Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 mai 2015 3 27 /05 /mai /2015 16:39
Un spectacle et plusieurs livres que les auteurs de Pp offrent à la jeunesse...
Un spectacle et plusieurs livres que les auteurs de Pp offrent à la jeunesse...
Un spectacle et plusieurs livres que les auteurs de Pp offrent à la jeunesse...
Un spectacle et plusieurs livres que les auteurs de Pp offrent à la jeunesse...

Un spectacle et plusieurs livres que les auteurs de Pp offrent à la jeunesse...

Provence-poésie n'a aucunement l'intention d'abandonner les lectures spectacles, les éditions et les ateliers écriture et lecture existants, ni sa collection des auteurs en pays d'Aubagne mais simplement l'association ouvre une porte aux jeunes avec son édition jeunesse tenu par des auteurs qui s'adressent aux jeunes et avec son mini-spectacle programmé au collège avec la participation de cinq élèves en lecture particulière.

Cette ouverture pourrait orienter des talents jeunes cachés qu'on a aperçus, à concourir à notre concours national de nouvelles où déjà cette année un nouvelliste de quinze ans a obtenu le cinquième prix parmi les adultes.

N'ayant pas encore pu installer sur Aubagne le rapport avec les jeunes qu'elle a eu à Nans les Pins en jury d'un concours de poésie autour de 12 ans avec la création d'un magazine artisanal nommé Po et Zie qui était offert aux gagnants, Provence-poésie persiste cette année à offrir un pourcentage de réduction sur ses productions par la carte jeunes aubagnaise.

Spectacle : Affabulations littéraires, de La Fontaine à Maupassant

Nota : Hugo Clary était remplacé par Clément Figueroa dans le rôle du dessin.

Article FZ

Repost 0
Published by Pp editions
commenter cet article
21 mai 2015 4 21 /05 /mai /2015 14:18
Un petit spectacle de lectures sympa de La Fontaine à Maupassant encadré par des chansons...
Un petit spectacle de lectures sympa de La Fontaine à Maupassant encadré par des chansons...
Un petit spectacle de lectures sympa de La Fontaine à Maupassant encadré par des chansons...
Un petit spectacle de lectures sympa de La Fontaine à Maupassant encadré par des chansons...
Un petit spectacle de lectures sympa de La Fontaine à Maupassant encadré par des chansons...
Un petit spectacle de lectures sympa de La Fontaine à Maupassant encadré par des chansons...
Un petit spectacle de lectures sympa de La Fontaine à Maupassant encadré par des chansons...
Un petit spectacle de lectures sympa de La Fontaine à Maupassant encadré par des chansons...
Un petit spectacle de lectures sympa de La Fontaine à Maupassant encadré par des chansons...

Un petit spectacle de lectures sympa de La Fontaine à Maupassant encadré par des chansons...

Provence-poésie a lancé le petit spectacle de lectures et chansons au collège Sarraute le 28 mai avec la participation de cinq élèves de 4e et deux guitares.

Michel Isard et Yann Dubreil pour la partie musicale accompagnés pour les textes par Denise Biondo, Danyel Camoin, Geneviève Casaburi et Joëlle Solari étaient présents.

Spectacle en huit clos à l'intérieur de l'amphi du collège en présence de Myriam Rottée.

Quelques photos de l'équipe en actions.

Repost 0
Published by Pp editions
commenter cet article
21 mai 2015 4 21 /05 /mai /2015 09:15
Joëlle Foin depuis Aubagne aux messagers de l'instant jusqu'au voyage autour de sa petite fille...
Joëlle Foin depuis Aubagne aux messagers de l'instant jusqu'au voyage autour de sa petite fille...
Joëlle Foin depuis Aubagne aux messagers de l'instant jusqu'au voyage autour de sa petite fille...
Joëlle Foin depuis Aubagne aux messagers de l'instant jusqu'au voyage autour de sa petite fille...
Joëlle Foin depuis Aubagne aux messagers de l'instant jusqu'au voyage autour de sa petite fille...
Joëlle Foin depuis Aubagne aux messagers de l'instant jusqu'au voyage autour de sa petite fille...

Joëlle Foin depuis Aubagne aux messagers de l'instant jusqu'au voyage autour de sa petite fille...

Joëlle Foin récidive et présente sa troisième incursion dans la littérature éditée par Pp : après une apparition dans Tous les chemins mènent à Aubagne et le fabuleux recueil des messagers de l'instant, elle s'adresse à sa petite fille par un livret tout public en images et elle le dédicacera le 30 mai après-midi à La Destrousse dans le hall du centre commercial Casino.

