imagées »  pour notre plus grand plaisir. Son pouvoir de séduction et d’observation en font un personnage précieux aux yeux de sa chère « commissaire préférée » dont on sent bien qu’il en ferait sans conteste son quatre heures.

Rien à voir avec le Zorro de notre jeunesse, quoique… mais son expression : je m’appelle Zorra comme Zorro mais avec un A le définit si bien, après la découverte de ses Nouvelles, qu’il reste pour le lecteur un mélange de gentleman, aventurier et justicier toujours prêt à défendre ces (ses) dames et faire éclater la vérité !

Trois relectrices de Pp  préfacent ensemble le nouveau voyage du détective...

Lectrices, fans ou partenaires, elles vous invitent à la lecture de ses nouvelles aventures...

Il était une... Femme.

Commande possible par réservation - parution imminente.

En attendant un extrait ci-dessous...

 

Il était une femme…                                    

 

Ce vieil homme, avec une épaule plus haute que l'autre, une moustache frisée et des cheveux gris épars, un gant d'une seule main, la gauche à cause d'une brûlure, paraît-il… Ce vieil homme qui se faisait appeler Fred Zillardieu, je ne savais plus exactement où je l'avais déjà vu…

Le voilà qui traîne dans cette école de danse, le cours suprême, célèbre pour l'instruction des tangos et des valses,- danses quelque peu rétrogrades à notre époque mais qui ont toujours leurs adeptes-, dirigé de main de maître par une dame, de cinquante-cinq ans environ, au visage sévère et aux allures rigides. On a pu voir quelquefois son époux qu'elle rudoie comme tous en évitant de le laisser traîner auprès des autres femmes qu’il regarde comme on admire des choux à la crème.

Un coin tranquille, si je puis dire, et pourtant c'est à la sortie de ce cours qu'un crime a eu lieu. Une jeune femme a été étranglée avec son collier juste en partant dans une alcôve, toute proche, et l'enquête a été vite classée : les policiers ont conclu à un simple rôdeur qui, paraît-il, aurait dérobé ses bijoux.

Le vieux Fred n'a pas trop l'air d'y croire bien que l'on n'ait jamais retrouvé le collier qui est l'arme du crime et, depuis, il observe les danseurs… Tous les soirs ! Sans jamais danser.

 

Un soir, pourtant, Christine, une jeune femme de vingt-quatre ans qui doit bientôt se marier pour ne pas coiffer Sainte-Catherine et s’est inscrite au cours pour savoir danser pour son mariage, insiste pour danser avec lui. Il la regarde longuement de la tête aux pieds : une jolie rousse au physique irréprochable perché sur des talons d’escarpins avec des yeux bleus qui vous invitent aux bains de mer même en hiver. Il réplique qu’il ne fait pas le tango. Elle remue la tête avec une moue particulière en signe d'accord, s’éloigne, puis, revient lors d'une valse.

- Ce n'est pas un tango !

- OK, dit-il, mais ça m’escagasse, c'est contre nature qu'une si jolie fille, si jeune, et un vieux mal foutu comme moi dansent ensemble : c'est navrant !

- Je ne sais pas pourquoi je me sens attirée par vous, peut-être parce que vous ressemblez à un grand-père que j’aimais énormément, mais l’âge c'est secondaire, quant au temps, ce n’est qu’une ineptie ! On peut se souvenir d'une minute exceptionnelle dans les bras de quelqu'un qu'on a aimé et oublier des mois passés à bâiller aux corneilles avec quelqu’un qui vous ennuyait. Dans la valse, on tourne, on s’envole ; un tourbillon, un nuage au-dessus des turpitudes.

- Mais je croyais avoir esgourdé, pardon, entendu…que vous alliez vous marier ?

- Justement, Monsieur, cela, limitant vos risques, devrait vous rassurer : je ne suis pas amoureuse de vous, enfin je crois, et je ne suis que votre partenaire, à l’instar d’un couple de patineurs qui se jettent sur la glace pour la première fois.

- Il semble que les femmes, pour les garder, il faut les surprendre : avec moi, qui sait ? Vous aurez peut-être des surprises !

