Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juin 2020 6 20 /06 /juin /2020 14:33
Et si je vous contais... PAVANE... deux nouveaux livres pour Pp éditions.
Et si je vous contais... PAVANE... deux nouveaux livres pour Pp éditions.

Et si je vous contais... PAVANE... deux nouveaux livres pour Pp éditions.

Pour la rentrée de Pp éditions, deux nouveaux titres

Le recueil de Contes de DANYEL CAMOIN : Et si je vous contais... en hommage à Maupassant.

Le recueil de Poésie de Guy AMSALLEM : Pavane

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
20 juin 2020 6 20 /06 /juin /2020 11:58
Denise BIONDO, prix Charles Moulin de la nouvelle à Montélimar
Denise BIONDO, prix Charles Moulin de la nouvelle à Montélimar
Denise BIONDO, prix Charles Moulin de la nouvelle à Montélimar
Denise BIONDO, prix Charles Moulin de la nouvelle à Montélimar
Denise BIONDO, prix Charles Moulin de la nouvelle à Montélimar
Denise BIONDO, prix Charles Moulin de la nouvelle à Montélimar
Denise BIONDO, prix Charles Moulin de la nouvelle à Montélimar
Denise BIONDO, prix Charles Moulin de la nouvelle à Montélimar
Denise BIONDO, prix Charles Moulin de la nouvelle à Montélimar
Denise BIONDO, prix Charles Moulin de la nouvelle à Montélimar
Denise BIONDO, prix Charles Moulin de la nouvelle à Montélimar
Denise BIONDO, prix Charles Moulin de la nouvelle à Montélimar
Denise BIONDO, prix Charles Moulin de la nouvelle à Montélimar
Denise BIONDO, prix Charles Moulin de la nouvelle à Montélimar

Denise BIONDO, prix Charles Moulin de la nouvelle à Montélimar

Provence-poésie éditions signale la remise des prix reportée au 12 septembre 2020 du grand prix littéraire Juliette Astier-Cestion à Montélimar.

Pour sa nouvelle La métamorphose de Nina, Denise BIONDO remporte un prix Charles MOULIN. L'occasion pour elle de revoir des amis dont on a été éloigné depuis mars par le Covid, dont Daniel AUGENDRE, notre grand prix de la ville d'Aubagne 2017 qui est lauréat du prix humour et Annick GAUTHERON, partenaire de Denise dans le recueil de nouvelles ; Le pouvoir des mots.

Bravo à Denise et à tous les autres lauréats de ce concours.

La nouvelle sera publiée dans le recueil de fin d'année 2020 de Provence-poésie éditions portant le titre : La force des mots.

 

Article FZ

 

Partager cet article

Repost0
15 juin 2020 1 15 /06 /juin /2020 07:49
Les poètes que Brassens chantait....
Les poètes que Brassens chantait....
Les poètes que Brassens chantait....
Les poètes que Brassens chantait....
Les poètes que Brassens chantait....
Les poètes que Brassens chantait....
Les poètes que Brassens chantait....
Les poètes que Brassens chantait....
Les poètes que Brassens chantait....
Les poètes que Brassens chantait....

Les poètes que Brassens chantait....

Rencontre au sommet : Brassens et Trenet.

Au bout de notre période confinée, si la situation le permet, Provence-poésie devrait présenter : Les poètes que Brassens chantait (2e édition)  avec de nouveaux partenaires.

La date de réservation  prévue pour le 13 juin  sera  reportée au 12 décembre vu le non-prêt de salle MVA avant les vacances.

Extrait de la lecture-spectacle :

"Grâce à Georges qui l’a mis en musique, ce poème d’Aragon (1897-1982) est devenu une chanson que Michelle Arnaud et Françoise Hardy précédant Danielle Darrieux (8 femmes) ont tout à tour interprétée…Nous avons donné en juin 2012 un coup de chapeau à Aragon…

Notre interprétation future sera très différente ; ceux qui étaient présents pour notre hommage s’en doutent…

Alors nous ne voulions pas commencer la journée par une scène de ménage mais là c’est Aragon qui nous l’a dit : Il n’y a pas d’amour heureux…(texte 1) Duo Denise Biondo  et Danyel  Camoin "

 

Mais derrière Aragon  se profileront :

Villon - Victor Hugo- Paul Fort- Jean Richepin- De Banville- Lamartine- Corneille- Antoine Pol - Francis Jammes et CharlesTrenet...