Joëlle également interprète de textes dans les lectures spectacles de Pp a été aussi l'indienne

d'un duo choc d'après Bécaud à Aubagne et elle est aussi animatrice d'atelier d'écriture.

N'hésitez pas à la rencontrer : le 5 décembre avant les cadeaux de Noël elle dédicacera sur les tables de Pp au cours de la lecture-spectacle : Salves d'or.

Repost 0
Published by Pp editions
commenter cet article
21 mai 2015 4 21 /05 /mai /2015 09:11
Le retour de Frank Zorra. Une suite de : Je suis né à Marseille.Dédicaces La Destrousse 30 mai.
Le retour de Frank Zorra. Une suite de : Je suis né à Marseille.Dédicaces La Destrousse 30 mai.

Le retour de Frank Zorra. Une suite de : Je suis né à Marseille.Dédicaces La Destrousse 30 mai.

 Bonjour. Je m'appelle Zorra, Frank Zorra, comme Zorro mais avec un a. Désolé de manquer les journées de la femme, mon bouquin ne paraît qu'après et c'est pourtant un immense hommage aux dames et notamment à la vieille dame du palais Longchamp.

Mais j'étais pris par une enquête auprès de deux superbes dames : Josiane et Emilie ...

Vous ne connaissez pas ? Oh ! Renseignez-vous auprès de Pp éditions : elles ont emprunté les plumes de Geneviève Casaburi et Christine Lubrano dans l'impossible crime : ma plus longue enquête, publiée depuis le 14 mars. Une aventure danns Marseille à ne pas manquer : un rendez-vous près d'Endoume, sur le pont de la fausse monnaie !

Mais pour ceux qui préfèrent (s'il y en a) mes enquêtes plus rapides et plus nombreuses, voici la suite de : Je suis né à Marseille et "ça va chauffer " !

La clef de l'énigme : Mésaventures de détective... (mes aventures de détective, mémoire de mésaventures !)  aux bons soins de Nombre 7 éditions : on n'a lésiné sur rien, même pas sur la couverture, on craint "dégun " !

La couverture du livre est en rapport avec deux enquètes qui y sont insérées :

Mère belle un peu agitée et la vieille dame du Palais Longchamp.

 

Alors à bientôt, Mesdames  !

 

 

Ci-dessous pour les "fans" un accompte...*

avec l'autorisation exceptionnelle de l'association

Un ... ... Accident de parcours

 

Un fracas épouvantable ! Des tôles se sont encore froissées. Et moi, essoufflé, contusionné, mais vivant, je sors en titubant. Sous les arbres bordant la route.

La tête de l'homme dans l'autre voiture a traversé le pare-brise.

Une femme éjectée du même véhicule se rue sur moi et tape sur mon corps avec ses petits poings.

Pendant qu’on me charge dans l'ambulance, elle crie : « Salaud, vous avez tué Beethoven ! »

Tout le long du trajet, j’entends sa phrase et vois son visage : une rousse avec une coupe au carré et des lunettes fines noires. Une douce sainte-nitouche ! De quoi rêver à son parfum qui flotte encore autour de moi. Un parfum qui prévient parce que trop indicateur : poison, de Dior.

 

Toute la durée de son hospitalisation, l'idée n'a pas quitté ma tête de détective. Retrouver Isabelle Moreau. Oui, c'est le nom supposé de la compagne du mort. Et la retrouver, c'était suivre le constat « amiable » fait par les gendarmes de Roquevaire.

Bonus-malus ce n'était plus le problème ! Pas plus que les contusions, l'arcade sourcilière ouverte et le reste. Ce qui primait : c'était le regard haineux d'Isabelle…

À la sortie, j’invite la fille à prendre un verre à la terrasse d'un café. Les questions fusent :

— Pourquoi s'appelait-il Beethoven ton copain ?

— Il aurait dû s'appeler Bitauvent, tu comprends ce que je veux dire ?

— Vouais, mais tu te moques de moi ?

— Non, c'était un chaud lapin naturiste que j'aimais bien : il parlait bien ; je dirai une super langue ! En fait, on l'appelait ainsi à cause de sa surdité.

— Il était sourd ?

— Oui. C'est ce que j'ai dit. Non ?