 

Peu à peu, s'installe une complicité et peut-être même une amitié entre ces deux êtres que tout semble séparer. Ils se retrouvent aussi à l'extérieur et la future mariée semble peu à peu oublier son futur mari dans les têtes à têtes avec ce vieillard si souple et si subtil. La nuit les retrouve quelquefois la main dans la main, sur un banc public, au clair de la lune… Comme un père et sa fille ? Ils rentrent en valsant chacun de son côté. Jusqu'au jour où un pilulier en argent attire l'attention du vieux fouineur. Il porte les initiales de la morte. Fred le ramasse et l'inspecte : aucun doute. Il le prend dans sa main et le porte à la directrice de l'établissement en lui demandant s'il lui appartient : elle lui répond positivement et le récupère. Sans rien dire, il le lui subtilise discrètement, un peu plus tard, pendant qu'elle observe les danseurs. Il saisit alors le combiné téléphonique :

- Commissaire Scrivat ? Oui, c’est moi, j'ai démasqué l'assassin de l'école de danse. C'est un règlement de comptes entre deux femmes. La victime avait pris durant trop longtemps le mari de l'autre : une histoire assez banale…

Un peu plus tard, la jeune Christine regarde le vieux Fred. Coup de théâtre ! La perruque, les moustaches et le postiche qui faussait son épaule, les faux sourcils et le faux palais qui relevait sa lèvre supérieure et encore le gant, toute la panoplie saute et sa voix rajeunit en disant :

- Zorra, je m'appelle Frank Zorra, comme Zorro mais avec un a !

J'étais sûr que c'était une histoire de rivalité. Aucun rapport avec les bijoux, elle ne les avait pris que pour égarer les soupçons. Malheureusement pour elle, elle avait gardé le pilulier. Tous les assassins commettent l'erreur, créant le grain de sable qui arrête le mécanisme.

Une valse, Mademoiselle ? Avant que cet établissement ne soit fermé ?

- Avec plaisir ! Monsieur le détective.

- Tu sais, je n’ai jamais su garder une femme auprès de moi. Je ne suis pas aussi vieux que tu croyais mais, quand même, le double de ton âge est là, alors…

- À nous deux, nous n'avons pas cent ans et puis, rien ne dure éternellement ! L'important est donc de profiter de cette passion quand elle passe… Elle ne reviendra pas…

 

Finalement, je me rappelle où j'avais vu cette gueule de vieillard : c'était un matin en me préparant devant ma glace.

Alors, que dire ? Nous avons profité…

Je me croyais trop vieux pour ce genre d’expérience mais son passage sur mon corps a ancré en moi une sorte de rose qui s’ouvre encore à chaque printemps en son absence et une étrange valse dessine alors sur mon horizon ce regard bleu qui fait flotter mon imaginaire sur la mer des souvenirs.

 

Mais, me direz-vous, ce n’était qu’une aventure, il était… d’autres femmes et je n’avais pas encore affronté le dernier clair de lune, vous avez raison, alors, fan de chiche, venez m’accompagner dans ce nouveau voyage où je vais risquer ma peau.

 

Frank Zorra

 

Trois charmantes dames pour présenter l'auteur et son livre...
Trois charmantes dames pour présenter l'auteur et son livre...
Trois charmantes dames pour présenter l'auteur et son livre...

Trois charmantes dames pour présenter l'auteur et son livre...

Published by Pp editions
commenter cet article
12 novembre 2016 6 12 /11 /novembre /2016 16:55
derrière Paul Carpita, les autres cinéastes du midi poétique Pagnol, Giono, Verneuil, sont évoqués.

derrière Paul Carpita, les autres cinéastes du midi poétique Pagnol, Giono, Verneuil, sont évoqués.

Après une causerie gratuite de Denise Biondo et Danyel Camoin au club Castéropoulos et une autre plus récemment au comité du vieux Marseille, revoilà Carpita mis à l'honneur par Provence-poésie à Aubagne en tête d'affiche des conteurs du 7e art : dans une ambiance tout à fait différente des autres fois, l'équipe des lectures spectacles va évoquer, appuyée par des petites scènes et des lectures, le travail au cinéma de Carpita, Pagnol, Giono, Verneuil, Colpi, ces metteurs en scène de la poésie du midi.

Présenté par Denise Biondo et mis en scène par Danyel Camoin une rencontre pour le plaisir avec en plus quelques auteurs invités dont Michel L'Héllène, Jean-Claude Beltramo, Janine Ravel, André Aubert et Lucien Vassal qui fut assistant de Paul Carpita. 

A partir de 16 heures, le 10 décembre, accueil par Micheline Daou et Jean-Claude Colay sur l'aubade musicale de nos musiciens (Alain et Jean-Paul) et fin vers 19h/ 19h30 avec le verre de l'amitié.

Avec des surprises et la participation d'Alain d'Aix, Yves Ravel, Monique et Jacky, Jean-André Margossian, Joëlle Foin, Mauricette Buffe, Geneviève Casaburi et (sous réserves) Edouard et Jehan Armagnac pour le final chanté.

Le bar du téléphone ne répond plus mais le 10 décembre Jean-Claude Beltramo pourra vous en parler.
Le bar du téléphone ne répond plus mais le 10 décembre Jean-Claude Beltramo pourra vous en parler.

Le bar du téléphone ne répond plus mais le 10 décembre Jean-Claude Beltramo pourra vous en parler.