Puis Georges Brassens lui-même.

 

 

 

Article FZ  (en cours)

 

Le petit cheval de Paul FORT... et BRASSENS

Partager cet article

Repost0
14 avril 2020 2 14 /04 /avril /2020 16:27

Provence-poésie avait déclenché avant le confinement une série de repas de l'association au restaurant L'Origan à Roquevaire.

Quelques passages vidéo vous redonne l'ambiance et quelques visages vous rappelleront peut-être de bons souvenirs, de bons moments.

Après le repas, des textes bien sûr et des chansons de chacun des convives...

Quelques images des années précédentes : pas de repas cette année.
Quelques images des années précédentes : pas de repas cette année.
Quelques images des années précédentes : pas de repas cette année.
Quelques images des années précédentes : pas de repas cette année.
Quelques images des années précédentes : pas de repas cette année.
Quelques images des années précédentes : pas de repas cette année.
Quelques images des années précédentes : pas de repas cette année.
Quelques images des années précédentes : pas de repas cette année.
Quelques images des années précédentes : pas de repas cette année.
Quelques images des années précédentes : pas de repas cette année.
Quelques images des années précédentes : pas de repas cette année.
Quelques images des années précédentes : pas de repas cette année.

Quelques images des années précédentes : pas de repas cette année.

Partager cet article

Repost0
31 mars 2020 2 31 /03 /mars /2020 12:33
Rejoignez Vincente CHASTEL (quelques photos dans l'association)
Rejoignez Vincente CHASTEL (quelques photos dans l'association)
Rejoignez Vincente CHASTEL (quelques photos dans l'association)
Rejoignez Vincente CHASTEL (quelques photos dans l'association)
Rejoignez Vincente CHASTEL (quelques photos dans l'association)

Rejoignez Vincente CHASTEL (quelques photos dans l'association)

Provence-poésie présente la poésie libre de l'actualité avec le texte ci-joint qui vous engage à en écrire vous-même en toute liberté et pour élargir le cercle aux extérieurs non-adhérents à l'association, envoyez vos poèmes sur le contact du blog Le bon mot avec l'auteure du poème qui suit :

Vincente CHASTEL.

 

Article FZ

 

Ode au Corona

 

O, vraiment cruelle Nature

Qui nous donne à redouter

Ces petites créatures

Toutes d’épines couronnées !

 

Tout à coup, le cœur tremble, l’heure s’est arrêtée

Nul besoin, de courir, il faut te confiner !

 

L’avion reste au sol, l’auto au sous-sol,

La rue se calme et l’oiseau chante.

A la bourse, les cours tombent en cascade

Et les faiseurs de roi perdent leur superbe et leur voix !

 

Confinés eux aussi derrière leur fenêtre

Leur bobine apparait telle un spectre égaré

Leurs mots sont emmêlés

Et leurs dires idiots

N’ont de sens que pour eux

Avant d’en n'avoir plus.

 

O vraiment cruelle Nature

Quand tu décides de t’éclater

Tu n’as plus aucune pitié

Pour nos simples créatures.

 

Mais issus de toi, nous savons bien

Que durer, sera recommencer

Et que demain enfin

J’ouvrirai ma fenêtre

Ce sera le printemps, ou ce sera l’été

Je crois qu’il sera beau !

 

21 mars 2020

 

 

 

Partager cet article

Repost0
12 mars 2020 4 12 /03 /mars /2020 13:00
Il était une fois un poète, un ami... Marcel BARIL.
Il était une fois un poète, un ami... Marcel BARIL.
Il était une fois un poète, un ami... Marcel BARIL.
Il était une fois un poète, un ami... Marcel BARIL.
Il était une fois un poète, un ami... Marcel BARIL.
Il était une fois un poète, un ami... Marcel BARIL.
Il était une fois un poète, un ami... Marcel BARIL.

Il était une fois un poète, un ami... Marcel BARIL.

Marcel BARIL nous a quitté, un disparu de plus ; un de plus, un de moins et le spectacle continue...

Marcel était le président de la petite édition, un des premiers éditeurs des livres de Danyel CAMOIN :"J'ai même rencontré le chaperon rouge", c'était aussi un ami qui a partagé des stands de dédicaces avec lui ; il fut un des premiers participants de notre concours de nouvelles remportant le deuxième prix en 2011.

Nous lui rendons de loin un dernier hommage en souvenir de soirées communes...