— Voilà ce qui explique que mon coup de klaxon au pont de Lascours n'ait servi à rien.

— Il aurait mieux valu un appel de phares.

— En plein jour ?

— Alors c'était le destin ! »

La belle rousse se rapproche de moi et pose sa main sur la mienne qui ne tient pas le verre…

— Mec ! Beethoven et moi étions sur un coup et sans lui je vais finir en prison.

— Qu'est-ce que tu racontes ?

— Il devait m'aider à récupérer des documents dans un coffre. C'est simple, non ?

— Ton musicien, c'était plutôt un serrurier. Y jouait de ses doigts sur la combinaison ?

— Sur ma combinaison ? Un pianiste, virtuose du sexe.

— Vulgaire mais précis et, pour pianoter sur toi, il devait jouer aussi sur le coffre, n'est-ce pas ?

— On parle pour rien. À moins que tu le remplaces…

— Eh ! Je suis ancien flic, pas casseur !

— Tu as tué Beethoven ! Tu es maintenant responsable de moi.

— Oh ! Tu ne trouves pas que tu pousses… Non ?

— Pourquoi tu me regardes comme cela ?

— Je sais pourquoi un jour les femmes mèneront le monde…

— Un certain Frank Zorra a écrit : ce ne sera pas plus mal.

— D'où tu connais ce livre, toi ?

— J'ai lu tous les livres de Zorra.

— Même les westerns ?

— Également ! J'aime son écriture…

— Bon, moi aussi, je connais, mais pas pour les mêmes raisons. Je suis un intime de l'auteur.

— Pour être aussi intime avec moi, il n'y a qu'un pas à faire…

 

Et j'y suis allé pour ses beaux yeux verts : faut être bête ! J'ai les mêmes. Mais je ne suis qu'un homme, rien qu'un homme ! -C’est bien à cause de cela que pendant la guerre les gouvernements ont utilisé les Sexpionnes comme Mata-Hari-. Et je vais vous dire le plus beau. C'est que je me suis retrouvé coincé dans la salle des coffres par des systèmes automatiques tel un abruti : un vrai piège à cons ! Heureusement je n'ai pas de con, n'est-ce pas ? Et sans la douce Cathie (le commissaire Scrivat) je serais sûrement en prison en ce moment.

Ho ! Ce fut très dur pour en sortir. Pour lui expliquer ce que je ne comprenais pas ! En fait c'est avec elle que j'ai compris : Isabelle Moreau, ce n'était pas son nom. La belle accidentée s'appelait Geneviève Graine et Beethoven n'était que son beau-frère Henri Moreau. Moreau était donc son nom à lui. Alors toute son histoire d'amour et ses documents : du pipeau ! En fait, dans le coffre, il n'y avait rien ! L'argent d'une lourde transaction bancaire était en effet dans une valise et elle a piqué celle-ci pendant que tous les signaux d'alarme me jouaient l'ouverture de la cinquième de Beethoven, version électronique. Ainsi à l'analyse : c'était un cerveau la fille ! Tout ce qui sautait aux yeux quand on la regardait, puis tout ce qu'on ne voyait pas dans sa petite tête, donnait un corps qui sort du lit avec le cerveau du délit. Deux points cul-minants dans une seule femme : Sainte-Geneviève ! Elle m'a eu, d'accord, j'ai perdu une manche mais pas la Belle ! (Oui, c'est un jeu de mots, vous allez voir par la suite…)

 

J'ai cherché longtemps. Les belles rousses aux yeux verts ne manquaient pas. Mais un cerveau dans un corps si fin et parfumé pour un Nez comme le mien, cela me laissait une image de déesse presque auréolée ; à première vue, je comptais lui mettre un bon coup de pied quelque part et la place ne manquait pas au postérieur. Puis ce parfum inoubliable, je l'ai humé du premier coup sur cette dame qui passait en m’évitant de son mieux, perruque blonde, lunettes noires et deux ongles cassés par la poignée de la valise. Elle avançait vers les guichets de l'aéroport. Je suis arrivé derrière elle. L'ondulation de ses hanches aurait pu attirer… J'ai posé ma main sur la sienne et j'ai pris la poignée pour la soulager. J'ai porté la valise… Son regard,-fusillé du regard que j'étais- de quoi… De quoi rentrer dans sa coquille ! Mais moi j'en sortais et deux regards verts face-à-face ne faisaient pas mûrir la situation. Elle m'a observé intensément lorsque j'ai ôté ses lunettes de la main qui ne portait pas la valise…

Puis, elle m'a dit, en clignant des yeux, accentuant un battement de cils indescriptible :

— Bof ! Je savais que tu t'en sortirais ! Frank Zorra ne perd jamais.