Published by Pp editions
commenter cet article
12 novembre 2016 6 12 /11 /novembre /2016 16:35
Frank Zorra au carré des écrivains avec nos adhérents : Denise Biondo, Geneviève Casaburi, etc...
Frank Zorra au carré des écrivains avec nos adhérents : Denise Biondo, Geneviève Casaburi, etc...
Frank Zorra au carré des écrivains avec nos adhérents : Denise Biondo, Geneviève Casaburi, etc...
Frank Zorra au carré des écrivains avec nos adhérents : Denise Biondo, Geneviève Casaburi, etc...
Frank Zorra au carré des écrivains avec nos adhérents : Denise Biondo, Geneviève Casaburi, etc...

Frank Zorra au carré des écrivains avec nos adhérents : Denise Biondo, Geneviève Casaburi, etc...

Frank Zorra  après les dédicaces de l'été :

1/pour la journée du polar à Méounes le 26 juin accompagné par Denise Biondo

et en parallèle de Geneviève Casaburi et Jean-Claude Beltramo, Bernard Vitiello...

2/avec Denise Biondo et Geneviève Casaburi à Lacoste le 10 juillet

3/dans le prieuré de St Maximin le 21 aout avec Denise Biondo

Sera représenté au carré des écrivains le 19 novembre par Danyel Camoin

qui présente également une des dernières éditions de Pp : Sans Blague (et toujours le petit guide poétique des trésors de Marseille)

Au seuil de l'inexplicable ( le livre de l'apparition du détective)

Je suis né à Marseille (éditions Baudelaire)

Les fantômes de Marseille (avec Geneviève Casaburi et Joëlle Behez)

L'impossible crime (roman à trois avec G.Casaburi et Christine Lubrano)

Mésaventures de Détective (éditions nombre 7)

 seront au carré en attendant

Il était une... Femme (parution décembre 2016 chez Baudelaire) écrit avec l'assistance de relectrices de Pp

Les enquêtes de Frank Zorra sont aussi disponibles par correspondance et certaines sont publiées sur ce blog.

Avis aux amateurs !

Published by Pp editions
commenter cet article
2 novembre 2016 3 02 /11 /novembre /2016 12:23
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck
Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck

Salves d'or annulé en décembre 2015 était programmé pour le 15 octobre 2016...avec en prime un hommage à Tony Franck

Malgré l'annulation de l'an dernier et quelques remaniements dus à l'absence de quelques participants (remplacement entre autres au pied levé d'Edouard (Zorro et Pépino) Denise Biondo a tout de même présenté, pour Provence-poésie, le 15 octobre à 16 heures une nouvelle mise en scène de Danyel Camoin dans Salves d'or à la manière d'Henri, à la maison de la vie associative, avec la participation d'Alain d'Aix et Guy Feugier.

En première partie :

Salves d'or à la manière d'Henri...

Reçu à l'entrée par Micheline Daou  et une aubade des musiciens Alain et Jean-Paul, face au rideau illustré d'étoiles d'Henri, les spectateurs pouvaient aussi voir présenter les oeuvres des auteurs invités dont Michel L'Héllène, invité d'honneur,  Geneviève Casaburi, Michelle Capra et Emile Mihière remplacé par son amie Elise.

Ensuite accompagné par la musique, un enchaînement de scènes et de lectures faisait apparaître entre les paragraphes de la causerie de Denise sur la vie d'Henri Salvador, et la présence de Danyel( vêtu en Salvador : Faut rigoler-Attila-Clopin clopant ) : Monique et Jacky, (Qui sait ?-Dans mon île) Alain d'Aix et Mauricette Buffe (Vous qui passez sans me voir), Guy Feugier (Veunise et Syracuse) Mauricette et Danyel (Tout ça c'est pas grave-Cherche la rose) Geneviève, Danyel et Jacky (Zorro est arrivé) Jean-Paul (Le lion est mort) Jean-André et Denise (Jardin d'hiver) Geneviève Casaburi (Minnie petite souris) Jean-Paul et Danyel (Juanita Banana)

Un salut final faisait chanter la salle avec Jean-Paul : le travail c'est la santé !

Puis un quart d'heure d'entracte en musique avec clin d'oeil aux auteurs en dédicace.

Puis la main innocente de la petite souris tirait au sort le gagnant de l'urne pour un livre avec des texte de Francis Triay enchaînant la deuxième partie sur le générique de Et maintenant...

 

En deuxième partie :

Hommage à Francis Triay dit Tony Franck

musique entre les textes : Alain et Jean-Paul   -présentation de Denise Biondo

mise en scène : Danyel Camoin qui interprète plusieurs textes de Francis dont Pépino... et un extrait de la tirade de Cyrano chère à Tony Franck.