Ainsi qu'à d'autres comme Maurice CHEVALY, le conteur de la PROVENCE, également disparu, nous dédions notre poème : On se retrouvera...

Et celui de Grand corps malade : Les absents.

Adieu Marcel, adieu Maurice, que les nuages vous soient confortables.

 

Article FZ

Photos archives

On se retrouvera sur une étoile

(rondel grand prix d’honneur de

l’Académie de Provence 2011 

à Danyel CAMOIN)

 

 

 

 

On se retrouvera, un jour, sur une étoile.

Il ne faudrait jamais quitter le saint espoir

Nous resterons guidés par ce ruban de toile

Que je laisse flotter au petit vent du soir.

 

Au clair de la lune que la nuit dévoile

Dans le cristal brillant du plus grand encensoir,

On se retrouvera, un jour, sur une étoile.

Il ne faudrait jamais quitter le saint espoir.

 

Le drap blanc du linceul nous servira de voile

Pour emporter très haut nos âmes en peignoir,

Et faire enfin rejoindre en une seule moelle

Les amoureux de sang sortis du long couloir.

On se retrouvera, un jour, sur une étoile.

Partager cet article

Repost0
9 mars 2020 1 09 /03 /mars /2020 14:28
La gent féminine domine cette année la remise de prix du concours national...
La gent féminine domine cette année la remise de prix du concours national...
La gent féminine domine cette année la remise de prix du concours national...
La gent féminine domine cette année la remise de prix du concours national...
La gent féminine domine cette année la remise de prix du concours national...
La gent féminine domine cette année la remise de prix du concours national...
La gent féminine domine cette année la remise de prix du concours national...
La gent féminine domine cette année la remise de prix du concours national...
La gent féminine domine cette année la remise de prix du concours national...
La gent féminine domine cette année la remise de prix du concours national...
La gent féminine domine cette année la remise de prix du concours national...
La gent féminine domine cette année la remise de prix du concours national...
La gent féminine domine cette année la remise de prix du concours national...

La gent féminine domine cette année la remise de prix du concours national...

Un lauréat de l'an dernier amuse les lauréats de cette année avec le corbeau.

Alors que, pendant trois ans, précedemment le grand prix de la ville d'Aubagne était remis à des hommes : Daniel AUGENDRE, Zavèn SARAFIAN et Michel TOCHE,  cette année Dominique BAUDOUIN remporte une écrasante victoire en plaçant sa nouvelle : D'encre et de sang devant 100 autres nouvelles et pas des moindres ! Non seulement cela  mais avec une moyenne donnée par le jury final nettement au dessus des autres, D'encre et de sang et Le cercueil des vivants dominent la remise des prix.

Et là, un coup de coeur du président, la deuxième gagnante  : Lauralie ALFONSI, (05) malheureusement absente au dernier moment de la remise des prix,(voir le sous-article qui lui est consacré ci-dessous) n'a que treize ans et demi.

Derrière elles , une retrouvaille, déjà deux fois gagnante dans ce concours dont en 2014 pour le grand prix de la ville, on retrouve Mélanie REVILLA (48)(pour sa nouvelle : Tout contre toi) : un beau tiercé !

N'oublions pas les autres car 12 nouvelles choisies parmi 101, cela se chiffre remarquablement et comme l'a dit le président, ils méritent tous des félicitations.

Elie NICOLOPOULOS  pour le Discours (deuxième fois lauréat)

Guy AMSALLEM  pour Les maux des mots (86 ans)

Marina MENGUAL (77) pour Vers un monde meilleur (15 ans)

Michel CAHOUR  pour La sortie  (troisième fois lauréat)

Patrick LEIDET  pour L'erreur est Inhumaine

Bernard ROYER (83) pour Retour aux sources

Hélène MAGRON   pour Dimitri

Emilie COIGNARD  pour Les cinq doigts de la main (troisième fois lauréate)

Martine BONTOUX pour  Le vrai Pouvoir (deuxième fois lauréate)

Nos félicitations renouvellées à Tous après un grand Bravo par l'accordéon !

 

Dans la photo de groupe, Marina MENGUAL (15 ans) et Guy AMSALLEM (86 ans) n'est ce pas inter génération ?

 

(voir la photo du groupe: toutes les photos ne sont pas encore disponibles et l'article n'est pas forcément complet)

Photos Bernard Oursinus

Article FZ

Lauralie ALFONSI (deuxième photo) est dans le  05 à  La Bâtie-Vieille.