— En somme, tu vas me dire que tu m'attendais ?

— Pas si précisément, pourtant quand on y réfléchit, tu me vois seule sans Beethoven ! Tu me manquais déjà. Et puis maintenant on a l'argent !

NOUS avons l'argent ? Alors, OK !

 

Je ne lui ai pas dit tout de suite que je devais rendre l'argent à Cathie. J'avais bien droit de lui faire aussi une petite surprise, n'est-ce pas ? La pointe de son sein soulevait son sweat m'indiquant la direction que je devais prendre… Et puis, c'est elle qui disait que Frank Zorra devait gagner, non ? J'ai glissé mon bras autour de son épaule en caressant ses cheveux au passage : un petit tour avec elle sur l'horizon du plaisir ne me ferait pas de mal et puis, même si c'est  inhabituel et un peu macho, je l'avais bien méritée.

 

 

Frank Zorra

 

Repost 0
Published by Pp editions
commenter cet article
21 mai 2015 4 21 /05 /mai /2015 09:10
Edité par Nombre 7: Terra Corsa,  la dernière nouveauté de Paul DiGiovanni dédicacée à ses amis sur le stand du palais Longchamp

Edité par Nombre 7: Terra Corsa, la dernière nouveauté de Paul DiGiovanni dédicacée à ses amis sur le stand du palais Longchamp

Paul Di Giovanni (déjà parmi nous en 2011) revient avec un nouveau roman et un cd.
Paul Di Giovanni (déjà parmi nous en 2011) revient avec un nouveau roman et un cd.

Paul Di Giovanni (déjà parmi nous en 2011) revient avec un nouveau roman et un cd.

Notre ami Paul Di Giovanni du comité du vieux Marseille

nous revient avec un nouveau roman (Les sittelles se sont tues)

qu'il dédicacera prochainement sur nos tables de 2015.

A cette occasion voici un reliquat de ses oeuvres.

Repost 0
Published by Pp editions
commenter cet article
18 mai 2015 1 18 /05 /mai /2015 14:51
Denise Biondo donne un coup de main à Chris bernard pour valoriser sa remise de prix en tre deux passages sur les stands de Lire en Mai le 16 mai.
Denise Biondo donne un coup de main à Chris bernard pour valoriser sa remise de prix en tre deux passages sur les stands de Lire en Mai le 16 mai.
Denise Biondo donne un coup de main à Chris bernard pour valoriser sa remise de prix en tre deux passages sur les stands de Lire en Mai le 16 mai.
Denise Biondo donne un coup de main à Chris bernard pour valoriser sa remise de prix en tre deux passages sur les stands de Lire en Mai le 16 mai.

Denise Biondo donne un coup de main à Chris bernard pour valoriser sa remise de prix en tre deux passages sur les stands de Lire en Mai le 16 mai.

Un week-end chargé pour Provence-poésie avec un passage à Cavaillon et la journée du livre : lire en mai à Nyons, où l'on retrouvait outre notre ami Chris Bernard, son stand de poésie vivante et la remise des prix de son concours, Jeanne Champel Grenier et Mauricette Buffe, deux de nos adhérentes de la région, puis un retour auprès des autres membres de l'association groupés autour de Michel Isard (qui chantait sur le podium) à Longchamp pour la manifestation annuelle animé par Jacqueline Laurenzati et au cours de laquelle nous avons reçu un diplôme d'honneur de participation des mains du maire de secteur Bruno Gilles et assisté à la plantation d'un olivier en l'honneur de la journée de l'Arménie. Sur le podium on remarquait également Guy Feugier et son équipe.

Quelques photos prises par les adhérents pour Longchamp et par Chris et Denise pour Nyons vont étayer cet article rapide qui précède une activité importante sur le reste du mois et le début de juin jusqu'au 13 juin, jour de la poésie et de notre lecture-spectacle.

Article FZ

Provence-poésie reçoit le diplôme d'honneur de participation au festival de Longchamp...
Provence-poésie reçoit le diplôme d'honneur de participation au festival de Longchamp...
Provence-poésie reçoit le diplôme d'honneur de participation au festival de Longchamp...
Provence-poésie reçoit le diplôme d'honneur de participation au festival de Longchamp...
Provence-poésie reçoit le diplôme d'honneur de participation au festival de Longchamp...