Avec la participation en scène de  Alain D'Aix - Joëlle Foin - Janine Ravel- Monique et Jacky 

et la participation exceptionnelle d' André Aubert, peintre du Lubéron, auteur de Terre d'histoires, invité d'honneur.

Tout se termine en musique avec quelques pas de danse et le verre de l'amitié.

 

Article FZ

Photos Yves Ravel

Published by Pp editions
commenter cet article
6 octobre 2016 4 06 /10 /octobre /2016 18:25
l'interview du semestre : Michèle DANIEL-CAPRA, dédicaces à Aubagne le 15 octobre au cours de Salves d'Or
l'interview du semestre : Michèle DANIEL-CAPRA, dédicaces à Aubagne le 15 octobre au cours de Salves d'Or

l'interview du semestre : Michèle DANIEL-CAPRA, dédicaces à Aubagne le 15 octobre au cours de Salves d'Or

Provence-poésie présente dans la série : Contes

Questions et réponses de l’entretien : Aux pêchers oubliés, éditions Pp

ci-dessous...

 

Michèle DANIEL-CAPRA

dédicacera son livre sur les tables de Pp le 15 octobre à 16 h à l'entrée du spectacle Salves d'or et durant l'entracte qui suivra : Maison de la vie Associative Aubagne.

(Autres livres présentés : Poésie au crayon de Geneviève Casaburi et Jésus sans auréole d'Emile Mihière. )

 

 

1 Présentation de l’auteur :

Pouvez-vous vous présenter en précisant votre résidence, la nature de vos écrits, vos rapports avec l’association, depuis quand écrivez-vous ?

MDC : Habitant Marseille depuis 2015, après vingt-cinq ans à Toulouse, je suis revenue dans la métropole -que j’avais connue dans les années soixante-dix- pour prendre ma retraite et me rapprocher des racines familiales. Je vogue dans l’écriture depuis dix ans environ. Avec Provence-poésie, je viens de publier mon premier livre : un conte destiné à un public adulte.

 

2 Comment êtes-vous venu à l’écriture ?

Quelles sont vos principales sources d’inspiration ?

Avez-vous des auteurs fétiches, des sources d’inspiration, des correcteurs, des livres de chevet ? Avez-vous participé à des concours ?

MDC : Je suis venue à l’écrit suite à un atelier, la notation de mes rêves avec force détails, mon travail d’enseignante, des lectures diversifiées et des carnets de voyage.

 

3 Présentation du dernier livre :

 Thème, pages, prix, disponibilité, donnez-nous envie d’acheter votre recueil ?

MDC : Mon livre s’appelle : Aux pêchers oubliés, comme je l’ai dit, c’est un conte pour adultes qui s’étale sur 93 pages, au prix de 13 euros, disponibilité directe par mail à michèlecapra@sfr.fr 

C’est une oeuvre qui malgré les apparences et les artifices utilisés met en scène l’opposition du Bien et du Mal.

 

4 Souhaitez-vous passer un message aux lecteurs ?

Quelle sorte de message avez-vous à passer ? Que transmettez-vous au lecteur ?

(événements, actualités, peine, état d’âme …)

MDC : C’est un conte ludique traitant de la possibilité de résilience.

 

5 Avez-vous une autre vie en dehors de l’écrit ?

Peut-on pénétrer dans une intimité différente ?  (choix des meubles, jardinage, bricolage, peinture, mécanique, etc…)

MDC : Je pratique plusieurs activités sportives : randonnée, vélo, musculation, kayak.

 

6 Que souhaitez-vous dire à ceux qui vont acheter votre livre ?

MDC : C’est une vision optimiste malgré les embûches inévitables du parcours de la vie.

 

7 Auriez-vous un texte ou un extrait de texte rapide à lire pour clôturer l’entretien ?

MDC :

Voici un extrait situé page 54 dans le chapitre 4

Les sept individus avaient comme indication de guetter le vol d'un oiseau blanc se dirigeant vers la mer. Après quelques semaines, des forêts verdoyantes étalaient leurs teintes nuancées devant leurs regards étonnés. Des animaux, distingués aux yeux en forme d'amande, hantaient la frondaison touffue de leurs brames tonitruants. Avec leurs cornes à plusieurs ramifications, ils allaient et venaient en harde. Les mâles s'affrontaient dans des combats où leurs nobles ramures s'évitaient, s'entrechoquaient, se recherchaient.