Regrettant son absence involontaire à la remise des prix, elle adresse au jury ses remerciements et ces quelques mots de présentation.

"Âgée de 13 ans et demi, je suis actuellement scolarisée à Gap en 3ème. Passionnée de littérature et grande lectrice, j'ai commencé à écrire des petits récits puis des nouvelles et des poésies à l'âge d'environ 8 ans. Je suis actuellement en train d'achever mon premier roman qui va paraître prochainement. J'apprécie particulièrement la littérature fantastique mais mes goûts sont assez éclectiques et je m'intéresse aussi aux auteurs contemporains. Je suis par exemple une grande admiratrice d'Amélie Nothomb ou des écrivains des petits bonheurs quotidiens comme Philippe Delerm. J'apprécie également de lire des livres de philosophie. Dans l'avenir, je souhaite être professeure de français et écrivain en parallèle, une double vocation qui me permettrait de transmettre ma passion des mots aux jeunes et peut-être de contribuer à accomplir un rêve qui serait de leur redonner la passion de la lecture, dans notre société très "technologique".

Ceux qui veulent avoir un aperçu de son talent peuvent lire dans le recueil de la fête des mots :  Le cercueil des vivants.

Voir ci-dessous en parution son roman :Les anneaux de l'inspiration.

 

Dominique BAUDOUIN,  Aix en Provence, gagnante du grand prix de la ville d'Aubagne, vous parle :

"A cinq ans, j’ai appris à lire. Et le monde s’est éclairé.

Depuis, pour la littérature, j’ai une vraie passion, ou plutôt, je l’avoue, une addiction qui n’a jamais faibli. Au point que j’ai choisi de l’enseigner pendant plus de vingt ans. Mes auteurs préférés : Maupassant pour le cisèlement des mots, Proust pour la profondeur de l’analyse et la peinture de la haute société de la fin du XIXème siècle, mais aussi Céline pour le choc de l’écriture, Rimbaud pour la modernité, Duras pour la musicalité si particulière de son phrasé. Et puis… la littérature anglo-saxonne, avec ces romanciers géniaux qui nous embarquent dans les méandres de leurs histoires si bien orchestrées.

Parallèlement j’ai toujours beaucoup écrit : des poèmes, des chansons, des nouvelles… qui sont restés dans mes tiroirs jusqu’à très récemment. C’est en 2018 que j’ai eu l’idée d’un dialogue « philosophique » entre cinq amies de plus de cinquante ans persuadées que leur vie amoureuse était devant elles. Ce fut le déclic. La publication de mon premier livre Poursuivons l'aventure ! a dynamisé mon inspiration. Puis, Provence Poésie m’a donné l'envie et l’audace de présenter ma nouvelle au concours de la ville d’Aubagne. Aujourd'hui, j’achève un recueil de poèmes, et j’ai vraiment envie de continuer à écrire de la fiction."

 

FZ

 

Le roman de Lauralie ...

Le roman de Lauralie ...

Partager cet article

Repost0
9 mars 2020 1 09 /03 /mars /2020 14:27
la fête des mots 7 mars 16 h spectacle de lectures animées et remise des prix  du 10 e concours.
la fête des mots 7 mars 16 h spectacle de lectures animées et remise des prix  du 10 e concours.
la fête des mots 7 mars 16 h spectacle de lectures animées et remise des prix  du 10 e concours.
la fête des mots 7 mars 16 h spectacle de lectures animées et remise des prix  du 10 e concours.
la fête des mots 7 mars 16 h spectacle de lectures animées et remise des prix  du 10 e concours.
la fête des mots 7 mars 16 h spectacle de lectures animées et remise des prix  du 10 e concours.
la fête des mots 7 mars 16 h spectacle de lectures animées et remise des prix  du 10 e concours.
la fête des mots 7 mars 16 h spectacle de lectures animées et remise des prix  du 10 e concours.
la fête des mots 7 mars 16 h spectacle de lectures animées et remise des prix  du 10 e concours.
la fête des mots 7 mars 16 h spectacle de lectures animées et remise des prix  du 10 e concours.
la fête des mots 7 mars 16 h spectacle de lectures animées et remise des prix  du 10 e concours.
la fête des mots 7 mars 16 h spectacle de lectures animées et remise des prix  du 10 e concours.
la fête des mots 7 mars 16 h spectacle de lectures animées et remise des prix  du 10 e concours.
la fête des mots 7 mars 16 h spectacle de lectures animées et remise des prix  du 10 e concours.

la fête des mots 7 mars 16 h spectacle de lectures animées et remise des prix du 10 e concours.