Provence-poésie reçoit le diplôme d'honneur de participation au festival de Longchamp...

Repost 0
Published by Pp editions
commenter cet article
11 mai 2015 1 11 /05 /mai /2015 19:05
L'indien et Maria, deux prestations made in Provence-poésie avec Geneviève Casaburi et Danyel Camoin
L'indien et Maria, deux prestations made in Provence-poésie avec Geneviève Casaburi et Danyel Camoin
L'indien et Maria, deux prestations made in Provence-poésie avec Geneviève Casaburi et Danyel Camoin
L'indien et Maria, deux prestations made in Provence-poésie avec Geneviève Casaburi et Danyel Camoin
L'indien et Maria, deux prestations made in Provence-poésie avec Geneviève Casaburi et Danyel Camoin
L'indien et Maria, deux prestations made in Provence-poésie avec Geneviève Casaburi et Danyel Camoin

L'indien et Maria, deux prestations made in Provence-poésie avec Geneviève Casaburi et Danyel Camoin

     FESTIVAL MAI DIT Terre Année 15

             

Des auteurs de Provence-poésie à l'Arteka le 10 mai 2015.

Après leurs dédicaces sur les stands de AVH à Auriol le 8 mai et à St Laurent du Var le 9 mai, Geneviève Casaburi et Danyel Camoin relancent l'Indien d'après Bécaud et Maria d'après J-C Massoulier et Jean Ferrat dans le programme pour la liberté de Guy Feugier à L'Artéka avec en prime deux chansons éclatantes de liberté de Michel Isard.

A signaler le bouquet final d'Alain d'Aix derrière une équipe de poètes et de chanteurs autour du maître : Guy Feugier aux multi textes et toujours aussi étonnant dans sa mauvaise réputation d'après Brassens.

 

Ci-dessous Provence-poésie vous communiquait auparavant l'appel de Guy Feugier auquel vous pouviez répondre directement.

 

 

Annonce de Guy Feugier :

  Chers A.A.A.A.

   (Amis Artistes Amateurs Anonymes)

Notre festival, cette année commencera comme toujours le  Dix Mai  et aura pour titre :

   « Jour de la Libre Parole »

Deux heures de spectacle, avec les « Poètes du Soleil » (que vous êtes si vous êtes inscrits à « Passeport pour la Poésie », et si vous passez sur scène )

Je compte sur vous et vos  propositions(si ce n’est  déjà fait) sachant que vous serez acteurs (poètes, musiciens, chanteurs…) de ce spectacle bénévolement – mais que l’entrée à tout ce spectacle vous sera offerte par l’association.

Vos amis, parents, autres spectateurs  paieront une entrée générale à 10 € (comprenant une première boisson et biscuits…)

L’arrivée est programmée à 14 H eures ;

Début du spectacle 14 h 30 et fin à 17 h (entracte d’1/2 h)

Lieu : Tremplin Arteka au 15 rue Jean Roque 13001  Marseille

N.B. Je compte  sur votre savoir et vos recherches pour m’apporter votre originalité dans vos choix. Nous célébrerons la Les Libertés…

de vivre, libertés de parole, de chant, de déplacement, de pensée et d’aimer et de rire.

Soit de quatre à huit propositions chacun… Au plus tôt.

Merci de participer.

Poéticamicalmement.

Guy Feugier

 

 

Article FZ

Photos Michel Isard

 

 

Repost 0
Published by Pp editions
commenter cet article
11 mai 2015 1 11 /05 /mai /2015 18:36
Après la librairie Thiéblemont le 30 mai, dédicaces des trois auteurs le 7 juin à Cadolive et le 19 juin à la médiathèque de La Destrousset
Après la librairie Thiéblemont le 30 mai, dédicaces des trois auteurs le 7 juin à Cadolive et le 19 juin à la médiathèque de La Destrousset

Après la librairie Thiéblemont le 30 mai, dédicaces des trois auteurs le 7 juin à Cadolive et le 19 juin à la médiathèque de La Destrousset