 

 

Interview de l'auteur(e) retransmis

avant publication dans le spécial périodique des  six ans en fin octobre 2016

Published by Pp editions
commenter cet article
3 octobre 2016 1 03 /10 /octobre /2016 15:42
Plumes fantastiques, recueil de nouvelles d'auteurs sélectionnés par Pp pour votre noël 2016
Plumes fantastiques, recueil de nouvelles d'auteurs sélectionnés par Pp pour votre noël 2016
Plumes fantastiques, recueil de nouvelles d'auteurs sélectionnés par Pp pour votre noël 2016
Plumes fantastiques, recueil de nouvelles d'auteurs sélectionnés par Pp pour votre noël 2016
Plumes fantastiques, recueil de nouvelles d'auteurs sélectionnés par Pp pour votre noël 2016
Plumes fantastiques, recueil de nouvelles d'auteurs sélectionnés par Pp pour votre noël 2016
Plumes fantastiques, recueil de nouvelles d'auteurs sélectionnés par Pp pour votre noël 2016
Plumes fantastiques, recueil de nouvelles d'auteurs sélectionnés par Pp pour votre noël 2016
Plumes fantastiques, recueil de nouvelles d'auteurs sélectionnés par Pp pour votre noël 2016
Plumes fantastiques, recueil de nouvelles d'auteurs sélectionnés par Pp pour votre noël 2016
Plumes fantastiques, recueil de nouvelles d'auteurs sélectionnés par Pp pour votre noël 2016
Plumes fantastiques, recueil de nouvelles d'auteurs sélectionnés par Pp pour votre noël 2016

Plumes fantastiques, recueil de nouvelles d'auteurs sélectionnés par Pp pour votre noël 2016

Ils sont maintenant dans les pages de notre recueil présentant à la fois Brigitte Bansard-Jean, gagnante du concours de nouvelles 2016 et Joëlle Solari, gagnante du concours 2015, membre du jury 2016 et relectrice Pp.

Plumes fantastiques présentera outre leurs nouvelles inédites, celles des auteurs qui ont obtenu une moyenne au concours les rapprochant de nos lauréats ou la deuxième nouvelle présenté par certains auteurs sélectionnés comme Maïté Rochas et Sonia Kitaëff.

Ainsi Brigitte Bansard-Jean, Joëlle Solari, Joëlle Behez, Mauricette Buffe-Gabriel, Geneviève Casaburi, Evelyne Palermo, Janine Ravel, Maïté Rochas, Zavèn Sarafian, Daniel Augendre et Alice Marini, nouvelle venue de l'association.

Sont les Plumes fantastiques que Pp éditions publiera pour noël 2016.

article FZ

Published by Pp editions
commenter cet article
30 septembre 2016 5 30 /09 /septembre /2016 21:04
sixième assemblée générale de Pp : on prend les mêmes et on recommence.
sixième assemblée générale de Pp : on prend les mêmes et on recommence.
sixième assemblée générale de Pp : on prend les mêmes et on recommence.
sixième assemblée générale de Pp : on prend les mêmes et on recommence.
sixième assemblée générale de Pp : on prend les mêmes et on recommence.
sixième assemblée générale de Pp : on prend les mêmes et on recommence.
sixième assemblée générale de Pp : on prend les mêmes et on recommence.
sixième assemblée générale de Pp : on prend les mêmes et on recommence.
sixième assemblée générale de Pp : on prend les mêmes et on recommence.
sixième assemblée générale de Pp : on prend les mêmes et on recommence.

sixième assemblée générale de Pp : on prend les mêmes et on recommence.

La nouvelle assemblée générale de Pp s'est déroulée le 30 septembre dans la salle habituelle malgré quelques absents avec l'approbation des comptes et s'est terminée par un bon verre de l'amitié orné de pizzas, olives et chips dans la bonne humeur après un tour de table de textes où l'on a remarqué Joëlle Foin avec un texte d'atelier.

Invité inter-association : Micheline Daou.

Parmi les faits marquants et les projets :

Prochain atelier : 13 octobre

prochaines lectures-spectacle : 15 octobre et 10 décembre

prochaine réunion adhérent : gâteau des rois du 27 janvier

probabilité du repas d'association le 5 février (avant les vacances)

stands et salons : 2 octobre et 26/27 novembre.

La majorité du bureau réélue : les assistants seront hors bureau et l'on recrute une secrétaire adjointe pour l'informatique.

Provence-poésie repart pour une nouvelle année en ambiance inter-génération avec la sortie du recueil de poésie des élèves du collège Lakanal ( Des poèmes rêveurs) d'une part et le recueil de nouvelles des partenaires (Plumes fantastiques) d'autre part.

Le concours de nouvelles : Plumes en liberté vous attend depuis le 5 septembre (adhérents ou pas) et jusqu'au 5 janvier . A vos plumes !

article FZ

photos Yves Ravel

Published by Pp editions
commenter cet article
5 septembre 2016 1 05 /09 /septembre /2016 16:43
Le nouveau livre d'Emile Mihière : Jésus sans auréole.
Le nouveau livre d'Emile Mihière : Jésus sans auréole.
Le nouveau livre d'Emile Mihière : Jésus sans auréole.
Le nouveau livre d'Emile Mihière : Jésus sans auréole.
Le nouveau livre d'Emile Mihière : Jésus sans auréole.
Le nouveau livre d'Emile Mihière : Jésus sans auréole.
Le nouveau livre d'Emile Mihière : Jésus sans auréole.
Le nouveau livre d'Emile Mihière : Jésus sans auréole.
Le nouveau livre d'Emile Mihière : Jésus sans auréole.
Le nouveau livre d'Emile Mihière : Jésus sans auréole.