Le 7 mars, avant la remise des prix du 10 e concours de nouvelles des auteurs en pays d'Aubagne, vers 16 h avait lieu la fête des mots avec nos partenaires et Edouard, présentée par Denise Biondo  avec à l'entrée Fériel, étudiante bénévole à Provence-poésie et Micheline DAOU de retour parmi nous.

Dans le jury final 2020 : Isabelle SACHOT de la médiathèque, Daniel GLIZE de L'UTL, Chris BERNARD, président de Portique (Drôme), Jeanne SOLE, Michel TOCHE, gagnant de 2019 et Claudie CANU, présidente.

Le spectacle tournait autour des nouvelles de nos précédents candidats au concours et notemment, Jeanne Solé,( tempo) Joëlle Foin (Noël Marie), Clhoé Denayer ( le passager du train) et Christian Tringa  (La scoumoune) et des textes de Guy de MAUPASSANT (Le Moulin, Les Tombales, Terreur. et l'Oiseleur interprété en duo par Fériel et le président ).

L'accompagnement musical à l'accordéon était d'Alain VERRIEZ.

Sur le rideau noir sur chacune des lettres de MOTS trônait une photo des quatre nouvellistes dont le texte était répercuté en scène et tous les textes se classaient  derrière l'initiale dans l'ordre  : M.o.t.s. ; les lettres étant supportées en caractères plus gros par quatre partenaires.

Parmi le M, "Mario et sa marionnette" par Christian TRINGA et Christine sur les traces de MAE : ça fait mal !, parmi le O "l'orage" de Brassens par Patrick et parmi le T, "Dans le train" en coup de chapeau au doyen de l'association : Emile MIHIERE, 97ans et dix ans dans l'association, par Dominique, Sonia et Danyel, puis regroupant les quatres lettres en initiales un texte qui a amusé la salle : "Maître Olive Très Seul" . (Texte en fin d'article)

 Jeanne SOLE,  membre du jury concours, était présente dans le spectacle pour apprécier le visu scénique de son écrit : Tempo.

La remise de prix était accompagnée du prix de participation à l'association  cette année ; Joëlle SOLARI et Edouard ROSTAIN remportaient la médaille de Frédéric MISTRAL jointe au diplôme, et de nombreuses récompenses aux participants présents proches des lauréats par leur résultat :   Sonia KitAEFF, Zavèn SARAFIAN, Christian TRINGA  et quelques autres recevaient une médaille  porte-clef à l'effigie de Frédéric MISTRAL et des bons d'achats.

Cette année exceptionnellement douze lauréats dont deux de moins de dix-huit ans pour fêter les dix ans du concours et de nombreux bons d'achat ajoutés aux trois chèques des trois premiers.

Denise BIONDO et Claudie CANU accompagnées de Monsieur Philippe AMY, adjoint au maire, délégué à la Culture et Valérie MORINIERE, conseillère municipale déléguée à la vie associative, représentant la ville d'Aubagne donnaient les prix après le spectacle.

Un livre gagné par la mère d'une lauréate,  durant l'entracte, et des chansons pour clôturer l'après-midi  par Dominique BAUDOUIN et Edouard avec le verre de l'amitié vers 19h.

Distribution de recueils complémentaires et validation de bons d'achats près des auteurs.

Dominique BAUDOUIN (D'encre et de sang) et Lauralie ALFONSI  (Le cercueil des vivants) remportent les grands prix devant une  jeune vétérante, gagnante du grand prix en 2014 : Mélanie REVILLA (Tout contre toi).

Tiercé de Dames pour la journée de la femme 2020. (Voir l'article suivant)

Dix ans de grand prix de la ville : Natacha ROSSO (2011) Gaël ANGELIS (2012) Henri MAHE (2013) Mélanie REVILLA (2014) Joëlle SOLARI (2015) Brigitte BANJEAN (2016) Daniel AUGENDRE (2017) Zavèn SARAFIAN (2018) Michel TOCHE (2019) Dominique BAUDOUIN (2020).

 

 

article en cours

photos et vidéo en attente

 

Maître Olive Très Seul  d’après Danyel CAMOIN (Poutounades)

 

-Tiens, la voiture de la Poste s’arrête devant la porte du moulin…

La factrice (casquette et sacoche) :

-Bonjour Maître Olive, comment ça va ?