Les dédicaces de L'impossible crime continuent  le 8 mai à Auriol  auprès de Denise Biondo, Joëlle Foin et Janine Ravel, et le 9 à st Laurent du Var grâce à Michel Isard qui sera lui aussi sur les stands samedi.
Les dédicaces de L'impossible crime continuent  le 8 mai à Auriol  auprès de Denise Biondo, Joëlle Foin et Janine Ravel, et le 9 à st Laurent du Var grâce à Michel Isard qui sera lui aussi sur les stands samedi.
Les dédicaces de L'impossible crime continuent  le 8 mai à Auriol  auprès de Denise Biondo, Joëlle Foin et Janine Ravel, et le 9 à st Laurent du Var grâce à Michel Isard qui sera lui aussi sur les stands samedi.
Les dédicaces de L'impossible crime continuent  le 8 mai à Auriol  auprès de Denise Biondo, Joëlle Foin et Janine Ravel, et le 9 à st Laurent du Var grâce à Michel Isard qui sera lui aussi sur les stands samedi.
Les dédicaces de L'impossible crime continuent  le 8 mai à Auriol  auprès de Denise Biondo, Joëlle Foin et Janine Ravel, et le 9 à st Laurent du Var grâce à Michel Isard qui sera lui aussi sur les stands samedi.
Les dédicaces de L'impossible crime continuent  le 8 mai à Auriol  auprès de Denise Biondo, Joëlle Foin et Janine Ravel, et le 9 à st Laurent du Var grâce à Michel Isard qui sera lui aussi sur les stands samedi.
Les dédicaces de L'impossible crime continuent  le 8 mai à Auriol  auprès de Denise Biondo, Joëlle Foin et Janine Ravel, et le 9 à st Laurent du Var grâce à Michel Isard qui sera lui aussi sur les stands samedi.
Les dédicaces de L'impossible crime continuent  le 8 mai à Auriol  auprès de Denise Biondo, Joëlle Foin et Janine Ravel, et le 9 à st Laurent du Var grâce à Michel Isard qui sera lui aussi sur les stands samedi.
Les dédicaces de L'impossible crime continuent  le 8 mai à Auriol  auprès de Denise Biondo, Joëlle Foin et Janine Ravel, et le 9 à st Laurent du Var grâce à Michel Isard qui sera lui aussi sur les stands samedi.
Les dédicaces de L'impossible crime continuent  le 8 mai à Auriol  auprès de Denise Biondo, Joëlle Foin et Janine Ravel, et le 9 à st Laurent du Var grâce à Michel Isard qui sera lui aussi sur les stands samedi.
Les dédicaces de L'impossible crime continuent  le 8 mai à Auriol  auprès de Denise Biondo, Joëlle Foin et Janine Ravel, et le 9 à st Laurent du Var grâce à Michel Isard qui sera lui aussi sur les stands samedi.
Les dédicaces de L'impossible crime continuent  le 8 mai à Auriol  auprès de Denise Biondo, Joëlle Foin et Janine Ravel, et le 9 à st Laurent du Var grâce à Michel Isard qui sera lui aussi sur les stands samedi.

Les dédicaces de L'impossible crime continuent le 8 mai à Auriol auprès de Denise Biondo, Joëlle Foin et Janine Ravel, et le 9 à st Laurent du Var grâce à Michel Isard qui sera lui aussi sur les stands samedi.

L'impossible crime et les autres livres de Pp, notamment les nouveautés : Voyage autour de ma petite fille de Joëlle foin et Ecrit en quatre temps de Janine Ravel, ainsi que les réeditions de Au bout des doigts de Denise Biondo et Fabulations du Pays d'Aubagne de Danyel Camoin, ont pu s'installer le 8 mai sur le marché de AVH à Auriol et sur le salon de st Laurent du Var le 9 mai pour une partie de l'équipe, l'équipe du matin à Auriol s'est adjoint Pascale Falco, (Flora del sol) nouvelle adhérente de Provence-poésie dont les livres apparaîtront certainement en fin d'année sur les tables de dédicaces de nos journées lectures-spectacles avec les éditions parallèles dont Mésaventures de détective (Nombre 7) la suite des enquêtes de Frank Zorra après Je suis né à Marseille et les nouvelles de Nyons, et le nouveau livre de Paul Di Giovanni également édité par Nombre 7.Le 30 mai les trois auteurs de Provence poésie signataires de L'impossible crime dédicacent à La destrousse, centreCasino, Librairie Thiéblemont.

 

les dédicaces du trio de l'impossible crime continuent... le 18 avril à la médiathèque de Rousset, le 19 avril sur le cours Foch à Aubagne.
les dédicaces du trio de l'impossible crime continuent... le 18 avril à la médiathèque de Rousset, le 19 avril sur le cours Foch à Aubagne.

les dédicaces du trio de l'impossible crime continuent... le 18 avril à la médiathèque de Rousset, le 19 avril sur le cours Foch à Aubagne.