Le nouveau livre d'Emile Mihière : Jésus sans auréole.

Pour parachever son oeuvre, Emile Mihière Revient...

Son dernier livre : Jésus sans auréole sera disponible le 15 octobre sur les tables de dédicaces de Provence-poésie : commande par correspondance dès la même date.

Une rétrospective de ses livres édités par Pp offre aux intéressés les cinq livres pour un prix global de 50 euros. (voir ci-dessous)

Avec Jésus sans auréole, l'auteur vous entraîne sur les traces de Jésus, bien sûr, mais aussi sur celles du treizième apôtre avec des révélations pour certains.

Réservation des livres possible sur le mail de Pp éditions.

Les autres livres de Mihière édités par Pp : il a aussi participé aux recueils poétiques de groupe.
Les autres livres de Mihière édités par Pp : il a aussi participé aux recueils poétiques de groupe.
Les autres livres de Mihière édités par Pp : il a aussi participé aux recueils poétiques de groupe.
Les autres livres de Mihière édités par Pp : il a aussi participé aux recueils poétiques de groupe.
Les autres livres de Mihière édités par Pp : il a aussi participé aux recueils poétiques de groupe.
Les autres livres de Mihière édités par Pp : il a aussi participé aux recueils poétiques de groupe.

Les autres livres de Mihière édités par Pp : il a aussi participé aux recueils poétiques de groupe.

Published by Pp editions
commenter cet article
5 septembre 2016 1 05 /09 /septembre /2016 15:53
Des auteurs et des livres pour présenter les multiples facettes de notre association.
Des auteurs et des livres pour présenter les multiples facettes de notre association.
Des auteurs et des livres pour présenter les multiples facettes de notre association.
Des auteurs et des livres pour présenter les multiples facettes de notre association.
Des auteurs et des livres pour présenter les multiples facettes de notre association.
Des auteurs et des livres pour présenter les multiples facettes de notre association.
Des auteurs et des livres pour présenter les multiples facettes de notre association.
Des auteurs et des livres pour présenter les multiples facettes de notre association.
Des auteurs et des livres pour présenter les multiples facettes de notre association.
Des auteurs et des livres pour présenter les multiples facettes de notre association.
Des auteurs et des livres pour présenter les multiples facettes de notre association.

Des auteurs et des livres pour présenter les multiples facettes de notre association.

Deux fêtes des associations qui monopolisaient Provence -poésie le samedi 3 septembre à Aubagne et le dimanche 4 au parc Borély à Marseille avec Vivacité.

Michèle Daniel- Capra répondait aux questions et dédicaçait éventuellement l'une des dernières productions de l'association (Aux pêchers oubliés) sur le stand d'Aubagne comme sur celui de Marseille en présentant à tous les passants le nouveau concours de nouvelles et le livre des collégiens du collège Lakanal d'Aubagne.

A Aubagne, elle était assistée, auprès du président, par Michele Dubusc et par Joëlle Foin venue surtout pour renforcer le stand de France-Bénévolat tenu par notre vice- présidente Denise.

-Rappelons les livres de Joëlle Foin et Denise Biondo toujours en expo sur les stands : Voyage autour de ma petite fille (pour Joëlle) et Au bout des doigts (pour Denise) et le livre de groupe de l'association : Plumes de Provence.-

A Marseille, elle était la co-équipière de Geneviève Casaburi, fidèle au poste depuis quatre ans soutenues toutes deux par le passage des dirigeants.

Tous annonçaient la prochaine lecture -spectacle à Aubagne : Salves d'or le 15 octobre.

Le livre de Danyel Camoin :  Sans Blague, est un peu un reflet de ces lectures-spectacles...

Au parc Borély Sonia Kitaëff sur le stand de nos amis de l'Arapède et de Vertiges en Provence, annonçait, avec Jacqueline Laurenzati, les manifestations aux Chartreux du 12 et 13 septembre

(voir ci-dessous) 

Le soleil était présent tout au long des deux joyeuses manifestations.

 

 

Sonia avec Vertiges en Provence et l'Arapède vous invite... Dédicaces.

Sonia avec Vertiges en Provence et l'Arapède vous invite... Dédicaces.