-Tout irait bien si je n’étais pas si seul …

-Mais vous n’êtes pas seul puisque je suis là…

-Oui mais vous, ma belle, vous ne faites que passer !

-J’apporte le courrier, maître Olive…

-Oui, je sais, je n’ai jamais eu si belle compagnie, mais vivre dans un moulin…

-Justement on dit entrer comme dans un moulin !

-Oui, eh bien, dans ce moulin, plus personne n’entre…

-Faut faire un peu de publicité ; on visite bien le moulin de Daudet pourquoi pas celui de Maître Olive.

-Parce que celui de Daudet c’était un moulin à vent, avant, avec de grandes ailes, et le mien ce n’est qu’un moulin à huile !

-Mais l’huile, c’est important.

-Mais, céans, les moulins à huile sont devenus modernes et n’utilisent plus les scourtins et les presses à manivelle. Et moi je n’ai plus d’huile ; je rouille.

- Qu’importe, il suffirait d’un fait particulier pour attirer l’attention, la solitude ça n’existe pas, comme dit Gilbert, je vais répandre la nouvelle que dans le moulin vous cachez un trésor…

-Oui, si vous voulez, moi, je vais me reposer en attendant, allez-y…

Il passe derrière le rideau noir. Elle se tourne  en parlant lentement :

Et il en fut ainsi. Quelques jours plus tard, quand je revins, je trouvais Maître Olive mort seul dans le moulin, il avait été assassiné ! Sans doute un malfaiteur avait dû vouloir voler son or et j’ai regretté mon idée. Son seul trésor c’était son huile, le pauvre homme.

Un personnage tout en noir apparaît :

Mais pourtant, le lendemain, le moulin était plein de monde et tous les gens de la petite ville voisine accompagnèrent le défunt au cimetière. Ce fut ainsi que pour son dernier voyage…Maître Olive ne fut pas seul.

interprètes : Danyel en vieux meunier  puis en personnage noir – La factrice : Monique

Les livres présentés en table d'auteurs pour la fête des mots.
Les livres présentés en table d'auteurs pour la fête des mots.
Les livres présentés en table d'auteurs pour la fête des mots.
Les livres présentés en table d'auteurs pour la fête des mots.
Les livres présentés en table d'auteurs pour la fête des mots.
Les livres présentés en table d'auteurs pour la fête des mots.
Les livres présentés en table d'auteurs pour la fête des mots.

Les livres présentés en table d'auteurs pour la fête des mots.

Maé et Mal avec M l'initiale de la fête des MOTS.

Partager cet article

Repost0
21 février 2020 5 21 /02 /février /2020 13:11
En juin 2017, l'équipe rendait hommage à Jean Di FUSCO, le premier grand poète membre de l'association...
En juin 2017, l'équipe rendait hommage à Jean Di FUSCO, le premier grand poète membre de l'association...
En juin 2017, l'équipe rendait hommage à Jean Di FUSCO, le premier grand poète membre de l'association...
En juin 2017, l'équipe rendait hommage à Jean Di FUSCO, le premier grand poète membre de l'association...
En juin 2017, l'équipe rendait hommage à Jean Di FUSCO, le premier grand poète membre de l'association...
En juin 2017, l'équipe rendait hommage à Jean Di FUSCO, le premier grand poète membre de l'association...

En juin 2017, l'équipe rendait hommage à Jean Di FUSCO, le premier grand poète membre de l'association...

Le 8 novembre 2019, à l'occasion de l'inauguration de la réunion réservée à la lecture libre des adhérents, Vincente CHASTEL et Jean-André MARGOSSIAN, deux gagnants du prix de poésie Jean DI FUSCO pourront avec Danyel CAMOIN déclamer quelques poèmes du capitaine à qui toute l'équipe a rendu hommage en juin 2017, l'année de sa mort, en présence de son épouse. (voir photos)

Jean Di FUSCO, à l'origine d'une chanson de Mireille MATHIEU et de la dédicace du maire de Marseille sur notre "petit guide poétique des trésors de Marseille" pour lequel il a écrit plusieurs textes, reste, pour les anciens de l'association, un spécialiste du sonnet mais avant tout un ami.

Il est le troisième grand disparu de l'association derrière notre conteur-nouvelliste Francis TRIAY (également artiste et potier) et notre interprète théâtral Joseph LEVONIAN (également membre du bureau jusqu'à sa mort).