Deux suspectes : qui est coupable ?  Dédicaces des auteurs au Coffee-box à Auriol le 8 avril.
Deux suspectes : qui est coupable ?  Dédicaces des auteurs au Coffee-box à Auriol le 8 avril.
Deux suspectes : qui est coupable ?  Dédicaces des auteurs au Coffee-box à Auriol le 8 avril.
Deux suspectes : qui est coupable ?  Dédicaces des auteurs au Coffee-box à Auriol le 8 avril.
Deux suspectes : qui est coupable ?  Dédicaces des auteurs au Coffee-box à Auriol le 8 avril.

Deux suspectes : qui est coupable ? Dédicaces des auteurs au Coffee-box à Auriol le 8 avril.

Déjà sur vos stands depuis le 14 mars à Aubagne

l'enquête la plus particulière de Frank Zorra

l'interview des suspectes en direct

deux héroïnes face à face

l'épouse Josiane, la maîtresse Emilie : qui a tué Christophe ?

A découvrir sous les plumes de :

Geneviève Casaburi - Christine Lubrano

L'impossible Crime ( éditions Pp 2015)

répertorié à la Fnac

vente par correspondance sur demande-port offert jusqu'au 13 juin

dans la même collection que Les fantômes de Marseille

en vente librairie Maupetit et également répertorié à la Fnac.

 

 

article FZ

 

Repost 0
Published by Pp editions
commenter cet article
6 mai 2015 3 06 /05 /mai /2015 19:42
Ils ont rejoint le groupe de poètes du festival 2015...
Ils ont rejoint le groupe de poètes du festival 2015...
Ils ont rejoint le groupe de poètes du festival 2015...
Ils ont rejoint le groupe de poètes du festival 2015...
Ils ont rejoint le groupe de poètes du festival 2015...

Ils ont rejoint le groupe de poètes du festival 2015...

      Le dernier projet littéraire de Pp éditions est en cours de démarrage pour répondre à la demande des poètes qui se plaignaient que l'édition ne faisait la part belle qu'aux nouvellistes, dont le huitième recueil de groupe est déjà sorti à la remise des prix.

Dix-neuf poètes ouvrent le feu, ils sont déjà inscrits et enregistrés pour le festival de la poésie des auteurs en pays d'Aubagne autour d'un poème de base d'Alice Hugo avec le poème -réponse du président- : total : 21 auteurs dans le festival.

Alice 2011 24x18  

Carine Canu, de l'Académie de Provence, scénariste, ex muse-poète de Provence-poésie...

Patricia Holzl, super-mamie de l'été qui prépare un concours de poésie slam, actuelle muse-poète de Pp.

Jeanne Champel-Grenier déjà parmi les gagnantes de plusieurs concours.

Mauricette Buffe déjà co-auteur d'Entre Deux Eaux.

Janine Ravel en incontestable muse-poète de Pp, également conteuse et nouvelliste (prix d'honneur 2012)  

Sonia Kitaëff (voir l'article sur Nos auteurs à l'honneur).  

Geneviève Casaburi, la nouvelliste du polar et du fantastique sanglant bascule vers les muses-poète (prochaine après Patricia).et continue le polar avec Frank Zorra.

Michelle Grenier ex muse-poète et deuxième prix du concours de nouvelles 2014, auteur des fables qui se rebiffent.

Christine Lubrano, ex-Peigné,  nouvelliste et poète, auteure de A petits pas, récompensée à notre dernier concours de nouvelles, travaille actuellement sur un polar marseillais avec Frank Zorra.

Mireille Talloti-Miau, poète de charme, ex-muse poète de Provence-poésie, également nouvelliste, récompensée à notre concours, auteur d'un recueil de poésie : l'heure bleue.

Denise Roman,  poète ou poétesse de la finesse déjà remarquée à nos côtés dans Tous les chemins mènent à Aubagne.

Evelyne Palermo, Prix Francis Triay 2015, membre actif des ateliers d'écriture et interprète des lectures-spectacles

Denise Biondo, déjà partenaire du petit guide  poétique et du livre Tous les chemins mènent à Aubagne, vice-présidente de Provence-poésie et présentatrice des lectures-spectacles.

et

Robert Landi qui était un des auteurs invités à la dernière lecture-spectacle et qui offrait un spectacle théâtre et chansons à Toulon en octobre...  