Published by Pp editions
commenter cet article
5 septembre 2016 1 05 /09 /septembre /2016 12:26
Depuis 2011 où l'on reconnait Alice Hugo, Josette Pons, Erine Lechevalier, Natacha Rosso jusqu'à 2016 où l'on reconnait Brigitte Bansard-Jean, Henri  Mahé, Sonia Kitaëff, Pascale Falco à côté de la jeune Elsa Millon-Fauré, les six remises de prix des années antérieures...
Depuis 2011 où l'on reconnait Alice Hugo, Josette Pons, Erine Lechevalier, Natacha Rosso jusqu'à 2016 où l'on reconnait Brigitte Bansard-Jean, Henri  Mahé, Sonia Kitaëff, Pascale Falco à côté de la jeune Elsa Millon-Fauré, les six remises de prix des années antérieures...
Depuis 2011 où l'on reconnait Alice Hugo, Josette Pons, Erine Lechevalier, Natacha Rosso jusqu'à 2016 où l'on reconnait Brigitte Bansard-Jean, Henri  Mahé, Sonia Kitaëff, Pascale Falco à côté de la jeune Elsa Millon-Fauré, les six remises de prix des années antérieures...
Depuis 2011 où l'on reconnait Alice Hugo, Josette Pons, Erine Lechevalier, Natacha Rosso jusqu'à 2016 où l'on reconnait Brigitte Bansard-Jean, Henri  Mahé, Sonia Kitaëff, Pascale Falco à côté de la jeune Elsa Millon-Fauré, les six remises de prix des années antérieures...
Depuis 2011 où l'on reconnait Alice Hugo, Josette Pons, Erine Lechevalier, Natacha Rosso jusqu'à 2016 où l'on reconnait Brigitte Bansard-Jean, Henri  Mahé, Sonia Kitaëff, Pascale Falco à côté de la jeune Elsa Millon-Fauré, les six remises de prix des années antérieures...
Depuis 2011 où l'on reconnait Alice Hugo, Josette Pons, Erine Lechevalier, Natacha Rosso jusqu'à 2016 où l'on reconnait Brigitte Bansard-Jean, Henri  Mahé, Sonia Kitaëff, Pascale Falco à côté de la jeune Elsa Millon-Fauré, les six remises de prix des années antérieures...
Depuis 2011 où l'on reconnait Alice Hugo, Josette Pons, Erine Lechevalier, Natacha Rosso jusqu'à 2016 où l'on reconnait Brigitte Bansard-Jean, Henri  Mahé, Sonia Kitaëff, Pascale Falco à côté de la jeune Elsa Millon-Fauré, les six remises de prix des années antérieures...

Depuis 2011 où l'on reconnait Alice Hugo, Josette Pons, Erine Lechevalier, Natacha Rosso jusqu'à 2016 où l'on reconnait Brigitte Bansard-Jean, Henri Mahé, Sonia Kitaëff, Pascale Falco à côté de la jeune Elsa Millon-Fauré, les six remises de prix des années antérieures...

A partir du 5 septembre tous à vos plumes sur trois thèmes : le fantastique, le libre et l'expression de votre liberté ! Provence-poésie vous invite à l'envoi d'une nouvelle (gratuite pour les moins de dix-huit ans et les adhérents ou avec une inscription de 10 euros pour les autres :

Plumes en liberté

le septième concours des auteurs en Pays d'Aubagne.

Avis aux habitués et à tous ceux désireux de tenter leur chance.

Dix lauréats seront sélectionnés et l'un d'entre eux sera sacré grand prix de la ville pour 2017,

après Natacha Rosso, Gaël Angélis, Henri Mahé, Mélanie Révilla, Joëlle Solari et Brigitte Bansard-Jean qui sera le prochain grand prix ?

Le règlement peut vous être adressé par mail sur simple demande mais vous pouvez aussi le trouver ci-dessous :

CONCOURS DE NOUVELLES

des auteurs en Pays d’Aubagne

« Plumes en liberté »

Du 5 septembre 2016 au 5 janvier 2017 (extension spéciale)…

Le concours reste ouvert à toute personne de plus de 12 ans de langue française sous la condition que son récit suive les critères de la nouvelle. Les membres du bureau de l’association et du jury sont exclus du concours. Le jury final désigné devra noter les nouvelles entre 10 et 20.

Article 1 : participation au concours

L'envoi doit être fait par voie postale (le cachet de la poste faisant foi) : joindre deux enveloppes timbrées portant l'adresse du candidat et une fiche contenant autorisation d’utilisation et de publication de la nouvelle portant le titre de celle-ci puis les…nom, adresse, téléphone et e-mail du candidat… et impérativement la signature avec une autorisation parentale pour les moins de 18 ans. Les envois en recommandé ne seront pas acceptés. L'ensemble devra être adressé : Association Provence-poésie, concours, maison de la vie associative, 140 allée Robert Govi Les Défensions 13400 Aubagne.