Beaucoup de nos amis d'hier habitent les nuages mais les disparus ne sont vraiment morts que si on les oublie.

 

 

article FZ

Quelques images de nos précédentes rencontres...
Quelques images de nos précédentes rencontres...
Quelques images de nos précédentes rencontres...
Quelques images de nos précédentes rencontres...
Quelques images de nos précédentes rencontres...
Quelques images de nos précédentes rencontres...
Quelques images de nos précédentes rencontres...
Quelques images de nos précédentes rencontres...
Quelques images de nos précédentes rencontres...
Quelques images de nos précédentes rencontres...
Quelques images de nos précédentes rencontres...
Quelques images de nos précédentes rencontres...
Quelques images de nos précédentes rencontres...
Quelques images de nos précédentes rencontres...
Quelques images de nos précédentes rencontres...
Quelques images de nos précédentes rencontres...
Quelques images de nos précédentes rencontres...
Quelques images de nos précédentes rencontres...
Quelques images de nos précédentes rencontres...
Quelques images de nos précédentes rencontres...
Quelques images de nos précédentes rencontres...
Quelques images de nos précédentes rencontres...
Quelques images de nos précédentes rencontres...
Quelques images de nos précédentes rencontres...
Quelques images de nos précédentes rencontres...
Quelques images de nos précédentes rencontres...
Quelques images de nos précédentes rencontres...
Quelques images de nos précédentes rencontres...
Quelques images de nos précédentes rencontres...
Quelques images de nos précédentes rencontres...
Quelques images de nos précédentes rencontres...
Quelques images de nos précédentes rencontres...
Quelques images de nos précédentes rencontres...
Quelques images de nos précédentes rencontres...
Quelques images de nos précédentes rencontres...

Quelques images de nos précédentes rencontres...

C'était pour vous souhaiter une bonne rentrée quelques images de nos lectures-spectacles passées en attendant la causerie de Raimu et  des contes dans nos prochaines rencontres en fin d'année.

La partie de cartes -  Un hommage à Carpita- Le rosier de Me Husson- L'indien à l'Artéka-La femme du boulanger- L'histoire du manteau- Le mouton à cinq pattes-On ne voit pas le temps passer- Les naufragés de l'aioli- Amsterdam- Les bonbons- Jeff- La parure- Le papet- Au suivant- L'affaire Blaireau-Au bar de Tonton- Au delà de l'hiver- Un verre de larmes-Le miroir et la poupée- La réplique- Rosy et John- Une femme honnête n'a pas de plaisir- Zorro est arrivé- Salade de fruits-La cuisine au beurre- La grande vadrouille- La bande à Bonnot-La valse à mille temps- La chambre- Le facteur- L'emmerdeur- la demoiselle sur la balançoire - Un crime au paradis- Ouvrez la cage aux oiseaux.

A bientôt

L'équipe de Provence-poésie éditions

Pierre BACHELET et Patricia GRILO ont repris en duo la chanson des vieux amants de Jacques BREL.

Un clic ci-dessous pour écouter...

Denise et Danyel entrent dans les mots de Pierre  Bachelet et Florence Arthaud en hommage de lecture-spectacle  pour le texte : FLO

Pour écouter clic ci-dessous

Partager cet article

Repost0
10 février 2020 1 10 /02 /février /2020 21:09

extrait de conférence de Bachelet : interview henri Chapier

conférence : la poésie des portées de Bachelet à Marseille
conférence : la poésie des portées de Bachelet à Marseille

conférence : la poésie des portées de Bachelet à Marseille

Provence-poésie soutient la causerie de Danyel CAMOIN au club CAstéropoulos 69 rue Sylvabelle 4e étage tempo sous la présidence de Jehan ARMAGNAC avec la participation de Guy FEUGIER et Edouard.

Cette causerie fait suite à celle faite à Aubagne en juin 2019 et se fera vers 17h15 le 13 février 2020. L'entrée est gratuite.

 

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de PP éditions
  • : Présentation de nouvelles, poèmes et livres de Provence-Poésie avec ses auteurs attitrés : Denise BIONDO, Frank ZORRA, Danyel CAMOIN, Emile MIHIERE, Joëlle SOLARI... Infos sur les lectures-spectacles et les autres activités avec collège ou maison de retraite...
  • Contact

Recherche

Liens