Michel Isard, conteur, interprète, chanteur, compositeur, et pourquoi pas poète, deuxième prix au concours interne de Pp 2014.

Jean Di Fusco, poète maintes fois primé, co-parolier de Mon credo de Mireille Mathieu, cité à l'honneur dans 2011, l'odyssée des fables de Esope à Jean Di Fusco.

Emile Mihière, le rebelle de la poésie, auteurs de quatre livres dont trois en alexandrins édités par Provence-poésie.

Zaven Sarafian, de l'Académie de Provence, déjà gagnant de notre concours de nouvelles et particulièrement remarqué pour sa poésie érotique.

Jean-Claude Colay, secrétaire de Provence-poésie et poète de Gémenos, interprète de textes des lectures spectacles, déjà partenaire des poètes du petit guide des trésors de Marseille

 

 

 

canuholzljeannebuffejanine Rsoniaginou (2)auteurs 8294terchris.Lubranoportrait mireille  Landi - Copiemichel isarddifuscsarafian.jpg

 

Rappel des conditions pour les rejoindre :

Adhérents :

pour les dames un chèque de dix euros et l'indication d'un poème déjà en informatique chez nous

pour les hommes un chèque de dix euros et un poème en informatique s'adressant à une dame

Non adhérents :

un chèque d'inscription de 20 euros hommes ou dames et un poème en informatique à vérifier par le comité de lecture.

Pour tous le poème ne doit pas dépasser 1 page A4 de base ; les poèmes courts peuvent être doublés par un autre du même genre si accord.

On n'a pas pour l'instant de limite à la quantité de participants ; minimum de pages 48 et l'on peut aller jusqu'à 100 pages en 13x19.

Volontaires, c'est à vous !

Repost 0
Published by Pp editions - dans poésie
commenter cet article
6 mai 2015 3 06 /05 /mai /2015 19:26
Une oeuvre à découvrir... un journaliste à connaître...
Une oeuvre à découvrir... un journaliste à connaître...

Une oeuvre à découvrir... un journaliste à connaître...

Un « moi profond » et différents niveaux de conscience

Dans son numéro 157, la revue littéraire « Florilège »* présente une très intéressante critique du livre « Les comptes de l’amour » de François LÉGER.

Une réflexion d’autant plus intéressante que l’auteur de celle-ci n’a pas manqué de voir certains personnages de cet ouvrage à la recherche de leur « vrai moi », du regard des autres, en insistant sur ce qui est essentiel : « Tous les personnages de ce roman diffèrent les uns des autres < entre deux niveaux de conscience > parfois sans le moindre état d’âme… ». Le critique met ici le doigt sur ce qu’a voulu livrer au lecteur l’auteur de cet ouvrage : un livre à deux niveaux de lecture…

Et de laisser le mot de la fin à Paul Valéry : « Chaque personne est un jeu de la nature, jeu de l’amour et du hasard ». Comment l’auteur de l’ouvrage pourrait-il ne pas être comblé par une telle conclusion ?

Pour mieux connaître François Léger qui ne se contente pas d'être un auteur mais est aussi journaliste, membre de la société des Gens de Lettres, académicien de Provence, et écrit des articles sur les autres auteurs en publiant sur son blog les concours et les remises de prix, entre autres, la dernière des nôtres, Provence-poésie dans l'attente d'un lien direct vous invite à le rejoindre sur....

www.legerfrancois.canalblog.com

Dans la lignée de ses auteurs invités après (entre autres) Guy Feugier, Alice Hugo, Martine Robustelli-Neu, Lucien Vassal, Jean-Yves Calassi, Claude Iconomou et bientôt Paul Di Giovanni, Provence-poésie projette d'accueillir sur ses tables François Léger, auteur dont le récent ouvrage paraît intéressant au vu de sa présentation par Florilège qui laisse le mot de la fin à Paul Valéry.

 

FZ

Repost 0
Published by Pp editions
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de PP éditions
  • Le blog de PP éditions
  • : Présentation de nouvelles, poèmes et livres de Provence-Poésie avec ses auteurs attitrés : Denise BIONDO, Frank ZORRA, Danyel CAMOIN, Emile MIHIERE, Janine RAVEL... Infos sur les lectures-spectacles et les autres activités avec collège ou maison de retraite...
  • Contact

Recherche

Liens