Article 2 : présentation de la nouvelle

La nouvelle doit être au maximum de quatre pages recto A4. Elle doit être anonyme et rédigée très lisible (minimum Times12 ou Arial 11) en justifié avec marge 2. (Il n'est pas nécessaire de sauter de ligne). Elle doit avoir un titre différent de celui du concours (Plumes en liberté) et correspondre au thème choisi l’indiquant en haut de page (1 ou 2). Son envoi devra s’accompagner d’un fichier informatique (Word.doc) sur CD ou adressé par mail à pp.editions@yahoo.fr. L’association peut refuser tout dossier incomplet sans préavis.

Article 3 : particularités et thèmes de la nouvelle

La nouvelle se concrétise par sa brièveté, sa concision, son nombre restreint de personnages, son intrigue et si possible une fin surprenante à la manière de Maupassant. Elle exclut le portrait, le reportage, la chronique, le conte, le journal intime et le poème.

Tout texte raciste, ordurier, etc... sera refusé.

Pour thème, vous pouvez choisir entre les possibilités suivantes :

1/ Thème fantastique :Maupassant avait écrit : la réalité implacable me conduirait au suicide si le rêve ne me permettait d’attendre… Partant de là, évitant la facilité du rêve, adressez-nous une nouvelle fantastique qui permette d’échapper à notre réalité d’aujourd’hui.

2/ Thème libre : Laissez aller votre imagination de manière à nous surprendre en toute liberté (nous récompenserons l’originalité et la surprise).

3/Thème de la liberté : à partir de la phrase suivante (à incorporer) exprimez votre liberté en construisant la nouvelle : " Je regardais s’envoler l’hirondelle à travers les barreaux de ma fenêtre... "

Article 4 : réglementation générale

Le concours est gratuit pour un texte des adhérents et des moins de dix-huit ans. Pour les autres, inscription au concours : 10 euros. Au-delà d’un texte, les nouvelles supplémentaires seront accompagnées d’un chèque de 5 euros par titre pour tout concurrent. Aucun texte ne sera rendu.

Les nouvelles envoyées devront être agrafées, pages numérotées et en 6 exemplaires.

Article 5 : récompense prévue

Dix lauréats se verront offrir un recueil édité comprenant les dix nouvelles primées, un diplôme, une médaille et une coupe. (Des exemplaires supplémentaires du recueil peuvent être commandés à bas prix par les participants s’ils se signalent avant la remise de prix).

Au-dessous d’une certaine moyenne, les gagnants n’auront qu’une mention d’honneur. La meilleure nouvelle obtiendra le grand prix de la ville d’Aubagne avec un chèque de 100 euros et un bon d’achat de 50 euros dans le catalogue de Pp. La seconde, un chèque de 50 euros et un bon de 20 euros dans le catalogue Pp. La troisième, un chèque de 40 euros et un bon de 10 euros dans le catalogue. Cela en plus des trophées qu’ont les autres. Ces deux lauréats ne pourront représenter le concours durant une année mais ils pourront présenter le concours interne de l’association.

La remise des prix aura lieu dans le courant du mois de mars qui suit le concours. Les lauréats seront prévenus auparavant et devront être présents ou représentés par une personne hors jury et lauréats pour pouvoir recevoir leur prix.

Le jury sera composé d'écrivains et de personnalités indépendantes qui classeront les dix nouvelles sélectionnées : la décision du jury et le règlement du concours sont sans appel, tout participant devra les accepter sans réserve : renseignements complémentaires au 04 42 03 31 26.

Danyel Camoin, auteur, interprète et conférencier, président de l'association

Denise Biondo, auteur et présentatrice de lectures-spectacles, vice-présidente

Fait pour le 5 septembre 2016

Association Provence-poésie éditions

« Concours et collection des auteurs en pays d’Aubagne »

Maison de la vie associative –Les Défensions

140 Allée Robert Govi 13400 AUBAGNE

Mail : pp.editions@yahoo.fr

www.provence-poesie.info

Six recueils qui mettent en mémoire les textes des lauréats des années précédentes...
Six recueils qui mettent en mémoire les textes des lauréats des années précédentes...
Six recueils qui mettent en mémoire les textes des lauréats des années précédentes...
Six recueils qui mettent en mémoire les textes des lauréats des années précédentes...
Six recueils qui mettent en mémoire les textes des lauréats des années précédentes...
Six recueils qui mettent en mémoire les textes des lauréats des années précédentes...

Six recueils qui mettent en mémoire les textes des lauréats des années précédentes...

Published by Pp editions
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Pp éditions
  • Le blog de Pp éditions
  • : présentation des nouvelles, poèmes et livres de Provence-poésie avec ses auteurs attitrés: Nic Manday,Frank Zorra,Danyel Camoin...
  • Contact

Recherche

Liens